leral.net | S'informer en temps réel

Le pire évité à Grand Yoff : Le maire de la commune débarque avec ses nervis pour arrêter des travaux de canalisation

Une bagarre a failli avoir lieu à Khar Yalla. A l’origine, des travaux de canalisation initiée par le leader politique Adama Faye. Chose que le maire de Grand Yoff ne veut pas concevoir. Selon La Tribune, c’est accompagné de nervis armés qu’il a voulu arrêter ces travaux.


Rédigé par leral.net le Jeudi 25 Juin 2015 à 10:12 | | 6 commentaire(s)|

Le pire évité à Grand Yoff : Le maire de la commune débarque avec ses nervis pour arrêter des travaux de canalisation
Les habitants de Khar Yalla ont failli assister au pire entre le maire de la commune de Grand Yoff, Madiop Diop, et le leader politique Adama Faye. Les travaux de canalisation que le dernier nommé est en train d’exécuter au niveau du poste de santé de Khar Yalla, pour canaliser les eaux usées qui se déversent sur le quartier, sont à l’origine de cette histoire. Mais l’édile du quartier ne veut pas de ces travaux. Et c’est vers les coups de 13 heures qu’il s’est présenté sur les lieux avec des gens armés de gourdins et de coupe-coupe pour demander que les travaux soient arrêtés. La raison avancée : « Adama Faye n’a pas obtenu son autorisation ». À en croire le journal, Adama Faye, qui a reconnu ce fait a précisé qu’il avait l’autorisation de l’Office national de l’assainissement (Onas). Malheureusement, c’est avec des échanges de propos aigre-doux que les deux parties ont voulu régler ce problème. Et les jeunes du quartier sont sortis en masse, prêts à en découdre avec ces nervis. Pour eux, « Adama Faye veut leur épargner le calvaire que leur quartier subit à cause de la vétusté de la canalisation ». Armés eux aussi, ces jeunes ont parvenu à dissuader les nervis. Ils n’ont pas manqué de huer le maire qu’ils ont accusé de ne rien faire pour le quartier et de vouloir empêcher les efforts des bonnes volontés qui s’activent pour l’intérêt de la population.

Après le départ du maire et de ses accompagnants, les travaux ont repris au grand bonheur des jeunes qui comptent ne pas se laisser faire.






Hebergeur d'image