leral.net | S'informer en temps réel

Le nouveau Vélodrome plombe les finances de l’OM !

Les travaux de rénovation du Vélodrome sont enfin en passe d'être terminés. Mais l'addition finale est au cœur de tous les débats.


Rédigé par leral.net le Lundi 2 Juin 2014 à 15:08 | | 0 commentaire(s)|

Le nouveau Vélodrome plombe les finances de l’OM !
Dans les prochaines semaines, l’Olympique de Marseille jouira enfin de son nouveau bijou. Rénové en vue de l’Euro 2016 organisé en France, le nouveau stade Vélodrome est sur le point d’être livré. Une excellente nouvelle pour un club qui devait jouer ses matches dans une enceinte en travaux et qui va enfin pouvoir attirer davantage de spectateurs (de 59 000 à 67 500 places) et développer la partie loges si importante pour la recette de la billetterie. Mais avant de se frotter les mains, une question se pose : qui va régler la note ?

Dans son édition du jour, La Provence soulève un problème qui dure depuis de nombreux mois. Avant le début des œuvres, l’OM versait 50 000€ par an en guise de loyer. Depuis que les travaux ont démarré, le club phocéen paie 1,5 M€ annuels. Mais aujourd’hui, le quotidien provençal indique que la situation est bien différente. Ainsi, si la mairie de Marseille (à qui l’OM paie le loyer) s’aligne sur les recommandations de la Chambre des comptes régionale, ce sont pas moins de 8 M€ par an qui pourraient être réclamés ! Une somme impayable par les champions de France 2010.

Qui pour payer l’addition ?

« Que l’OM paie un loyer en fonction des recettes, c’est tout à fait normal. Mais la moindre des choses est que l’augmentation du loyer soit indexée sur l’augmentation des recettes. Sinon le club est mort. (...) Un loyer théorique aux alentours de 8 M€ n’a pas de rationalité économique par rapport aux recettes additionnelles du stade. Si l’OM doit s’acquitter de cette somme sur les 30 prochaines années, ça détruit le club. Et on ne peut pas construire un stade sur le dos de l’OM », a d’ailleurs déclaré le président Vincent Labrune au quotidien.

En pourparlers, l’OM et la Ville doivent se rencontrer cette semaine avant un délibéré fixé au 30 juin prochain. Un accord sera-t-il trouvé ? Rien n’est moins sûr, La Provence précisant que, selon une source proche du dossier, la Ville réclamera une somme minimum de 5 M€. « On aura sûrement des difficultés avec l’OM », avouait le maire Jean-Claude Gaudin. « Je comprends très bien les préoccupations du président Labrune. À lui de comprendre les nôtres. Nous sommes confiants et bien décidés à ne pas nous laisser faire », ajoute l’adjoint en charge des finances de Marseille, Roland Blum. La tâche s’annonce donc corsée pour l’OM, d’autant que les pistes concernant le naming, censé rapporter au moins 1 M€ par saison, ne sont pas légion ! Un véritable casse-tête pour un stade dont le coût de la rénovation est le plus élevé par rapport aux autres stades liftés (Toulouse : 35 M€ ; Saint-Étienne : 75 M€, Lens : 70 M€ ; Paris : 75 M€ ; Marseille : 267 M€).






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image