leral.net | S'informer en temps réel

Le président du CNG n’écarte pas une année blanche pour combattre la violence


Rédigé par leral.net le Dimanche 22 Juillet 2012 à 19:13 | | 1 commentaire(s)|

Le président du CNG n’écarte pas une année blanche pour combattre la violence
Le président du Comité national de gestion (CNG) de la lutte, le docteur Alioune Sarr, n’écarte de décréter une année sabbatique pour la saison, de lutte dans le but d’éradiquer les violences constatées dernièrement dans l’arène.

‘’Si cela est nécessaire et cela devrait passer par une saison sabbatique de la lutte avec frappe, pourquoi pas (une année blanche). Je le dis avec beaucoup de conviction’’, a dit le docteur Alioune Sarr qui était dimanche l’invité de l’émission Opinion sur Walf TV.

‘’J’avais déjà brandi cet argument l’année dernière. Je suis pour une application de la loi dans toute sa rigueur sans méchanceté mais aussi sans complicité, car on ne peut pas être indulgent quand la faute est grave’’, a soutenu le premier responsable de l’instance qui gère et régule la lutte au Sénégal.

Selon le docteur Sarr, sa structure ''a trop laissé faire et qu’il est tant de sévir pour que la violence n’emporte pas le sport national''.

‘’Peut-être aussi le CNG a fermé les yeux sur certaines choses. Ce qui fait qu’aujourd’hui nous sommes rattrapés par les évènements, mais nous allons très rapidement réagir par rapport à tout cela’’, a promis le docteur Alioune Sarr.

‘’Nous sommes trop tendres par rapport à ce que pensent certains, peut-être aussi nous avons laissé germer et pulluler beaucoup d’écuries et d’écoles de lutte sans être trop regardants sur qui fait quoi’’, a reconnu Alioune Sarr, assurant que les fauteurs de troubles seront sanctionnés.

’’Les fauteurs de troubles seront identifiés et sanctionnés sans état d’âme. Les structures qui encadrent ces fauteurs de troubles seront aussi sanctionnées’’, a-t-il averti.

L'arène a été particulièrement marquée par des scènes de violence au cours de la saison 2012. Les derniers actes de violence ont été enregistrés, vendredi soir dans les locaux de la RTS, après le face-à-face entre Boy Niang 2 et Zoss. Ce dernier a été blessé d'un coup de gourdin de son adversaire, avant d'être évacué aux urgences, pour des soins.

APS



1.Posté par POLITICOS le 22/07/2012 19:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'espère que cette idée germera et sera mise en application. J'ai vu les Double Less, Robert Diouf, Mbaye Guèye .... Ce fut de chaudes empoignades dans la pure tradition sénégalaise. La technique était toujours au rendez-vous.

Mais avec cette nouvelle génération je suis vraiment dépité. Ils ont besoin d'être encadré. DOMMAGE QUE CERTAINS NE VOIENT QUE LE KHALISS.

Là où il n'y a pas de la rigueur SANS ETAT D'ÂME c'est le laisser aller et le désordre qui s'installent.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image