leral.net | S'informer en temps réel

Le monstre est mort, vive le monstre


Rédigé par leral.net le Mercredi 23 Septembre 2015 à 16:23 | | 3 commentaire(s)|

Le monstre est mort, vive le monstre
La forte mobilisation du peuple burkinabé et de la communauté internationale a fait échouer le coup d’Etat du général Gilbert Diendéré. Ce putsch raté semble tourner la page des coups d’Etat militaires-illégitimes- en Afrique. Hélas, ni les conférences nationales des années 90, ni la forte volonté des acteurs de la société civile africaine de généraliser le nombre du mandat présidentiel à deux et surtout ni le syndrome béninois « Touche pas à ma Constitution » de 2006 porté par Reckya Madougou contre le Président Mathieu Kérékou qui s’africanise n’ont encore pu décourager les putschistes civils.

La disposition constitutionnelle limitant à deux le nombre de mandat présidentiel a été révisée voire supprimée dans beaucoup d’Etats. Cette « pathologie du révisionnisme constitutionnel » pour reprendre le Pr Ismaïla Madior Fall reste très présente dans la vie politique africaine.

Juste pour 2015, après Paul Kagamé qui a lancé le processus de modification de l’article 101 de la Constitution rwandaise en vue de briguer un 3ème mandat, c’est au tour de Denis Sassou Nguésso de s’adonner à ce jeu favori des présidents africains. Son voisin et homologue Joseph Kabila guette également le moment propice. Si ces coups d’Etat civils perdurent sur le continent, la complicité passive des organisations sous-régionales et africaines ainsi que celle de la communauté internationale n’en sont pas moins responsables. Si les mêmes mécanismes de condamnation des putschs militaires étaient utilisés contre ceux perpétrés par des chefs d’Etat, la donne aurait changé.

Néanmoins comme il vient encore d’être démontré au Burkina et ailleurs en Afrique, la véritable solution à cette forfaiture ne peut venir que de dynamiques endogènes. Le vent « Touche pas à ma Constitution » soufflera-t-il à Brazzaville ? En attendant, constatons que le monstre est mort, vive le monstre.

Adama SADIO ADO
Chercheur en Science Politique et en Sociologie
adosadio@yahoo.fr











Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image