leral.net | S'informer en temps réel

Le rôle de l’opinion publique dans une république

Les derniers événements qui ont été observés au Sénégal (les manifestations du 23 Juin contre le ticket présidentiel et les émeutes du 27 Juin contre les coupures intempestives d’électricité), laissent croire que la volonté générale est la parole d’un peuple.


Rédigé par leral.net le Jeudi 7 Juillet 2011 à 00:25 | | 6 commentaire(s)|

Le rôle de l’opinion publique dans une république
Cette volonté générale peut-elle être antidémocratique ?
Attardons nous sur cette question tout en prenant le temps de découvrir ce qu’est l’opinion publique.

L'opinion publique, de son sens premier, est à la fois le fondement et le garant de la démocratie; son soutien est la condition d'existence de tout régime qui ne s'impose pas par la force. Elle est l’expression citoyenne de l’intérêt général, c'est à dire relative aux questions posées par la vie en société.

C'est un processus social qui s'articule dans le temps, aboutissant au processus de pensées réfléchis. C’est le résultat de l'activité discursive et son émergence est parallèle à l’élaboration de la démocratie.

Il est donc légitime de s'interroger sur les liens ambigus que peuvent entretenir ce processus démocratique et cette opinion publique, tant dans la théorie politique que dans l'histoire de son avènement.

Le processus démocratique et l'émergence de l'opinion publique: deux processus liés

Rousseau, dans Le contrat social, s'interroge sur les conditions théoriques de la possibilité d'une démocratie; il théorise non pas la pratique politique, mais l'institution du social. Par le contrat social, qui fait entrer les hommes en Société puisqu’ils abandonnent leur liberté naturelle pour choisir une liberté contractuelle, fondée sur le consentement de tous, et qui les transforment potentiellement comme des citoyens. Le peuple est à la fois acteur et sujet de la loi, car souverain. Dans ce contexte, se crée un "moi commun", par lequel chacun n'obéit qu'à lui-même en obéissant à tous.

La volonté générale provient des citoyens qui pensent que le bien de la collectivité réside indépendamment aux intérêts particuliers, et savent réprimer leurs instincts pour penser le bien de la collectivité. La volonté générale est une volonté morale, ce n’est pas une coalition d’intérêts. Elle se situe donc au delà de la somme des volontés particulières : « Il y a souvent bien de la différence entre la volonté de tous et la volonté de chacun; celle-ci ne regarde qu'à l'intérêt commun, l'autre regarde à l'intérêt privé, et n'est qu’une somme de volontés particulières » dixit Rousseau.

Ce ne sont pas les ex-présidents tunisien (Zin El Habidine BEN ALI) et égyptien (HOSNI MOUBARAK) qui diront le contraire. En effet, ces deux raïs qui, pendant plus d’un quart de siècle, ont fait souffrir leurs peuples n’auraient jamais envisagé un départ du pouvoir n’eut été la rigidité et le dévouement de la vindicte populaire, à accéder ipso-facto à un changement radical quid à sacrifier des vies humaines pour l’intérêt supérieur de la nation.

Ce jasmin maghrébin a finit par déposer ses baluchons au cœur du Sahel pour inspire les populations. C’est ce qu’a compris le peuple sénégalais qui en a marre du gouvernement de WADE et qui n’attend qu’une chose : son départ. Ce peuple, qui depuis plusieurs années, jouit d’une opinion publique manipulée, une vision marquée par la domination de certains groupes sur d’autres. Cette opinion publique, telle qu’elle est inventée, est antidémocratique dans la mesure où elle n’est que le masque de la force. Ce qui nous fait penser à Pierre BOURDIEU qui disait : « tout exercice de la force s'accompagne d'un discours visant à légitimer la force de celui qui l'exerce; on peut même dire que le propre de tout rapport de force, c'est de n'avoir toute sa force que dans la mesure où il se dissimule comme tel » extrait de son œuvre « L’opinion publique n’existe pas ».

Dans la perspective bourdieuiste, l'opinion publique révélée par cette pratique, loin de l'expression de l'intérêt général, est un artefact, car elle repose sur des postulats biaisés. Elle stipule que cette opinion publique peut être assimilée à une opinion sondée.
D'abord, les sondages postulent que tout le monde peut avoir une opinion, ensuite, que toutes les opinions se valent, et qu'elles ont autant de poids. Enfin, ils présupposent un accord sur les questions qui méritent d'être posées.


Et cette union du peuple sénégalais sera sacrée pour l’avenir de la nation. Si la jeunesse actuelle comprend qu’elle est seule face à son destin et accepte de remplir avec fierté cette lourde mission, l’avenir du Sénégal sera des meilleurs.

La volonté générale n'est pas une donnée; elle ne recoupe pas notre notion moderne d'opinion publique, dans la mesure où elle est une recherche permanente qui doit être celle de la société dans son ensemble. Sa condition d'existence est le civisme, exigence que chaque citoyen s'applique à lui-même.

L'opinion publique n'est pas, contrairement à certaines idées reçues, le fondement de la démocratie mais contribue, le plus souvent, au processus d’évolution de cette dernière. Elle peut passer de la volonté générale à la dérive populiste, de la même manière que les régimes démocratiques tentent de la contrôler, voire de la manipuler, sous couvert de sacralisation.



NDIAYE Ousmane
Ousmane8910@yahoo.fr






1.Posté par schwarzeraal le 07/07/2011 09:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

nous ne devons plus laisser un imbécile occuper cette maison ,il doit etre intelligent , courageux capable de repondre aux qustions du peuple. et non comme le dit sanekhe , nékkeba, bolbi, baradaba, doucheba.prenons l´exemple de la thailande óu le pauvre a santioné le pouvoir en votant pour les petits partis.

2.Posté par Baye Dame le 07/07/2011 10:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mon cher, vous confondez opinion publique et pression populaire ! Votre discours est scientifiquement biaisé car comme les sophistes (mais à conrecourant !) vous partez d'hypothèses faussement vraies pour aboutir à de vraies fausses conclusions !

Et pour être terre à terre, le 23 juin, c'est la pression populaire qui a parlé, alors que les jours et semaines d'avant, l'opinion publique (médias, associations, une partie de l'opposition, simples citoyens organisés, etc.) avait déjà montré la voie en indiquant clairement son opposition.au projet loi.

3.Posté par kuluc le 07/07/2011 15:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Inscrivez vous sa ne reste que 06 jour pour le lancement.C'est une une chance que tout le monde dois saisir. Regarder sur le blog de la page vous vraiment qu'ici les gens dorment.
http://www.autoxten.com/kuluc
Ne tarder pas à vous inscrire

4.Posté par euleuk cii biir le 11/07/2011 19:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

No comment !
Tout le monde constate que depuis 2000, notre société a évolué plus que le système du parti démocratique sénégalais. En effet, les actions du Président de la République commencent à remettre les choses à leur place mais pas comme il l’attendait. Et les récents évènements des 22, 23 et 27 juin dernier nous l’ont dit très clairement. Y’EN A MARRE !!!!!!!! «ON A TOUT COMPRIS»

Il est évident que nous avons pris une position républicaine contre cette loi incohérente, du ticket impossible, qui a pris les proportions étendues qu’on lui avait données avec raison. Nous avons souhaité qu’elle n’aboutisse pas à une conclusion mais justement a une sanction, comme elle est venue malgré tout, nous nous en félicitons des conditions nouvelles dans lesquelles l’alternance va se poursuivre. Que l’on songe à la situation que notre pays traverse, l’urgence n’est pas de remplacer le Président Wade mais de voter une sentence définitive pour empêcher les vieux demons usés par le système de jadis et bornés aujourd’hui dans l’opposition de récidiver en 2012.
VRAIMENT LE BENNO NE SERT RIEN !!!!!!!! «ON A TOUT COMPRIS»

Si l’on sort un instant de nos chamailleries partisanes avec ses perspectives étroites, qui tendent à découper en tranche le sénégal, que voyons-nous ? Nous observons par exemple qu’il y a un grand problème dans le secteur médiatique. Ceux qui les dirigent sont devenus presque les leaders de l’opposition. Dans un journal OBSédant paraissant lundi 04 juillet 2011, d’éminents manipulateurs de l’opinion publique, le politologue BJNDIAYE, les journalistes ND.NDIAYE, MLCAMARA et le psychologue SMMBAYE, qui ne sont du reste que des canailles de notre société, s’exprimaient de façon discriminatoire à propos de la lettre de Karim ouverte à tous ses compatriotes sénégalais : aux citoyens simples, justes et qui n’ont franchement aucun préjugé.
ARRETONS LA PLAISANTERIE !!!!!!!!! «ON A TOUT COMPRIS»

En lisant leurs commentaires xenophobistes, plusieurs des mes amis et moi avons appris que ces pseudo intellectuels qui prétendent être des savants, en faite ne sont vraiment au courant de rien.
Nous connaissons les réalités de notre pays et les problèmes vécus par des sénégalais et pourtant les aspirations des jeunes, des femmes et des hommes disparaissent bizarrement du débat politique national. A quoi cela tient il ? Plusieurs interprétations sont possibles mais une seule réponse est valable à nos yeux, celle de la rectification du changement vers un autre cap, en vue du perfectionnement de notre Démocratie pour son adaptation au temps présent et pour son adéquation aux besoins de l’ensemble de nos compatriotes.
TRAVAILLONS POUR LE DEVELOPPEMENT DE NOTRE PAYS DANS l’Unité, Vérité, Liberté et Solidarité.!!!!!!! «ON A TOUT COMPRIS» abc.afrik@gmail.com


5.Posté par reine le 15/07/2011 11:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Allez sur Youtube et tapez: abdoulaye wade constitution
Allez sur Youtube et tapez: abdoulaye wade constitution
Allez sur Youtube et tapez: abdoulaye wade constitution
Allez sur Youtube et tapez: abdoulaye wade constitution
Allez sur Youtube et tapez: abdoulaye wade constitution
Allez sur Youtube et tapez: abdoulaye wade constitution
Allez sur Youtube et tapez: abdoulaye wade constitution
Allez sur Youtube et tapez: abdoulaye wade constitution
Allez sur Youtube et tapez: abdoulaye wade constitution
Allez sur Youtube et tapez: abdoulaye wade constitution
Allez sur Youtube et tapez: abdoulaye wade constitution
Allez sur Youtube et tapez: abdoulaye wade constitution
Allez sur Youtube et tapez: abdoulaye wade constitution
Allez sur Youtube et tapez: abdoulaye wade constitution
Allez sur Youtube et tapez: abdoulaye wade constitution
Allez sur Youtube et tapez: abdoulaye wade constitution
Allez sur Youtube et tapez: abdoulaye wade constitution
Allez sur Youtube et tapez: abdoulaye wade constitution
Allez sur Youtube et tapez: abdoulaye wade constitution
Allez sur Youtube et tapez: abdoulaye wade constitution
Allez sur Youtube et tapez: abdoulaye wade constitution
Allez sur Youtube et tapez: abdoulaye wade constitution
Allez sur Youtube et tapez: abdoulaye wade constitution
Allez sur Youtube et tapez: abdoulaye wade constitution
Allez sur Youtube et tapez: abdoulaye wade constitution
Allez sur Youtube et tapez: abdoulaye wade constitution
Allez sur Youtube et tapez: abdoulaye wade...

6.Posté par reine le 15/07/2011 12:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Franchema pour dire vrai le president na aucune considération pour le peuple sénégalais il na surtout pas compris les messages du 23 et 27 qui seront ds les archives du notre pays il se trompe s il croit que son gouvernement la peut l aider ces gars n ont pas fini de dilapide l argent du contribuable stop stop stop wade il faut croire au tout puisant Allah mais ton regne est fini avec ton entourage c est le bon DIEU aidera le segmental mais pas
n
Allez sur Youtube et tapez: abdoulaye wade constitution

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image