leral.net | S'informer en temps réel

Le "putsch" d'Oumar Sarr contre Idy


Rédigé par leral.net le Mercredi 15 Octobre 2014 à 15:08 | | 11 commentaire(s)|

Le "putsch" d'Oumar Sarr contre Idy
Pour la deuxième fois, la volonté d'Idrissa Seck de disposer d'un groupe parlementaire pour mieux peser de tout son poids dans le fonctionnement de l'Assemblée nationale a échoué. Rewmi était près du but. Hier en effet, c'est à quelques minutes du démarrage des travaux relatifs au renouvellement du bureau de l'Assemblée que les choses ont foiré. Après plusieurs jours d'intenses manoeuvres, Idy était parvenu à enrôler Mamadou Diop Decroix (AJ/ Pads), Seynabou Wade (Bgg), Ndeye Seynabou Ndiaye (Fsd/Bj) et les Députés de l'Ucs (Abdoulaye Baldé et Khady Diedhiou) . Outre ces cinq députés ,sept autres parlementaires de Rewmi (Ndeye Maguette Dieye, Samba Bathily, Thierno Bocoum, Mamadou Faye, Oumar Sarr, Maguette Mbodj et Garmi Fall) sont déchargés. Seulement à la dernière minute, Baldé et Khady Diédhiou ont désisté. N'empêche, Idy avait toujours le nombre requis pour former un groupe parlementaire. Ainsi au terme d'ultimes concertations dans la matinée d'hier, les oranges et leurs alliés ont convenu de faire de Decroix le président du Groupe qui devait s'appeler "Vérité et Liberté". tandis que le poste de vice- président allait revenir à ndeye Dieynaba Ndiaye du Fsd/ Bj .
Ainsi consigne a été donnée à Samba Bathily de déposer le dossier sur la table du Président de l'assemblée nationale. C'est là que survient le coup de théatre! Oumar Sarr qui a soutenu dès le départ qu'il préfère être membre simple a refusé que la vice- présidence soit donnée à Ndeye Dieynaba Ndiaye. Pour lui, le poste doit revenir à un élément de Rewmi.
Suite à quelques minutes de concertation, la dame a dit qu'elle n'y voit pas de problème et qu'elle est prête à céder son poste . Même position affichée par Decroix et le reste du groupe. Seulement Oumar Sarr qui visiblement, n'a pas dit son dernier mot est revenu auprès de ses camarades pour leur balancer sa lettre de démission du groupe avant de déposer la même lettre auprès de l'assistante de Moustapha Niass . Comme explication, rapportent nos radars," il dit qu'il est fatigué et qu'il n'en peut plus". Au niveau de Rewmi, on continue de s'interroger sur la démarche d'Oumar Sarr d'autant qu'informe- t on, la dame Ndeye Dieynaba Ndiaye a voulu inébranlable en dépit des énormes pressions qu'elle a subies de la part du pouvoir pour ne pas intégrer le "groupe mort-né" de Rewmi. "même son mari qui se trouve au Mali a été appelé au téléphone pour qu'il la convainque de revenir sur sa décision. Mais elle est restée ferme" soutiennent nos radars. Au finish, la dame a rejoint le groupe Benno Bokk Yakaar.



L'As






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image