Leral.net | S'informer en temps réel



Le président de la Commission de la CEDEAO annonce pour 2020 la mise en place de la monnaie commune aux Etats membres de l’Organisation

le 23 Juin 2016 à 10:26 | Lu 359 fois

Le Président de la Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Marcel De Souza a visité mardi les locaux de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) à Abidjan.


Le président de la Commission de la CEDEAO annonce pour 2020 la mise en place de la monnaie commune aux Etats membres de l’Organisation

 

 
 

 

 
Marcel De Souza a saisi l’occasion de cette visite pour annoncer que conformément à la volonté des chefs d’Etat, la monnaie commune aux Etats membres de la CEDEAO est attendue pour 2020. Le président de la Commission de la CEDEAO a salué les performances réalisées par la BRVM ces dernières années. Lesquels résultats ont permis à la bourse régionale des valeurs mobilières d’enregistrer une progression de 17,77% entre 2014 et 2015. La BRVM avec ses 84% d’obligations boursières constitue « l’une des rares bourses au monde » a enregistré d’aussi bonnes performances, a souligné le président de la Commission de la CEDEAO. Persuadé qu’il est possible d’avoir de plus grandes capitalisations, Marcel De Souza a encouragé la BRVM à y travailler. « La lutte contre la pauvreté passe par des investissements innovants et structurants », a-t-il argué. Avant de prendre congé de ses hôtes du jour, le président de la Commission de la CEDEAO a salué les performances de l’économie ivoirienne qui enregistre depuis 4 ans une croissance entre 8 et 9%. « Une performance mondiale » a indiqué Marcel De Souza. 

Le Directeur général de la BRVM, Kossi Edoh AMENOUNVE a rappelé le projet d’intégration des différentes bourses de la CEDEAO, auquel tient absolument l’institution qu’il dirige. Selon le Directeur général de la BRVM, « la consolidation de la croissance dans les pays de la zone CEDEAO passe nécessairement par l’intégration ». L’objectif pour lui et ses collaborateurs est de « mettre la BRVM sur le radar des investisseurs ». 

Dans la perspective de la mise en place du marché commun, la BRVM prévoit 84,38 milliards de capitalisations boursières, 7% de capitalisation africaine, 273 sociétés cotées, 233 sociétés en bourse. Ce qui fera de la BRVM, la deuxième Bourse africaine après Johannesburg. 

La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (ou BRVM) est une institution financière spécialisée créée le18 décembre 1996 conformément à une décision du conseil de ministres de l’UEMOA prise en décembre 1993. C’est une société anonyme dotée d’une mission de service public communautaire. Cette bourse est commune à 8 pays de l’Afrique de l’Ouest : Bénin, Burkina Faso, Guinée-Bissau, Côte d’Ivoire, Mali, Niger, Sénégal et Togo. La BRVM est basée à Abidjan et dispose d’antennes nationales de bourse (ANB) dans chacun des pays concernés. Chaque ANB est reliée au siège par un relais satellitaire qui assure l’acheminement des ordres et des informations à tous les investisseurs de la Bourse de façon équitable. 
 
 
 
Afrik53.com


Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage