leral.net | S'informer en temps réel

Le président Macky Sall déclaré persona non grata à Touba...


Rédigé par leral.net le Dimanche 23 Août 2015 à 00:34 | | 13 commentaire(s)|


Le mouvement «And Liguey Sénégal Ak Karim Wade »/Cellule de Touba (ALSAK/Touba) a organisé une grande manifestation, ce mercredi, dans la ville sainte, au quartier Darou Miname. Une rencontre qui a permis à son Président, Serigne Bassirou Mbacké et camarades de se prononcer sur le délibéré tant attendu de la Cour Suprême, l’affaire Serigne Assane Mbacké et l’assainissement de Touba. «Cette rencontre vient à point nommé. C’est une belle occasion qui nous permet de sensibiliser tous les Karimistes de Touba, surtout en cette veille du prononcé du verdict de la Cour Suprême. Nous sommes d’avis que le Président de la République doit impérativement libérer notre candidat à la prochaine Présidentielle, Karim Méissa Wade. Trop, c’est vraiment trop ! », a lancé le jeune chef religieux. Et Serigne Bassirou Mbacké, Président National d’ALSAK et non moins petit-fils de Serigne Mbacké Cadjoor de d'ajouter : «Un an après l’arrivée de Macky au pouvoir, l’on ne cesse de nous tympaniser avec les soi-disant 9 Milliards investis à Touba pour venir à bout des inondations. Ce n’est que du populisme. Aujourd’hui, le phénomène des inondations persiste toujours. Bien des quartiers de la cité religieuse restent à la merci des eaux. Nous demandons aux autorités de nous dire l’entreprise qui avait en charge ces travaux et l’utilisation de l’argent alloué (si argent, il ya !).»
Abordant l’affaire Serigne Assane Mbacké, les responsables de la structure demandent la libération immédiate du petit –fils de Serigne Fallou : «Serigne Assane doit être libéré immédiatement. On l’a détenu de manière arbitraire. Si Macky ne le fait pas, il verra pire que ce qui s’est passé à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Nous le déclarons persona no grata
dans la ville sainte», a-t-il dit.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image