leral.net | S'informer en temps réel

Le président Macky Sall : « C’est heureux que l’opposition soit présente dans le champ des médias, ça aurait été plus grave quand elle était dans le cœur des sénégalais ou dans le terrain politique »

C’est presque devenu une aubaine pour les téléspectateurs et internautes de suivre des déclarations publiques médiatisées du président Macky Sall comme nous l’a habitué son prédécesseur Abdoulaye Wade.
Dans une interview de 45 minutes accordée à nos confrères d’azactu.net et repris par Leral.net, le président Macky Sall a abordé la question relative à la politique sénégalaise notamment aux agitations de l’opposition.


Rédigé par leral.net le Mercredi 2 Novembre 2016 à 23:33 | | 7 commentaire(s)|

Le président macky Sall dont la dernière sortie publique remonte il y a trois mois, lors du Conseil des ministres décentralisé de Dakar, le président Macky Sall se dit laisser la main à l’opposition médiatiquement présente pour rester plutôt dans l’action.

« C’est heureux que l’opposition soit présente dans le champ des médias, ça aurait été plus grave quand elle était dans le cœur des sénégalais ou dans le terrain politique. Je considère que je suis dans le temps de l’action, je dirige le pays. Donc forcément, ma responsabilité n’est pas la même que celle de l’opposition. Et vraiment, je n’ai pas comme point de fixation sur ce que fait l’opposition. Elle joue son rôle et moi je joue mon rôle».
Interrogé sur la surexposition médiatique de l’opposition, le président Macky sall a confié n’être point gêné par cette médiatisation de l’opposition, ‘’cela n’est pas nouveau au Sénégal’’, a-t-il affirmé.

« Moi-même quand j’étais dans l’opposition, j’avais compris que cela n’était pas la solution. Et j’ai abandonné cette surexposition médiatique à Dakar pour aller dans le pays réel, le pays profond parce qu’il y a un Pib réel, une tempête médiatique permanente à Dakar qui n’a rien à voir avec la réalité de tous les jours. Ceux qui choisissent de rester dans ça, c’est leur liberté. Je considère que je dois faire mon travail sans tenir compte de ce que fait l’opposition. J’écoute s’il y a dans le discours de l’opposition quelque chose qui mérite que je tienne compte, je tiens compte, c’est déjà arrivé par le passé», a déclaré le président Macky Sall.

Landing DEDHIOU, Leral.net







Hebergeur d'image





Hebergeur d'image