leral.net | S'informer en temps réel

Le patron de Dakar Sacrée Coeur porte plainte pour harcèlement sur son joueur Moussa Koné, José Anigo cité

C'est peut être à cause de ses appels téléphoniques incessants qu'il a recu depuis près d'un mois que l'international U20 Moussa Koné été méconnaissable lors de la finale de la Ligue contre la Douane. Explications!


Rédigé par leral.net le Dimanche 9 Août 2015 à 12:22 | | 0 commentaire(s)|

Le patron de Dakar Sacrée Coeur porte plainte pour harcèlement sur son joueur Moussa Koné, José Anigo cité
A force de creuser, dakarposte.com est en en mesure de vous révéler que l'attaquant de Dakar Sacrée Coeur fait l'objet depuis un bon bout de temps de persécution au téléphone. Autrement dit, il est systématiquement harcelé au téléphone par un ou des individus, qui lui ont fait croire que son patron, notamment celui du club (Dakar Sacrée Coeur) aurait signé à son insu un contrat avec l'Olympique de Marseille pour son transfert dans cette légendaire équipe.

Ce qu'a démenti le manager général de Dakar Sacrée Coeur, répondant au nom de Chuppin. D'ailleurs, aux fins de lever cette ambiguité, il a convoqué une réunion , qui a vu l'assistance de tout le staff. Et, Chuppin de joindre depuis la Tunisie José Anigo (ce dernier y évolue désormais ). L'appel sera alors diffusé en mode "haut parleur". De manière succincte, le patron de l'AS Dakar Sacrée Coeur lui explique la situation . Stupéfait, à travers ses réponses, Anigo bat en brèche avant de dire à haute intelligible voix que si l'Olympique de Marseille souhaitait s'attacher les services de Moussa Koné, la procédure serait tout autre. C'est son patron, le Manager Général de l'AS Dakar Sacrée Coeur, qui serait d'abord informé avant que l'interessé ne soit mis au parfum.

C'est ainsi qu'une plainte a été déposé par le Manager Général du club dakarois aux fins de démasquer ce réseau de faussaires qui s'en sont prit à la crédulité du jeune Moussa Koné.
On comprend maintenant la contre-performance de Koné lors de la finale de la ligue face aux gabelous.
Affaire à suivre...

dakarpost






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image