leral.net | S'informer en temps réel

Le procès qui démasque une épouse d’un général qui gagnait les marchés dans l’Armée

S’il y a un procès plein de révélations et de rebondissements, c’est bien celui opposant Mme Ndiaye née Anna Nicoles Mbodj, épouse d’un général de l’Armée à Mme Alarba Seck, commerçante au marché Gueule Tapée. L’audience s’est tenue le mardi 19 février dernier devant le tribunal régional de Dakar statuant en matière correctionnelle.


Rédigé par leral.net le Mercredi 27 Février 2013 à 13:00 | | 3 commentaire(s)|

Le procès qui démasque une épouse d’un général qui gagnait les marchés dans l’Armée
Dans cette affaire, Mme Ndiaye Anna Mbodj, la plaignante, réclame à la dame Alarba Seck un manque à gagner estimé à 3 millions F Cfa. Pour justifier sa plainte, Mme Anna Nicoles a déclaré que Mme Alarba Seck aurait accusé une lenteur dans cette opération de vente de marchandises. A la barre, Mme Alarba Seck a rejeté toutes les accusations tout en prouvant qu’elle ne doit aucun franc à la plaignante qui se trouve être son ex belle-sœur.

Dans ses explications, Mme Alarba Seck a révélé que ses relations commerciales avec Mme Anna Mbodj sont parties d’un marché d’habillement destiné aux soldats. Et comme Mme Anna Mbodji ou l’épouse du général se voulait discrète, Mme Seck avait pris en charge toutes les opérations de vente et de dédouanement. Une satisfaction mutuelle ou une collaboration gagnant faisant de ces deux dames de vraies « copines » devenues aujourd’hui de vraies ennemies.

D’ailleurs dans cette présente affaire relative à des marchandises, Mme Alarba Seck a soutenu avoir versé un montant de 5 millions F Cfa représentant la valeur des marchandises que la plaignante lui avait remises. Une remise confirmée par Mme Anna Mbodj tout en réclamant son manque à gagner puisque Mme Seck lui a fait subir des préjudices financiers. Une réplique de la prévenue « De tout temps, Anna ne cesse de me menacer qu’elle va me jeter en prison parceque son mari est un général… » a fait savoir Mme Alarba Seck à la barre. Compte tenu des déclarations des deux parties, le substitut du procureur a pu démontrer que Mme Anna Mbodj n’a fourni aucune preuve pour matérialiser sa plainte contre Mme Alarba Seck.

L’affaire a été mise en délibéré pour le 2 avril prochain.




1.Posté par Cheikh GAYE le 27/02/2013 12:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand ces malhonnetetés ont -elle eu lieu?
Est ce que tous les autres marchés ne sont pas ainsi conclus en cachette dan notre pays?

2.Posté par 79/2 le 27/02/2013 13:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on n a vu pire ,un capitaine qui avait soutire frauduleusement du carburant de la soute de son unite et qui aujourd hui est devenu general.

3.Posté par gueye le 27/02/2013 22:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pourkoi jetté lopprobre et le discredit sur des personnes integres a tout point de vue
lauteur de larticle manque de rigueure et fait preuve dune mediocrite notoire ou est lethique
dans tout ca
jinterppele ce journaliste qui sest arrogé le droit de couvrir un fait divers dont il ne connait ni les tenants ni les aboutissants tout ca pour vendre du papier pauvre metier.
je te signale que la partie plaignante en loccurrence MME BODJ c une femme honnete tres serieuse.responsable
respectee et tres respectueuse
tu as poussé le vice jusqua incrinné son mari qui est un militaire exemplaire Je trouve ca repugnant
a ce faitdiveriste ton papier est bon juste pour se torcher le C
MERCI

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image