leral.net | S'informer en temps réel

Le sous-préfet de Darou Mousty, bastonné par les gendarmes

Le sous-préfet de Darou Mousty, Aboubakry Diop, a été bastonné lors de la 68e édition du Magal de Darou Mousty, ce vendredi par des gendarmes dirigés par un lieutenant. C’est la raison pour laquelle, il a saisi ses supérieurs hiérarchiques et demandé que les fautifs soient sanctionnés.


Rédigé par leral.net le Samedi 7 Juillet 2012 à 12:24 | | 16 commentaire(s)|

Le sous-préfet de Darou Mousty, bastonné par les gendarmes
Habillé d’un boubou basin, le sous-préfet était accompagné du chef de service de la sécurité alimentaire. Il voulait rencontrer Serigne Bassirou Abdou Khoudoss et le président du comité d’organisation du Magal afin de leur demander où déposer le lot de riz offert par le gouvernement.

Mais le sous-préfet s’est heurté au refus des gendarmes, commandés par un lieutenant, lorsqu’il a voulu accéder au domicile du marabout. Le fait qu’il ait décliné son statut de sous-préfet n’y fera rien. Et c’est lorsqu’il a voulu forcer le passage qu’il a été bastonné.

Le sous-préfet est alors retourné chez lui et a enfilé son uniforme. Mais cela n’a pas influé sur le comportement des gendarmes. Le sous-préfet est empoigné, pris au collet et molesté. Les fidèles qui assistaient à la scène, ont même été obligé de s’en mêler pour le tirer des griffes des hommes en bleu.

Interrogé, le sous-préfet s’est dit extrêmement peiné de constater qu’un officier peut avoir un comportement aussi incorrect et en public envers une autorité administrative, en uniforme de surcroit. « J’attends la réaction de ma hiérarchie avant de porter plainte », a t-il dit.


SOURCE:NETTALI.NET



1.Posté par codou diagne le 07/07/2012 12:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

certin gendarme ne respecte plus lé autorité administrative

2.Posté par couly kori le 07/07/2012 15:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est encore une faute grave commise par les hommes de tenue à l'égard d'une autorité alors qu'ils sont censés faire respecter les lois .les fautifs et commanditaires doivent être cette fois ci punis sinon c'est l'Etat qui en est affaibli.

3.Posté par schwarzeraal le 07/07/2012 15:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

attendons la version des gendarmes. koukhame nos autorités adminitratives qui se comportent comme des esclavagistes ou maitres du du peuple akke séne réwendé ammna loumou wokhe walla déffeko. on entend souvent yowe dinalla teuthelou khammo maye kane.

4.Posté par PAPA le 07/07/2012 16:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

NO COMMMENNNT!!!!!!!!!!!

5.Posté par professeur le 07/07/2012 16:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un prefet qui distribue du riz?
J'ai mal lu ou c'est là les nouvelles fonctions des prefets?
Il n'a rien d'autre à faire que de faire des courses.
Et les gendarmes font cela tout le temps pourquoi voulez-vous qu'ils se génent?
Passons à autre chose.

6.Posté par baba le 07/07/2012 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

personne n'a le droit de bastonner personne ,chiffonnier ou aristocrate,marabout ou talibé !

attention Sénégal !

7.Posté par DASSE FANANAL le 07/07/2012 19:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SI CETTE HISTOIRE EST VRAIE ALORS IL YA PROBLEME
JE PEUX COMPRENDRE QUE, HABILLE EN CIVIL LE GENDARME PUISSE AVOIR DES DOUTES SUR L'IDENTITE DE LA PERSONNE
MAIS LORSQUE CE DERNIER EST REVETU DE LA TENU DE PREFET DONC CE GENDARME DOIT SAVOIR QUE LE MILITAIRE EST ASSUJETTI AU CIVIL (ADMINISTRATEUR OU FONCTIONNAIRE)

8.Posté par HETILY le 07/07/2012 19:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

baba a raison

9.Posté par POLONIUM210 le 07/07/2012 21:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dommage que la casquette soit celle des ivoiriens ............ Bon dieu messieurs les journalistes vous ne pouvez meme pas faire la différence ....................

10.Posté par jèze le 07/07/2012 22:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut les libérer tous ces faux gendarme de même que ce Lieutenant indiscipliné car cette une faute très grave et cela servira de leçon pour d'autres ...

11.Posté par Cheikh GAYE le 07/07/2012 22:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

q'est vraiment trop grave dans ce pays :même au 6 éme siécle on donnait respect aux sous prefets;
Mais qu'elle est la bonne version de ce qui s'est passé?

12.Posté par hugo le 07/07/2012 22:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour autant qu'un sous-prefet est une autorité,un Lieutenant Gendarme n'est pas un Rien.
Surement,le premier nommé a dû faire du "sous-prefet" du royaume de Wade alors que le second est dans la REPUBLIQUE.
De même j'entendais un "marabout" exiger du Ministère de l'Ecologie qu'il passe à la caisse comme si c'était un droit !!!
Il faut qu'il apprenne que ceux qu'il connaissait et qui furent de ce ministère (modou diagne fada et thierno lô) étaient des talibés et agissaient par nombrilisme.
Qu'es ce que l'écologie a à voir dans des "prières" sempiternelles et onéreuses pour pas grand chose d'interêt national.

13.Posté par sangue bi le 07/07/2012 23:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les gendarmes pensent etre au dessus des autres corps de l'administration. Ils sous estiment les autres agents de l'administration ils n'ont que mépris pour les autres porteurs de tenue. Si ce lieutenant avait un sens aigu de ces responsabilités il aura respecté la tenue du commandement territorial bien que ces sous préfets ne sont pas indemnes de reproche. Dans ce dernier corps on y rencontre n'importe quel agent de l'Etat,(instituteurs, agents techniques, infirmiers, maitre d'EPS ) ils ne sont pas formés que sur le tas .Ils sont zélés , ou s'ils ne sont pas de simples larbins. Ce sont les fondements d'une bonne administration qui ont dégringolés.

14.Posté par Mané Moussa le 07/07/2012 23:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si cette information est vérifiée, j'estime que nous nous dirigeons vers un royaume dont on ignore encore le nom. Ce comportement ne m'étonne pas du tout. La haine sévit partout avec les colportages de ces nouveaux maîtres du monde. Attention, je répète nous marchons à grands pas vers l'analphabétisme et l'ignorance qui font légion en ce moment au Sénégal. Vive la République, vive la Démocratie

15.Posté par deum le 08/07/2012 11:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce batard de lieutnant ndiaye doit etre traduit devant la court martiale pour offense a un administrateur territorial, qui de surcroit, etait en uniforme! La violence physique de la part de nos hommes de loi doit etre eradiquee. Il faut instaurer une attitude de "zero tolerance "en qui concerne le maintient de l'ordre public a tout prix; un officier doit montrer le bon exemple.J'ose croire que Mbaye Ndiaye ne sera pas mou devant les pandores. Le temps des "alcatis" est revolu.

16.Posté par el malick le 08/07/2012 11:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bonjour ;
c'est une fois de plus une situation grave et contraignante. Nos hommes en tenus doivent avoir un contrôle en soi c'est une attitude décevante et il faut que la hiérarchie sanctionne ces fautif pour que cela cesse un préfet certes c'est une personne mais il est le chef de l’exécutif local de sa localité de service

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image