Leral.net | S'informer en temps réel



Le sénégalais Yaya Lam dans la course a la présidentielle française!

Rédigé par ( Les News ) le 19 Juillet 2011 à 16:41 | Lu 1685 fois

Yaya Lam croit en ses chances de s’inscrire puis de gagner les primaires socialistes avant les Présidentielles. Et si la surprise des primaires socialistes venait de… Montmorillon ? Après l’échec du poitevin Aurélien tricot, Yaya Lam se lance…


Le sénégalais Yaya Lam dans la course a la présidentielle française!

 

Le sénégalais Yaya Lam dans la course a la présidentielle française!
Les socialistes devraient avoir droit une belle surprise en découvrant ces jours-ci une candidature aux primaires à laquelle personne ne s’attendait. Yaya Lam, 46 ans, contrôleur des finances publiques, veut en effet profiter d’une « faille » dans le règlement pour déposer sa propre candidature. Et si celle-ci peut sembler loufoque au premier abord, lui croit dur comme fer à sa capacité à retourner le système à son avantage et même pourquoi pas, à une victoire aux Présidentielles ( !). 

« Le monde a changé. » sourit-il en évoquant Barak Obama. « Quand il s’est lancé, il n’avait personne avec lui. » Il ne va pas jusqu’à se comparer avec le président des États unis mais évoque un cheminement qui l’a conduit à cette candidature. « J’ai travaillé dans les Hauts de Seine, le Val de Marne, à Montmorillon (NDLR : où vit sa mère adoptive) et Poitiers. Au fil des ans, un réseau s’est constitué où nous échangions des idées. Et ces amis m’ont incité à me présenter. » Le premier moment d’incrédulité passé, Yaya Lam se décide. « Ça a fait boule-de-neige. Aujourd’hui, 500 à 600 personnes sont au courant de cette candidature. » 

Un candidat qui sait être classé dans la catégorie des farfelus 

Un parti, « Pour la France - à Gauche », a été créé. Son message « Oser la France ». « On nous parle tout le temps de perte d’emplois, de déficits publics et des comptes sociaux… Quand je vais dans une grande surface, je ne vois plus derrière les produits, des Français qui travaillent mais des Chinois qui travaillent. Nous devons retrouver nos valeurs, nos racines. » « La France a des valeurs culturelles, elle a toujours entraîné les autres. » reprend Yaya Lam. « Je ne suis pas contre la mondialisation mais je ne peux pas intégrer les autres si je ne sais pas qui je suis. » poursuit le candidat favorable à un service national généralisé aux deux sexes comme creuset républicain. Yaya Lam sait être d’emblée classé dans la catégorie des farfelus. Ses propositions peuvent sembler naïves mais il les argumente avec passion et rigueur. « Mais c’est ce handicap du ridicule qui va me permettre de gagner. Les Français ont vu tous ces gens qui plastronnent et n’ont rien réussi. J’ai tout ce qu’il faut pour ne pas gagner. » Derrière lui, Yaya pense pouvoir notamment compter sur les Français d’origine étrangère. « Entre Jospin et Chirac, il y avait environ 1,5 millions de voix. Si une partie seulement des 4 à 5 millions de Français d’origine étrangère se mobilise, ils peuvent désigner un président. » 

ferloo.com
 
 


1.Posté par thierrys le 19/07/2011 17:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et poukoi pas!il faut y croire.

2.Posté par gentlman le 19/07/2011 17:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

poukoi pas,
je t'estime my boy, il faut oser

tu passeras et tu gouverneras avec rigueur et la France rayonnera sous
tes feux

quelle bravoure

3.Posté par euleuk cii biir le 19/07/2011 19:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bravo
mais soyons serieux!!!!!!!!!!!!!!
analyse sous un angle de 360°

Farbachie au banc des tarés
L’origine des manifestations violentes qui ont été la goute ayant fait déborder le vase est du fait de Farba sans vergogne qui a eu en corps un comportement très sanglier à la place de Soweto. Alors que les jeunes ruinards et les chasseurs de l’opposition commençaient à hurler leur y’en a marre devant l’assemblée d’épouvantail, l’ex miniscrobe s’est paye le ticket de faire le rigolo, du premier tour, avec sa charrue au rond point du diable pour les narguer. Une attitude qui a indigné plus d’un, poussant même certains rapaces de l’opposition à aller prosterner auprès des féroces de l’ordre, après que les manifestants ont caillassé son cercueil roulant. Mais far badaud réussira à se frayer bizarrement un passage souterrain pour se refugier dans la tanière national avec l’aide des forces de l’ombre.
Et ce n’est pas tout, puisque des rongeurs de l’alternance, qui voulaient organsiner une parade contre la contestation en usant de leur bleu blabla, ont accentué la tension. Mais ce qui y a le plus fait monter la moutarde au pif des apaches, c’est lorsque des bulldogs recrutés par farbanni, armés de canifs, ont tendu un guet-apens au zombie de la raddho, non loin du repaire des leur chef, pour le râper dans un Laxou ndjaxoum. Knockosser partout de coup de poing et de pilon, le pirate général du rafiot perd la boussole. Il sera ensuite évacué par la morgue de l’hôpital principal pour un repas ration. La caverne de farbasokhor assiégée, son pedigree évacuhuée par les al catis. Finalement il y a eu plus de pleur que de larme, Atine ayant repris ses suppositoires.
Pour montrer le raz-de-marée, les fakkmans ont envahi la grotte de farbagangster, malgré la forte opposition des farces publiques pour la saccager et la transformer en brasier. En outre deux des carrosses qu’il avait volé ont été extraits du garage pour être incendiés. Un de ses clebs a été saigné par un des militants. Toutes les provisions qui se trouvaient dans son frigo ont été vidés. Même les véhicules qui étaient stationnés prés de la demeure ont été calcinés, y compris ceux de certains dépités.
Face a l’assaut musclé des vandales, Aba un sbire du chargé de la propagation du virus démoncratique a brandit un pétard pour flinguer dans le tas. Heureusement que le projectile n’as pas atteint quelqu’un. C’est à ce moment là que la protection civile a pu trouver des renforts pour sauver la femme et la fille de ce gibier de potence.
Au même moment, les manifêtards prenaient du poil de la bête devant les opposants sanikatou kheer, a l’instar de niasse niagara, de tanor bangbombé, et de big danskova, entre autre, qui étaient déterminés à en finir. Attention ! un jour ce sera cette même résolution qui va conduire la foule devant le palais présidentiel pour une victoire fatale. abc.afrik@gmail.com

4.Posté par M.KANDJI le 19/07/2011 22:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est exactement ce que Karim WADE DOIT FAIRE !!!!!!!

5.Posté par Mbaye ndiaye le 25/07/2011 11:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout est possible surtout quand t-on a le mérite et les compétences,
dans le cas où on a vu l'exemple.bonne chance et bonne contunuation.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site