Leral.net | S'informer en temps réel

Le président Wade jeudi à Benghazi

Rédigé par ( Les News ) le 8 Juin 2011 à 16:24 | Lu 1551 fois

DAKAR - Le président sénégalais Abdoulaye Wade rencontrera jeudi les dirigeants de la rébellion libyenne dans leur fief de Benghazi (est de la Libye), a affirmé mercredi à l'AFP une source proche de la présidence sénégalaise.


Le président Wade jeudi à Benghazi
C'est la première fois qu'un chef d'Etat étranger se rend à Benghazi depuis le début de l'insurrection contre le régime du colonel Kadhafi en février dernier

Le président de la République va à Benghazi demain (jeudi), il va rencontrer le Conseil national de transition (CNT), a déclaré cette source jointe à Paris, où M. Wade est arrivé mardi soir pour une visite privée dont le programme n'a pas été communiqué.

Aucun détail supplémentaire n'était disponible sur le déplacement en Libye de M. Wade, qui a été invité à Benghazi par le président du CNT, Moustapha Abdeljalil, lors d'un entretien téléphonique le 22 mai.

Le chef de l'Etat sénégalais avait reçu des émissaires de M. Abdeljalil le 19 mai à Dakar puis le 27 mai à Paris avant de décider de reconnaître le CNT comme représentant légitime du peuple libyen et de lui accorder l'autorisation d'ouvrir un bureau de représentation à Dakar.

Cette décision a été prise après consultation du président du Sénat et du président de l'Assemblée nationale du Sénégal, avait précisé la présidence sénégalaise dans un communiqué le 28 mai.

En recevant la délégation du CNT à Dakar, M. Wade avait proposé une conférence nationale élargie chargée de préparer une nouvelle Constitution et d'organiser des élections en Libye, sous l'égide de la rébellion, reconnue alors simplement comme opposition historique et légitime.


(©AFP

Les dessous de la visite de Me Wade à Benghazi

Le président Wade jeudi à Benghazi
Me Wade a quitté Dakar, hier pour Paris d’où il devrait rallier dès demain Benghazi, fief des rebelles libyens en guerre contre le colonel Mouammar Kadhafi. Une démarche du président sénégalais qui se démarque de la position de médiation adoptée par ses pairs de l’Union africaine qui est dictée par des calculs politiques personnels au Sénégal.

Me Abdoulaye Wade sera à Benghazi, demain, pour répondre officiellement à l’invitation des rebelles libyens. Selon nos sources, le chef de la rébellion libyenne, Moustapha Abdeljalil, a appelé le président de la République au téléphone, le 22 mai dernier, trois jours après que ce dernier a accordé une audience à une délégation du Cnt à Dakar. Ainsi, Me Wade sera le premier chef d’État du monde à débarquer dans le fief des rebelles libyens, enlisés dans une confrontation avec Kadhafi. Et si Me Wade, qui a pris fait et cause pour la rébellion libyenne au détriment de son désormais ex-ami, le colonel Mouammar Kadhafi, est passé par Paris, c’est surtout, selon nos sources, pour emmener avec lui la presse internationale à Benghazi. Il va faire de son débarquement dans le fief des rebelles, une véritable opération de communication à l’endroit de certains dirigeants occidentaux.

En effet, dans les milieux diplomatiques à Dakar, les gens déplorent fortement l’attitude du Président Wade qu’ils assimilent à un forcing pour plaire aux occidentaux à qui il est en train de vendre son projet de succession par son fils. Ce qui explique d’ailleurs le furtif aparté que Sarkozy a organisé entre Karim et Obama sous l’œil vigilent du président Wade à l’issue de la photo de famille des participants au sommet du G8 à Dauville en France. Sarkozy, tout comme Obama déterminés à en finir avec Kadhafi utilisent Wade comme tête de pont de leur stratégie en Afrique sur la question lybienne.

Me Wade, que l’on accuse de jouer le jeu des Occidentaux vient ainsi de lancer à l’Union africaine (Ua) un véritable défi. En allant cautionner la confrontation armée des rebelles appuyés par des frappes de l’Otan, avec Kadhafi, il se démarque de l’Union africaine hostile à la solution militaire et favorable à une voie diplomatique de sortie de crise qui privilégie le dialogue entre les deux camps. C’est pourquoi certains diplomates soutiennent que « l’attitude du président de la République va à l’encontre de certains principes ». En outre, nos interlocuteurs attirent l’attention sur le fait que le solisme de Wade pose aussi un problème de sécurité nationale car dangereux pour le Sénégal qui a également sa rébellion au Sud du pays. « Qu’en serait-il si Kadhafi allait en Casamance soutenir le Mfdc ? » s’interrogent-ils.

Pour rappel, le président de la République qui a reçu le 27 mai à Paris une mission envoyée par Moustapha Abdeljalil, leader des rebelles libyens, a, le lendemain, décidé de reconnaître le Cnt comme « représentant légitime du peuple libyen ». Non sans lui accorder l’autorisation d’ouvrir un bureau de représentation à Dakar, « après consultation du président du Sénat et du président de l’Assemblée nationale du Sénégal ».

Par Barka Isma BA le populaire


1.Posté par bella le 08/06/2011 17:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

une jeune fille très belle et souriante fait des massages doux et relaxant à domicile. tél: 77 029 37 26

2.Posté par samuel le 08/06/2011 20:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

woor kat la, ak gnaxam you metti yi, maintenant ou est les us africain?

3.Posté par One day le 08/06/2011 20:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis sur que Wade va mendier. C'est tout mais pas autre chose

4.Posté par akon le 08/06/2011 19:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bilahi wade moy seytané ki dou goor liko khadafi defal leépe li lokoy fayé
celui qui n´a pas travers l´autre rive ne doit pas se moque de celui qui se noie tu sera le prochain wade fevrier 2012 ou bien avant
et tu sera brulé in hell

5.Posté par waw le 08/06/2011 20:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La diplomatie n'a pas d'amis, mais des interets.

6.Posté par ousel le 09/06/2011 00:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quelle honte de voir notre président wade être le ministre des affaires étrangères de la France. le Sénégal porte d'entrée des européens au 15ésiécle est devenu l'arme dans les mains des français pour égorger toutes solutions africaines de la crise libyenne . le prémier esclave de 1444 devenu libre en 1960 est entrain de se livrer à son ancien maitre . ho ! wade ou est passée ton panafricanisme dont bien qu' opposant m’appâter souvent. chers compatriotes est ce que vous savez que notre sénégal est un brebis égaré dés que wade décide de sortir du troupeau africain et préfére se livrer aux loups européens sans pitiés .

7.Posté par pisco le 09/06/2011 08:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

dans quel monde nous sommes des legalistes qui soutiennent des rebelles est ce que notre président réfléchis imaginez que les autres états soutiennent la rebellion casamançaise, meme si khaddafi est un dictateur, dans quel pays du monde outre que la lybie, l'enseignemen, l logement, la santé, l'habitat et autres sont gratuits,

8.Posté par baye le 09/06/2011 10:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous attendros sur les différentes problemes que vivent les senegalais au lieu d'aller regler ce que vs ne pouvez pas .La libie c'est l'affaire des occidenaux qui ont semé la guerre ilégual
Wade organise des elections au Senegal et donne le pouvoir a celui qui gagnera
LOLU LA GNOU BEUG SI YAW

9.Posté par baye le 09/06/2011 10:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous vous attendrons sur les différents problemes que vivent les senegalais au lieu d'aller regler ce que vs ne pouvez rien faire que parler devant les médias .La libie c'est l'affaire des occidentaux qui ont semé la guerre ilégual

10.Posté par MDr le 09/06/2011 11:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

VIVEMENT QU'UNE BOMBE EXPLOSE SUR SA FACE DE MONSTRE

11.Posté par LAYE le 10/06/2011 09:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est simple, apportons un démenti cinglant à Ablaye avec une manifestation à DAKAR contre les bombardements en Libye.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site

Plus de Télé
< >