leral.net | S'informer en temps réel

Le parquet général rejette la demande de liberté provisoire de Cheikh Yérim Seck et suggère à la Cour son maintien en prison

Les avocats de Cheikh Yérim Seck ont plaidé hier sa demande de mise en liberté provisoire devant la Cour d’Appel de Dakar. Mais il faut dores et déjà signaler que si les juges suivent le parquet général dans ses réquisitions, le journaliste et administrateur du site Dakaractu ne sera pas libre le 28 juin prochain, date de délibéré de la Cour.


Rédigé par leral.net le Samedi 15 Juin 2013 à 14:05 | | 5 commentaire(s)|

Le parquet général rejette la  demande de liberté provisoire de Cheikh Yérim Seck et suggère à la Cour son maintien en prison
En effet, dans leur plaidoirie, les conseils de Yérim avaient écarté les risques à l’ordre public, dans la mesure où la question du désintéressement de la partie civile est définitivement réglée par la Cour d’Appel. Ils ont également mis l’accent sur la personnalité de leur client qui est un journaliste de renom et chef d’entreprise. Les robes noires soulignent également l’inexistence de risque de collision et de subordination de témoins. Cependant pour le représentant du ministère public, aucun de ces arguments ne peut prospérer dans la mesure où les fais sont d’une extrême gravité. Cheikh Yérim Seck doit rester en prison jusqu’à la fin de la procédure. Sa demande de liberté doit être rejetée, a dit le substitut du Procureur général Abdou Karim Diop, d’après Le Populaire. Cheikh Yérim Seck est en prison depuis 10 mois. Il a été reconnu coupable de viol sur l’étudiante Ndèye Aïssata Tall et condamné en première instance à 3 ans ferme et 3 millions de dommages et intérêts à payer à la partie civile. Jugé en appel, et le journaliste a vu sa peine ramené à 2 ans et les dommages et intérêts fixés à 10 millions. Il a passé 9 mois en prison.



1.Posté par samba le 15/06/2013 13:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ibérer le fékéwouniouko mais d'aprés li niou dég yavait consentement.kou niouy violé khana danga youkhou au moins.

2.Posté par GORGUI MO BARE' DOLLEÈ le 15/06/2013 14:48 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

thiey yerim nga bayi sa niaar ri djegue deme di joxante rv thi maison de passe.li yague nga ko def

3.Posté par Seikh Kane le 16/06/2013 08:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

khalé bou djiguéne dou goudou tank, wandé déme ba hotéle ce né pa la première fois bi dafa moye.

4.Posté par ATE le 16/06/2013 22:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le pauvre, il subit la loi des magistrats qui epaulent leur collegue pere de cette pute qui a detruit sa vie à lui.

5.Posté par nadiar le 21/06/2013 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je croi k il fo savoir pardonner . Il a fait une erreur il est en train de payer tres cher et la fille ou est t elle
libre comme l air et qui exactement ce qui s est passé.
Sa cariere est deja detruite des milliers de gens voudrai qu il soit libre le 28;
Il n est pas ausi mauvais que cela.qui de nous n a pas fait ne faute envrs une autre personne ou envers son createur et je dis une faute plus gravce.
Je demande aux parquet general si c st lui qui doit se prononce d'etre indulgent.
A meBourso de lui dire que c est tres dif mais c est le destn et il faut l accepter .Mentir est pire que forniquer.
Est ce qu un jour elle n a pas ete l avocate de quelqu un qui elle etait sur d etre cupable et qu elle a fait liberer? JE VOUS DEMANDE TOUS DE REVOIR LE CAS DE CE JOURNALISTE SVP et merci je demande encore des excuses a la jeunefille c est dif mais c'est aussi le destin

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image