leral.net | S'informer en temps réel

Le musicien Fara DIOUF "prêt à mourir" pour 30 millions réclamés au pouvoir

Un musicien sénégalais, en grève de la faim depuis deux semaines à Dakar pour obtenir 45. 700 euros du parti au pouvoir, se dit "prêt à mourir" si cette somme qu'il réclame pour un disque dédié au président Abdoulaye Wade en 2007 ne lui est pas payée.


Rédigé par leral.net le Mercredi 18 Août 2010 à 20:09 | | 0 commentaire(s)|

Le musicien Fara DIOUF "prêt à mourir" pour 30 millions réclamés au pouvoir
"Je sais que je vais mourir parce que je ne serai jamais payé", affirme Souleymane Diouf, dit Farah, qui se tenait difficilement debout mercredi dans le hall d'un hôtel du centre de Dakar, vêtu d'un jean et d'une chemise rouge, sandales aux pieds.

Il s'est réfugié là "à cause de la pluie qui l'a chassé" de la Place de l'Indépendance située juste en face, où il affirme être "depuis le 2 août en grève de faim pour réclamer 30 millions de FCFA (45. 700 euros)" au Parti démocratique sénégalais (PDS, au pouvoir).

Souleymane Diouf, affaibli, parle à voix basse et affirme avoir conçu à la veille de l'élection présidentielle de février 2007 une production musicale dédiée au président Wade.

"Quelque temps après, il a été surpris d'apprendre que son CD a été piraté et dupliqué en 5. 000 exemplaires sous la commande de Farba Senghor (chargé de la propagande du PDS) et distribués aux militants sans son accord et, encore moins, sans un centime à son profit", selon la Rencontre africaine pour la défense des droits de l'homme (Raddho), une ONG basée à Dakar.

Selon la Raddho, la justice sénégalaise a en décembre 2007 condamné M. Senghor à "payer 30. 000. 000 FCFA pour toutes causes de préjudices confondus" à M. Diouf, 39 ans, marié et père de quatre enfants.

Jeune Afrique






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image