leral.net | S'informer en temps réel

Le président Senghor avait donné des instructions pour interdire la lutte avec frappe (lutteur)

Le premier chef de l’Etat du Sénégal, Léopold Sédar Senghor (1960-1980), avait envisagé un moment d’interdire la lutte avec frappe à cause de la violence des coups, a rappelé l’ancien champion de lutte Alioune Camara, plus connu sous le sobriquet de Boy Bambara.


Rédigé par leral.net le Dimanche 16 Janvier 2011 à 17:57 | | 6 commentaire(s)|

Le président Senghor avait donné des instructions pour interdire la lutte avec frappe (lutteur)
Invité du magazine sportif ‘’Na woon demb’’ de la TFM (Télé Futurs médiats, privée), le champion de lutte a rappelé qu’il a fallu une audience accordée à des lutteurs au palais présidentiel pour faire revenir le premier chef de l’Etat du Sénégal sur sa décision.

Dans un entretien réalisé en wolof, Boy Bambara a rappelé que le président Senghor, très ancré dans la tradition, était ému par la violence des coups.

‘’Il avait donné des directives allant dans le sens de fermer l’arène’’, s’est-il souvenu, ajoutant que c’est une délégation de lutteurs dont il faisait partie qui a réussi à faire revenir le président Senghor, présenté comme un amateur de lutte, sur sa décision.

Boy Bambara rappelle qu’au cours de l’audience, le président-poète, pour montrer ses connaissances de la lutte, a fait du ‘’bakk’’, des poèmes que des lutteurs déclamaient avant leur combat pour se donner du courage.

Plusieurs années plus tard, en 2010, à l’occasion du vote du projet de budget du ministère des Sports, des députés de la majorité parlementaire avaient demandé au ministre des Sports, Faustin Diatta, de ’’faire attention à ce qui se passe’’ dans la lutte avec frappe.

Des parlementaires avaient alors dit leur crainte de voir l’irréparable se produire avec la violence des coups donnés et reçus par des athlètes pesant plus de 100 kilogrammes.

APS



1.Posté par barack Obama le 16/01/2011 19:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la lutte doit être abolie et ne sortez pas des commentaires comme "la lutte est notre tradition" on en a marre de cette exuse le seule chose pour la quelle on doit lutter c'est le developpement de l'Afrique

2.Posté par Kiné le 16/01/2011 21:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

certes la lutte fait partie de nos traditions mais, pas la lutte avec frappe qui, doit être interdite. si les gens veulent faire de la boxe, il y a une discipline spécialisée dans ca.

3.Posté par babs le 16/01/2011 21:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que des hypocrites !!! Qu'est ce qui vous géne dans la lutte ? la boxe est plus violente et pourtant vous l'apréciez. Arretez d'être complexes chaque peuple a ses traditions. le japon est fiérre de son sumo pourquoi devrions nous sous estimer notre tradition? au contraire nous devrions avec la télé le vendre au monde et en faire une dicipline olympique.

4.Posté par LERGUI le 17/01/2011 00:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La lutte avec frappe n'a jamais ete notre tradition,nous ne connaissions que la lutte simple dans les temps,jusquau milieu des annnees 70.SENGHOR avait parfaitement raison de voiloir interdire cette forme de lutte.a l'heure actuelle nous ne voyions plus la belle lutte des WAANES dans le GALGAAL . LE CIAXABAAL, LE LAALY, LE BOTT ET LE BOOTY, et j'en passe de grace,regardons un peu derriere si nous voulons concerver notre tradition.

5.Posté par WxDg le 17/01/2011 00:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Babs,

la lutte avec frappe n'est pas un tradition senegalaise. Ce fut un pretre francais qui l'a introduit au Senegal dans les annees 20 en donnant une recompense aux lutteurs de mbapatt s'ils ajoutait la frappe.
Je prefere le mbapatt a cette perversion de la lutte traditionnelle.
Quant a creer un nouvelle discipline, je pense qu'il ya en plein qui pourrait accomoder vos preference comme ultimate fighting etc....

6.Posté par si boubouni le 17/01/2011 09:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moi ce qui me gène le plus dans la lutte, c'est le traitement qui est infligé aux pauvres animaux qu'on amène dans l'arène. Je pense que le CNG doit réfléchir sue cette question car après tout ce sont des êtres vivants comme vous et moi.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image