leral.net | S'informer en temps réel

Le rapport de la Cour des comptes concernant la gestion de Iba Guèye bientôt ficelé

Des sources proches du dossier indiquent que la Cour des comptes qui menait des investigations depuis plusieurs mois sur la gestion de l'ancien DG de la Caisse de Sécurité sociale aurait bouclé son rapport.


Rédigé par leral.net le Mercredi 24 Avril 2013 à 13:34 | | 5 commentaire(s)|

Le rapport de la Cour des comptes concernant la gestion de Iba Guèye bientôt ficelé
Il faut rappeler que sa gestion des réserves de cette institution sous le régime de Wade, à travers l'acquisition outrancière de terrains avait été décriée par certains membres du Conseil d'administration du patronat et risque d'être au cœur du rapport. C'est certainement ce qui justifie les tractations qui lui sont prêtées de vouloir rallier l'APR au moment où il est en train de perdre progressivement du terrain sur le plan politique dans sa localité où il n'est plus, manifestement, l'homme fort, après avoir quitté le PS pour transhumer au PDS. Ses manœuvres n'ont pas beaucoup de chance de prospérer si l'on sait que les responsables du parti au pouvoir ne veulent pas s'encombrer des dignitaires de l'ancien régime dont la gestion des affaires publiques n'a pas été des meilleures au moment où la traque des biens mal acquis commence à être effective avec l'arrestation de Karim Wade.



1.Posté par RIO OEUF le 24/04/2013 18:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

POUR TOUS VOS COMMANDE D OEUF "RIO OEUF" VOUS PROPOSES DES TABLETTES D OEUF A DES PRIX INTERESSANT AVZEC POSSIBILITE DE livraison contact au 77 154 58 50

2.Posté par CSS le 24/04/2013 20:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Achat des terres par la Caisse De Securite sociale refuse par Yeri Diop. Le pca Racine Kane le change et nome Iba Gueye qui demande a Omar Sy l'acheteur de remettre 2 milliards de commissions a Souleymane Ndene Ndiaye, 1 Milliard a Racine Sy king fahd et 500 millions a Iba Gueye. Voila le deal. La cour des compte doit parler des commissions.

3.Posté par Syndicat le 24/04/2013 20:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Achat des terres par la Caisse De Securite sociale refuse par Yeri Diop. Le pca Racine Kane le change et nome Iba Gueye qui demande a Omar Sy l'acheteur de remettre 2 milliards de commissions a Souleymane Ndene Ndiaye, 1 Milliard a Racine Sy king fahd et 500 millions a Iba Gueye. Voila le deal. La cour des compte doit parler des commissions.

4.Posté par Moh le 24/04/2013 22:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fini pour lui maintenant tu peux dégager et nous laisser notre mairie de Mbacké

5.Posté par kathior ka le 25/04/2013 02:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

État de droit, gouvernance vertueuse, transparence, etc. à l’épreuve des faits.
« Une civilisation qui ruse avec ses principes est une civilisation moribonde. »

Un recteur qui ignorait royalement l'autonomie des structures et les lois du Sénégal, avec une gestion hors norme tant décriée par les syndicats et des citoyens de tous bords se retrouve nommé Ministre de l'Enseignement Supérieur de la Recherche, sans autre forme de procès. Les faits avérés qui lui sont reprochés sont d'une telle gravité qu'il ne doit certainement son "salut" (c'est temporaire, car un jour chacun rendra des comptes, ces anciens amis du PDS ne diront pas le contraire) que grâce la transhumance du PDS à l'ARP à la 25ème heure. Les "amis" avant la patrie.

« Problème de management (mal gouvernance, corruption, népotisme, dépenses de prestige, non respect des lois et des règlements, etc.) avec la complicité active ou passive de la communauté universitaire (avantages indus, intimidations, etc.), des autorités étatiques qui, jusqu’à présent, feignent de ne rien savoir (n’ont-ils pas les moyens de savoir ce qui se passe ?) pour éviter la confrontation avec ceux (les amis politiques !) qui sont nommés à la tête de ses structures et qui agissent parfois comme des monarques en gérant la chose publique à leur guise. »


Sauvons nos universités publiques du naufrage.
(leral.net 9 oct. 2012 de Citoyen)

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image