leral.net | S'informer en temps réel

Le souci majeur des Sud-Africains, leur inefficacité offensive

L’équipe nationale sud-africaine, opposée samedi à celle du Sénégal pour le compte des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, cherche à améliorer la qualité offensive de ses joueurs qui se créent "beaucoup d’occasions mais en marquent peu", a soutenu le sélectionneur des Bafana-Bafana, Shakes Mashaba.


Rédigé par leral.net le Samedi 12 Novembre 2016 à 11:01 | | 0 commentaire(s)|

"Chaque fois, c’est la même question autour de l’inefficacité offensive de notre équipe", et "c’est le même problème quand je m’adresse aux entraîneurs en clubs", a expliqué le technicien dont les propos sont rapportés par des médias locaux.

"Nous sommes certainement l’équipe qui se crée le plus d’occasions de but mais nous pêchons dans la finition", a dit le sélectionneur sud-africain en s’adressant à des journalistes de son pays.

"Le jour où on aura l’efficacité, nos adversaires le paieront cher", a relevé Shakes Mashaba, qui devrait offrir sa première sélection à l’attaquant de Coutrai (Belgique) Lars Veldwijk, né en Hollande d’un père sud-africain d’origine.

Ce dernier a fait le déplacement à Polokwane, pour suivre les premiers pas de son fils selon les médias locaux.

Eliminée de la CAN 2017, l’Afrique du Sud qui avait battu la Gambie 4-0 à Bakau lors de la 5-ème journée des éliminatoires alors que les Scorpions étaient déjà "éliminés et démobilisés", n’a pas eu beaucoup de réussite à domicile.

Les Bafana-Bafana avaient fait match nul respectivement contre la Gambie (0-0), le Cameroun (0-0) et la Mauritanie (1-1), les deux autres matchs s’étant soldés par une défaite 1-3 contre la Mauritanie à Nouakchott et un match nul 2-2 contre le Cameroun à Yaoundé.

Eleazar Rodgers, coéquipier en attaque du nouvel arrivant, a dit sentir "un bon feeling" avec la nouvelle recrue, se disant convaincu qu’ils peuvent "poser des problèmes" à la défense sénégalaise.

L’attaquant des Bidvest Wits (élite sud-africaine) ajoute toutefois ne pas être "sûr de savoir qui va commencer’’. "De toutes les façon, a ajouté l’attaquant de 31 ans, cette rencontre sera un bon test pour les attaquants sud-africains face à des joueurs sénégalais qui n’ont pas besoin d’être présentés".

"Leurs défenseurs doivent marquer les attaquants de classe mondiale chaque semaine quand ils jouent pour leurs clubs respectifs", rappelle Rodgers, soulignant que l’Afrique du Sud doit s’imposer parce qu’elle joue à la maison.

Source aps.sn






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image