Leral.net | S'informer en temps réel



Le second tour a débuté outre-mer et en Amérique

le 5 Mai 2012 à 17:57 | Lu 659 fois

Le scrutin du second tour de la présidentielle, qui oppose le président sortant Nicolas Sarkozy au socialiste François Hollande, a débuté samedi à midi à Saint-Pierre et Miquelon, ouvrant les opérations de vote en outre-mer et sur le continent américain.


Le second tour a débuté outre-mer et en Amérique
Les premiers des quelque 4.920 inscrits sur les listes de cette collectivité de l'Atlantique nord, voisine du Canada, se sont présentés, sous un ciel couvert et par 7°C au petit matin, devant l'un des quatre bureaux de vote de l'archipel (3 à Saint-Pierre et 1 à Miquelon).

Quand le scrutin débutera en métropole dimanche à 08H00, les 1,7 million d'électeurs inscrits de tous les départements et collectivités d'outre-mer auront déjà commencé, si ce n'est déjà fini, de voter.

Les Saint-Pierrais et Miquelonnais seront suivis par les électeurs de Guyane, Guadeloupe, Martinique, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et par les Français vivant sur le continent américain.

Puis les bureaux ouvriront à 20H00 en Polynésie française, 22H00 à Wallis et Futuna, 23H00 en Nouvelle-Calédonie, tandis que dimanche les Réunionnais pourront voter dès 06H00 (toujours heure de Paris) et les Mahorais dès 07H00.

Ce dispositif de vote anticipé, déjà en vigueur en 2007, vise à éviter qu'en raison du décalage horaire avec la métropole, les ultramarins votent alors que l'issue du scrutin est déjà connue.

Toutefois, leurs résultats sont soumis au même horaire légal de diffusion que tous les autres, à savoir dimanche 20H00, quand seront connus les votes des quelque 46 millions de Français appelés aux urnes pour élire leur nouveau chef de l'Etat, pour la 9e fois sous la Ve République.

Depuis minuit et jusqu'à 20H00 dimanche, la publication de sondages - la campagne 2012 aura été marquée par un record avec environ 400 études publiées -, d'estimations ou de commentaires est interdite par la loi, de même que la diffusion d'informations sur les résultats.

Mais, comme lors du premier tour, et malgré les interdictions, de premières estimations devraient commencer à circuler auprès du grand public à compter de 18H30, via les réseaux sociaux ou des sites internet de médias étrangers.

La Commission nationale de contrôle de la campagne et la Commission des sondages ont réitéré leurs injonctions à respecter la loi, dont toute violation est passible de 75.000 euros d'amende.

La journée de samedi devrait permettre aux deux finalistes de reprendre leur souffle, après un entre-deux tours marqué où l'âpreté des échanges est allée crescendo, illustrée notamment le débat musclé de mercredi soir.

Le report de voix des principaux candidats éliminés au 1er tour - Marine Le Pen (FN), Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche) et François Bayrou (MoDem) -, ainsi que la mobilisation des abstentionnistes sont les clés du scrutin.

Dans son département de la Corrèze, François Hollande arpentera les deux marchés de Tulle, comme il en a l'habitude chaque fois qu'il se rend dans son fief électoral. Avec sa compagne Valérie Trierweiler, il devrait aussi rencontrer ses proches, élus, amis. Nicolas Sarkozy, lui, va passer sa journée "avec sa femme et sa fille". "Service minimum public et maximum privé", a-t-il dit.

Courte parenthèse avant que la tension remonte dans les deux camps à l'approche de l'issue d'un scrutin qualifié d'"historique", avec soit un retour de la gauche à l'Elysée pour la première fois depuis 24 ans soit la réélection du président sortant en période de crise, qui a déjà balayé nombre de ses homologues en Europe.



SOURCE:7sur7.be


Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage