leral.net | S'informer en temps réel

Le système éducatif perturbé à l’ex Ecole normale: les sortants de la formation payante exigent leurs affectations


Rédigé par leral.net le Lundi 21 Janvier 2013 à 19:52 | | 2 commentaire(s)|

Le système éducatif perturbé à l’ex Ecole normale: les sortants de la formation payante exigent leurs affectations
Les 86 professeurs sortant de la Fastef n’ont toujours pas rejoint les classes. Après la formation payante de 1 an pour le niveau licence, ils sont « 30 pour la section Histoire-Géographie, 46 pour l’Anglais et 10 pour l’Arabe » à ne pas être affectés jusqu’à la date d’aujourd’hui. Ces nouveaux professeurs de l’enseignement moyen et secondaire disent avoir épuisé « toutes les voix de dialogue » sans succès. Il faut noter que c’est la sortie du ministre de l’Eductation nationale, Serigne Mbaye Thiam qui parlait de « surnombre », qui a renforcé le courroux de ces gens. Après avoir longtemps patienté dans la douleur et l’espérance, ils ont exigé « un langage franc » de la part de l’autorité sinon il n’y’aura « plus de cours » dans l’école. Il y’a un fait nouveau qui a été remarqué dans ce mouvement d’humeur. Ceux qui sont en train de payer pour boucler leur formation du niveau du baccalauréat cette année, ont rejoint le mouvement de grève de leurs « aînés », car ils soupçonnent la même chose pour eux. A la Fastef, c’est « l’affectation ou l’arrêt des cours », mais pas question de remboursement ou autres, préviennent-ils.



1.Posté par KAAW le 21/01/2013 23:31 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le mode régulier d'acces à la fonction publique est le concours sinon il ya rupture de l'égalité des citoyens si un groupe d'individus se prévaut d'avoir payer sa formation pour être recruter. Je pense que la revendication d'un droit doit être adossée à de motifs sérieux à moins que je ne maitise pas bien les motivations de ce mouvement qu'on ne peut qualifier légalement de grève. En entamant leur formation, quels étaient les termes de l'accord qui les liait à la fastef? Je pense pas que l'on puisse légalement exiger un recrutement sans avoir réussi à un concours même si l'Etat peut acceder à leur requête.

2.Posté par FocusActu le 21/01/2013 23:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour à tous! FocusActu.Com est un site d'information générale. Bienvenue à tous!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image