Leral.net | S'informer en temps réel



Le squelette de la Joconde aurait été découvert

le 19 Juillet 2012 à 10:29 | Lu 650 fois

Des experts italiens affirment avoir retrouvé les ossements de Lisa Gherardini, le supposé modèle du fameux tableau.


Le squelette de la Joconde aurait été découvert
Les Italiens n'en finissent plus de faire des prétendues découvertes. Après les dessins du Caravage , le squelette de Lisa Gherardini, l'hypothétique modèle de Léonard de Vinci pour la Joconde aurait été découvert. Les ossements ont été retrouvés près du couvent de Sant'Orsola, à Florence, et vont être envoyés au Département pour la conservation des biens culturels, afin d'y être examinés. La trouvaille est le fruit de recherches entamées l'an dernier et interrompues pendant plusieurs mois, faute de fonds.

Ce sont les notes d'une connaissance du peintre, datant de 1503, qui font apparaître le nom de Lisa Gherardini (1479-1542), connue aussi sous le nom de Lisa del Giocondo. Elles mentionnent le fait que Léonard de Vinci était en train de travailler sur un portrait de cette femme, à la suite d'une commande de son mari, un riche marchand de soie. En outre, Giuseppe Pallanti, un historien auteur de trois livres sur l'histoire de Mona Lisa, a déterminé après 25 ans de recherches que le père de Léonard de Vinci était voisin des Gherardini.

Lisa Gherardini est considérée par certains experts comme le modèle du fameux portrait de La Joconde, exposé au Musée du Louvre à Paris, même si l'identité du modèle n'a jamais été établie de manière certaine. Diverses hypothèses fluctuent autour du célèbre tableau, des chercheurs italiens assurant même qu'un jeune homme a servi de modèle, une thèse qui laisse très sceptiques les experts du Louvre.

Pour les descendants de Lisa Gherardini, la traque au modèle de La Joconde relève de l'acharnement. Récemment, l'une des ancêtres de Lisa Gherardini, Natalia Guicciardini Strozzi, une princesse italienne, s'est insurgée contre ce qu'elle qualifie «d'acte sacrilège», revendiquant qu'on laisse les restes de son aïeule en paix.


Par lefigaro.fr