Leral.net | S'informer en temps réel



Le président Konaté déclare que la justice doit être rendue en Guinée

Rédigé par (Plus d'informations demain sur leral .net) le 3 Octobre 2010 à 16:28 | Lu 901 fois

La justice doit être rendue pour que cesse l'impunité en Guinée. C'est la déclaration forte prononcée sur les ondes nationales le 2 octobre par le président de la transition à l'occasion du 52e anniversaire de l'indépendance du pays. Et cela quelques jours après le 1er anniversaire du massacre du 28 septembre perpétré par l'armée dans le stade de Conakry.


Le président Konaté déclare que la justice doit être rendue en Guinée
Dans un pays où l'impunité est ancrée dans les moeurs poltiques, entendre le président de la transition réclamer justice pour les victimes du 28 septembre 2009 est un évènement. Sekouba Konaté a du faire en faire frémir plus d'un en affirmant sur les ondes nationales que « l'impunité devait cesser, car elle est, dit-il, à l'origine de tous les crimes commis en Guinée ». Un discours digne d'un défenseur des droits de l'homme mais quil lui faudra traduire en actes.

La justice guinéenne est encore loin d'avoir les moyens d'arrêter les coupables présumés des massacres du 28 septembre. Reste que ce discours, où figure aussi une demande de pardon au peuple, devrait contribuer à rehausser le blason d'un homme respecté pour avoir repris en main une junte qui sous Dadis Camara devenait incontrôlable. Mais cela n'occultera sans doute pas le fait que face à la crise politique actuelle, Sékouba Konaté est manifestement paralysé.

Malgré les attentes des institutions de la transition, il n'ouvre aucune piste qui permettrait de trancher la querelle entre les deux candidats à propos du président par intérim de la Céni, Lounceny Camara. Un homme accusé de partialité et de fraude par le camp Cellou Dalein Diallo.

RFI


1.Posté par le 05/10/2010 16:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est le vrai président de la transition,en tous cas jusque là il essai tant bien que mal de maintenir cap,pour que le pouvoir soit rendu aux civils

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site

Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage