leral.net | S'informer en temps réel

Le promoteur de Mbour dans une autre affaire judiciaire : Luc Nicolaï plume par son comptable à hauteur de 150 millions

Luc Nicolaï n’a pas encore fini de savourer sa mise en liberté qu’une autre affaire lui tombe sur la tête. Le promoteur de lutte de Mbour, qui s’est senti plumé par son comptable Ibrahima Thiam à hauteur de 150 millions de franc lorsqu’il était en prison, a déposé une plainte devant le Procureur de Mbour pour escroquerie et abus de confiance.


Rédigé par leral.net le Jeudi 3 Avril 2014 à 22:41 | | 3 commentaire(s)|

Le promoteur de Mbour dans une autre affaire judiciaire : Luc Nicolaï plume par son comptable à hauteur de 150 millions
Le promoteur de lutte Luc Nicolaï, sorti récemment de prison, n’a pas mis trop de temps pour être encore au devant de l’actualité judiciaire. L’enfant de Mbour est secoué par une autre affaire, mais cette fois-ci, ce n’est pas lui qui est traîné devant les tribunaux, bien au contraire.

D’après nos sources bien informées, confirmées par son avocat Me Bamba Cissé, Luc Nicolaï a été plumé par son comptable en l’occurrence Ibrahima Thiam à hauteur de 150 millions. Ainsi après moult tractations, une plainte a été finalement déposée, mardi dernier, auprès du Procureur de Mbour pour escroquerie et abus de confiance.

Les faits se sont déroulés au moment où le promoteur de lutte était en détention pour une histoire de drogue et d’association de malfaiteurs dans l’affaire du Lamantin Beach. L’avocat du promoteur que nous avons joint par téléphone a confirmé l’information et déclaré que celui qui a été l’homme de confiance de Luc, a détourné un chèque de 20 millions et la somme de 2 000 800 FCfa qu’il devait encaisser tous les mois lorsque Luc était en prison depuis octobre 2012».

Une somme qui doit tourner autour de 150 millions ou plus, à en croire l’avocat. Ce dernier déclare que «le comptable en personne a encaissé les montants sans les reverser. Il les a détournés et nous allons aller jusqu’au bout».

Me Bamba Cissé explique : «Quand quelqu’un est en détention, il faut que ses biens soient sauvegardés, parce qu’il devient un sujet fragile. On ne peut pas être en détention et que quelqu’un se permette de t’appauvrir en détournant tes biens».

En tout cas, d’après les dernières informations qui nous sont parvenues, la police est en train de chercher le comptable pour l’arrêter.

Le Populaire






Hebergeur d'image