leral.net | S'informer en temps réel

Le président de la République n’a pas de candidat pour les AG de le FSF, selon Gaston Mbengue

Lors d’un entretien accordé à nos confrères du quotidien "Stades", le président de l’Asac Ndiambour, Gaston Mbengue, connu par son franc-parler, a encore alimenté les débats. Selon lui, concernant la prochaine AG élective de la FSF prévue le 12 Août, le président de la République n’a pas de candidat comme certains le pense, l’Etat du Sénégal n’a pas de candidat.


Rédigé par leral.net le Lundi 10 Juillet 2017 à 19:14 | | 0 commentaire(s)|

« Il y a beaucoup de bruit autour de cette élection. Je lance un appel aux trafiquants d’influence qui sont dans les sommités de l’Etat et qui passent tout leur temps à appeler les dirigeants du football, pour leur dire que le président Macky Sall a un candidat », fustige Gaston Mbengue et tient à préciser que« tout ce que le chef de l’Etat veut, c’est l’émergence du football sénégalais. Le président Macky Sall ne roule pour aucun candidat, il est là pour la bonne cause ».


Il n’a pas raté l’occasion de revenir sur le magistère de Me Augustin Senghor à la tête de FSF. Pour Gaston Mbengue, Augustin a fait 8 ans à la tête de la FSF. C’est peu, c’est trop… il a réussi quelque chose, mais on n’a encore rien gagné. En matière d’organisation, il a réussi quelque chose. Mais en matière de résultat, on n’a encore rien gagné.

Les Sénégalais veulent gagner quelque chose. Personnellement, moi Gaston Mbengue, je ne suis pas pour la longévité dans les postes. Parce que le Sénégal appartient à tout le monde et nul n’est indispensable dans ce pays. Parfois, il faut savoir raison garder et savoir partir à temps.

Le président de l’ASAC Ndiambour a fait son choix parmi les trois candidats (Me Augustin Senghor, Mbaye Diouf et Louis Lamotte), qui sont pour le moment en lice. « Je supporte Mbaye Diouf », dit-il et explique les raison de son choix : « le président de Mbour PC est le seul parmi les trois candidats, à être venu vers moi, pour m’exposer son projet. Je ne suis pas demandeur de quoi que ce soit. Tout ce que je veux, c’est la considération ».

Il poursuit : « Ablaye Sow m’a appelé et m’a passé au téléphone le président Me Augustin Senghor, mais personne ne s’est déplacé vers moi. Louis Lamotte aussi, pareil. Et pourtant, je suis un membre du comité exécutif de la FSF. C’est pourquoi, le président Mbaye Diouf Dia, mérite mon soutien ».










Hebergeur d'image