leral.net | S'informer en temps réel

Le secrétaire des greffes envoyé en taule pour un an

POUR AVOIR EMPOCHÉ 6,7 MILLIONS AU « NOM DES PROCUREURS »

Secrétaire des greffes du Tribunal régional de Dakar, Galaye Samba s’est mis dans de sales draps. Il a escroqué plusieurs individus à hauteur de 6,7 millions de francs, leur faisant croire que l’argent qui leur était soutiré servait à soudoyer les procureurs. L’homme, qui est en fait un récidiviste, a comparu hier à la barre du Tribunal correctionnel. Le Parquet a requis 2 ans ferme, malgré ses dénégations. Finalement, il a pris un an ferme.


Rédigé par leral.net le Mercredi 23 Juin 2010 à 18:33 | | 1 commentaire(s)|

Le secrétaire des greffes envoyé en taule pour un an
Le Parquet, représenté par le substitut Baye Thiam, n’y est pas allé de main morte, en requérant 2 ans de prison ferme contre Galaye Samba, qui travaillait comme secrétaire des greffes et Parquets du Tribunal régional de Dakar. En effet, ce dernier, poursuivi pour une affaire d’escroquerie portant sur 6,7 millions de francs, avait « utilisé » magistrats et procureurs pour bien réussir son coup. Une très mauvaise idée à l’heure où la justice veut redorer son blason. Si le Parquet s’est senti « offensé », c’est justement parce que Galaye Samba, qui connaît bien certains procureurs et magistrats, pour avoir travaillé dans le milieu de l’enrôlement et le classement des dossiers, a fait croire à ses victimes, en l’occurrence Ibrahima Fall et Maguette Fall, qu’il pourrait arranger leurs affaires s’ils lui donnaient 2 millions de francs,

Il leur avait promis, à en croire ces derniers, que tout ou, en tout cas, la presque totalité de l’argent allait être versée au procureur, histoire de le soudoyer. Usant de ce genre de stratagème, Galaye Samba est parvenu à se sucrer sur le dos de ses victimes à hauteur de 6.710.000 francs, sans que ces dernières ne sentent, en aucune manière, l’intervention d’un quelconque procureur. Mis en arrestation, Galaye Samba finira par avouer son forfait.
Il présente ses excuses et promet même au représentant du Parquet, Baye Thiam, d’en faire autant une fois à l’audience, si l’on en croit ce dernier. Seulement, hier, le prévenu a totalement changé de discours, niant même avoir fait des aveux. Il reconnaît certes avoir reçu de l’argent de la part de Ibrahima Fall et son ami, mais c’est simplement à titre de prêt, puisque, poursuit-il, il les connaît depuis un bon moment. Un montant de 200.000 francs lui a été versé, mais c’est pour payer les honoraires d’un avocat, soutient-il.

Ibrahima et Maguette Fall ainsi qu’un certain El Hadji Malick Dièye et Cheikh Sow avaient créé un Groupement d’intérêt économique (Gie). Lors d’une Foire organisée au Nigéria, ils devaient convoyer d’autres individus. Malheureusement, l’affaire a foiré, car certaines personnes n’ont pas pu faire le voyage. Ce qui a entraîné une altercation dans le groupe et l’affaire a fini devant la justice. Une fois au courant de cette affaire, Galaye Samba appelle Ibrahima Fall, selon ce dernier, pour lui dire qu’il a vu Cheikh Sow en compagnie d’un avocat et qu’il a même versé 1,5 million de francs à un procureur. Ainsi, il l’invite à verser 2 millions. Ce qui a été fait. Mais, en réalité, ce n’était ni plus ni moins qu’un appât, pour mieux ferrer ses victimes. Mal lui en a pris, car il a écopé d’un an de prison ferme.

Alassane DRAME l'asquotidien



1.Posté par kk le 24/06/2010 00:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il doit a beaucoup de personne dont moi meme presque 3 millions depuis le verdict du tribunal iul y a plus de 3 ans.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image