Leral.net | S'informer en temps réel



Le président Robert Mugabe s’attaque encore aux pays de l’occident

le 7 Décembre 2015 à 09:32 | Lu 752 fois

Le président zimbabwéen Robert Mugabe a fait l’éloge ce vendredi de la coopération bilatérale sino-africaine, qui a apporté de grands changements dans la vie des Africains, et fustigé l’approche des pays occidentaux sur le continent, qui a retardé la progression du deuxième plus grand continent au monde.


Le président Robert Mugabe s’attaque encore aux pays de l’occident

 

Dans son allocution à la cérémonie d’ouverture du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) à Johannesburg, M. Mugabe a remercié la Chine pour son soutien inconditionnel aux causes africaines.

Le chef d’Etat, qui assure actuellement la présidence tournante de l’Union africaine, a souligné que contrairement aux pays occidentaux, la Chine était restée une alliée fiable dans la promotion du développement, de la paix et de la sécurité en Afrique.

« Les Chinois n’ont jamais été nos colonisateurs, et bien que certains détracteurs prétendent que notre coopération avec Beijing est purement commerciale, la réalité sur le terrain contredit cette vision déformée », a déclaré M. Mugabe.

Le président chinois Xi Jinping et une quarantaine de dirigeants africains ont participé au sommet du FCSA, qui adoptera une nouvelle feuille de route pour donner un nouveau souffle aux relations bilatérales entre la Chine et l’Afrique.

Dans son allocution d’ouverture, M. Xi a exposé la vision ambitieuse de la Chine pour le renforcement du partenariat avec les pays africains dans des domaines tels que le commerce, l’industrie, la santé, l’agriculture, l’éducation, la sécurité et l’environnement.

M. Mugabe a salué le discours de M. Xi en le qualifiant d’orientation précieuse pour des relations bilatérales sino-africaines prometteuses.

« Le discours du président Xi Jinping était très riche et a évoqué de nouvelles formes d’assistance dans tous les secteurs de l’économie, de l’exploitation minière à l’agriculture en passant par l’industrie », a indiqué M. Mugabe.

Il a ajouté que la croissance économique rapide de la Chine ces vingt dernières années avait été une source d’inspiration pour les pays africains, en proie au sous-développement.

« La Chine était pauvre autrefois, mais elle est à présent devenue une économie puissante. Nous devons prendre de nouvelles mesures pour donner un nouvel élan aux relations déjà dynamiques entre la Chine et les pays africains », a déclaré M. Mugabe.

Il a en outre remercié la Chine pour son soutien à la lutte de libération de l’Afrique et à son combat contre la pauvreté, les maladies, la famine et l’illettrisme.

M. Mugabe a noté que le partenariat solide entre la Chine et l’Afrique avait apporté d’immenses bénéfices aux deux parties.

« La Chine est devenue le premier investisseur et partenaire commercial de l’Afrique. Nous invitons la Chine à nous aider à développer nos industries et à améliorer le commerce intra-africain », a-t-il poursuivi.

Le président zimbabwéen a en outre souligné que des progrès socio-économiques rapides en Chine et en Afrique auraient un impact retentissant sur les relations internationales.

Times24.info: