leral.net | S'informer en temps réel

Le président de l'association ' Force paysanne', Aliou Dia s’attend à une production record dans toutes les variétés culturales


Rédigé par leral.net le Dimanche 25 Septembre 2016 à 20:55 | | 1 commentaire(s)|

Les agriculteurs sénégalais peuvent s’estimer heureux, cette année, d’attendre une production record de toutes les variétés culturelles, c’est du moins, l’avis du président de l’association "Force paysanne", Aliou Dia.

"Nous avons l’espoir qu’on peut faire des productions record dans toutes variétés culturales au Sénégal, notamment pour ce qui est de l’arachide", a-t-il dit au cours de l’atelier sur la mise en place prochaine des Chambres d’agriculture du Sénégal.

Ouvert samedi à Saly-Portudal (Mbour) par le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Dr Papa Abdoulaye Seck, l’atelier avait pour objectif de faire la synthèse des contributions régionales et de proposition d’axes d’orientation des projets de textes législatifs et réglementaires.

"Nous sommes optimistes et prions le Tout-puissant de nous accompagner et de nous gratifier de très fortes pluies. Pour le moment, les cultures se comportent bien. Au niveau de l’haricot et de la pastèque, dans les zones d’excellence comme la région de Louga (nord), le marché est inondé de produits", a soutenu Aliou Dia.

S’agissant maintenant de la principale culture de rente qui est l’arachide, le président de "Force paysanne" a signalé que la floraison est déjà dépassée et que "ça commence à se développer".

Lors de la cérémonie d’ouverture de cet atelier, Papa Abdoulaye Seck avait rappelé que "le président Macky Sall a engagé le pays dans un pari difficile puisqu’il s’agit de construire avec célérité, efficacité et efficience une nouvelle agriculture sénégalaise, une agriculture de progrès, qui tire résolument profit d’une mondialisation des marchés agricoles qui ne cessent de s’accélérer".

"Notre pays a besoin d’un instrument qui va servir de bourse d’information stratégiques pour que nous puissions prendre de bonnes décisions à temps opportuns dans le cadre de transformation positive et durable de notre agriculture", avait-il poursuivi.

"Il nous faut assurer une propagation des innovations technologique qui sont porteuses de progrès social, économiques et technologiques et les chambres d’agriculture peuvent nous permettre de le faire", avait fait valoir le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural.

Landing DIEDHIOU







Hebergeur d'image