leral.net | S'informer en temps réel

Le projet de Tito Vilanova pour son Barça se dessine

La première réunion de travail entre Tito Vilanova et Andoni Zubizarreta a permis de définir quel sera le visage du FC Barcelone la saison prochaine. Mundo Deportivo dévoile la teneur de l'entretien.


Rédigé par leral.net le Mercredi 30 Mai 2012 à 15:00 | | 0 commentaire(s)|

S’il dirigera son premier match à la tête de l’équipe première du FC Barcelone le 24 juillet (amical contre Hambourg), Tito Vilanova a lancé dès hier sa saison 2012/13. Le nouvel entraîneur du club catalan s’est en effet réuni avec son directeur sportif Andoni Zubizarreta pour tracer les grandes lignes de son projet pour le prochain exercice. Et forcément, le chapitre mercato a occupé une bonne partie de la discussion à en croire le quotidien sportif espagnol Mundo Deportivo. La publication a ainsi évoqué dans son édition du jour les principaux sujets qui ont rythmé cet entretien.

Le coach blaugrana a affiché ses exigences. Il veut renforcer l’arrière-garde. Et pour ce faire, il attend un défenseur central (le Milanais Thiago Silva est désiré, le Basque de l’Athletic Javi Martinez semble être le plan B) et un latéral gauche (le Valencian Jordi Alba est en pole, même si le pensionnaire du Bayern Munich David Alaba plaît aussi beaucoup). L’arrivée d’un attaquant ne serait en revanche pas considérée comme indispensable par les deux dirigeants barcelonais. Ensuite, le technicien a expliqué qu’il comptait sur le groupe dans son intégralité. Ainsi, malgré les rumeurs, il n’entend pas ouvrir la porte à Dani Alves, Cristian Tello, Isaac Cuenca ou encore Seydou Keita. D’après MD, seul Ibrahima Afellay, qui espère se mettre en valeur à l’Euro sous le maillot des Pays-Bas, pourrait disposer d’un bon de sortie en cas de belle offre.

Enfin, c’est sur la constitution du staff que les deux hommes ont planché. Il se cherche toujours un adjoint, un préparateur physique (le nom de Jordi Roura, jusqu’ici membre de la cellule de recrutement, est pressenti) ainsi qu’un entraîneur des gardiens de but (Juan Carlos Unzué sur le départ pourrait être remplacé par José Ramón de la Fuente). Le visage du Barça se dessine donc toujours un peu plus. Et plus que jamais, le mot d’ordre est continuité. Pep Guardiola, qui a récupéré hier ses affaires au centre d’entraînement, peut être rassuré, son héritage sera préservé.

Alexis Pereira






Hebergeur d'image