leral.net | S'informer en temps réel

"Le seul roi des arènes reconnu par le CNG c'est Manga 2" (Dr Alioune Sarr, président du CNG de lutte)

Le président du Comité National de Gestion de lutte , le docteur Alioune Sarr a déclaré que la distinction du titre de roi des Arènes sera désormais réglementée. Il était l'invité du club de la presse ce mardi, rencontre initiée par l'Association nationale de la presse sportive (ANPS). Dr Alioune Sarr a également profité de l'occasion pour passer en revue l'actualité de la lutte et faire aussi un petit rappel historique à l’époque ou Manga 2 était roi des arènes, seul roi d'ailleurs reconnu par le CNG à ce jour. Le président du CNG annonce aussi l'ouverture de la prochaine saison pour le 1er octobre.


Rédigé par leral.net le Mardi 4 Août 2015 à 22:19 | | 2 commentaire(s)|

"Le seul roi des arènes reconnu par le CNG c'est Manga 2" (Dr Alioune Sarr, président du CNG de lutte)
« Il y a quelques années, on m’avait dit qu’on ne m’a pas vu au couronnement de Yékini, par Gaston Productions. J’ai dit que je n’y suis pas allé parce que n’étant pas concerné. Que le seul Roi reconnu par le Cng de lutte est Manga 2. Cela n’a pas plu à certains sportifs. Si Serigne Modou ou Luc se lève pour couronner la panthère ou le Tigre de l’arène, cela va poser problème. C’est une règle que les journalistes ont créée.
Le seul titre de roi des arènes décerné par le CNG remonte à 1982. A l’époque , c’est Manga 2 qui avait battu Mor Fadam en deux éditions. Tous les mois, il devait venir au stade en tenue traditionnelle. Chaque 3 mois, il devait également remettre en jeu son titre (...). Après la défaite de Yékini (Ndakaru), j’ai eu à dire si celui qui a battu le meilleur est meilleur que celui qui n’a pas chuté durant 10 ans. Il y a débat. On ne peut être Roi sur un seul combat. Aujourd’hui, les champions n’ont qu’un seul combat par saison. Il y a quelque chose à revisiter ».


La catégorisation des lutteurs

« La catégorisation a existé depuis les tournois de village qui a été copié jusqu’en ville. Quand on a plus de 85 kg on peut croiser tout le monde. C’est le contraire qui pose problème.(…) Aujourd’hui nous avons l’occasion plus que jamais de mettre sur pied la catégorisation avant qu’il n ‘ y ait drame dans l’arène. Au niveau de la lutte simple la catégorisation existe déjà. Maintenant il nous reste à travailler davantage pour que la catégorisation s’impose dans la lutte avec frappe ».


Age de la retraite des lutteurs
« Quand vous avez 22ans, celui qui a 42ans ne peut pas vous résister. Quelque soit la puissance mystique de votre "Cumikaay," vous ne passerez pas. Le CNG a ainsi réduit l’âge de la retraite de 55 ans à 45 ans pour « chasser » les « vieux » lutteurs de l’arène afin de les préserver. Dans tous les sports de combat, on est vieux à partir de 30ans. Sauf en lutte. Quand on venait d’arriver, il n’y avait pas de limite d’âge. On l’a fait à 55 puis ramené à 45 ans. Il faut que les gens acceptent d’aller à la retraite si on veut se préserver. C’est la nature humaine. On a beau améliorer la carrosserie, on ne peut revenir sur la qualité du moteur. Il faut aussi que les dirigeants aident les sportifs à ne pas tricher ».

Ousmane Badiane pressafrik.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image