Leral.net | S'informer en temps réel



Le sniff de cafards, la drogue qui fait planer les Algériens

le 15 Juin 2012 à 11:52 | Lu 948 fois

Voici la nouvelle drogue inventée à Alger —bio et bon marché, en plus: la poudre de cafards.


Le sniff de cafards, la drogue qui fait planer les Algériens
La blatte était déjà connue pour ses étonnantes propriétés de résistance aux conditions extrêmes et même aux radiations. Mais son caractère hallucinogène n’avait pas encore été révélé.

Les jeunes de la Casbah d’Alger ont donc développé une nouvelle substance pour «se défoncer», révèle le quotidien algérien Info Soir. Le journal explique que la recette de la drogue de cafards est plutôt simple. Il suffirait de faire cuire des blattes et de les réduire en poudre. Le produit est ensuite inhalé.

Inutile, évidemment, de préciser qu'il vaut mieux éviter de reproduire cela chez soi.

Pour l’instant, aucune étude médicale n’a été réalisée sur les éventuelles conséquences liées à la consommation d'un tel produit. Cependant, dans la Grèce et la Chine antiques, ces insectes étaient utilisés comme médicament. La Blatta orientalis, le nom scientifique du cafard, est encore aujourd’hui utilisée en homéopathie pour le traitement des troubles respiratoires tels que l'asthme ou la bronchiolite.

Une question reste en suspens —dont on préfère, peut-être, ignorer la réponse: comment est venue l’idée de consommer des cafards?

Au-delà de l’anecdote, cette information peut donner une idée sur la désespérance dans laquelle peuvent se trouver certains jeunes de la Casbah, au point d’aller chercher une drogue disponible… à tous les coins de rue!

En tout cas, conclut Info Soir, les dératiseurs ont des soucis à se faire: la profession risque de connaître des difficultés. Et la police aura bien du mal à saisir la drogue incriminée, si elle se répand.

Lu sur Info Soir