leral.net | S'informer en temps réel

Le torchon brûle entre Ganso et Santos : Milan, Arsenal, l’Inter et le PSG en embuscade

Paulo Henrique Ganso et Santos devraient se séparer dans les prochains jours. Son agent l'a indiqué, mais son avenir reste encore flou.


Rédigé par leral.net le Lundi 9 Juillet 2012 à 11:17 | | 0 commentaire(s)|

Le torchon brûle entre Ganso et Santos : Milan, Arsenal, l’Inter et le PSG en embuscade
« Je ne vais pas faire d’autres offres. J’en ai déjà fait trois. Ça suffit. Maintenant, Santos ne bougera plus. Il est sous contrat jusqu’en 2015, ses salaires sont à jour. Il n’y a pas de place pour les chiffres insensés qu’il réclame dans le football brésilien. Nous avons offert le maximum. Un centime de plus, c’est impossible, je ne le ferai pas ». En fin de semaine, le président de Santos Luis Alvaro Oliveira Ribeiro laissait entendre que les négociations pour la prolongation de contrat de Paulo Henrique Ganso (22 ans) avaient capoté. Mais puisque son bail court jusqu’en 2015, rien n’obligeait à une séparation immédiate.

Pourtant, c’est bien ce qu’il devrait se passer dans les tous prochains jours. C’est l’agent du meneur de jeu, Delcir Sonda, propriétaire de 55 % des droits sportifs, qui l’a affirmé hier dans les colonnes du média brésilien Zero Hora. « Ganso ne jouera plus pour Santos. C’est définitif », a-t-il affirmé avant d’évoquer l’avenir de son poulain. Et visiblement, l’international auriverde pourrait rester un an de plus au Brésil, du côté de l’Internacional Porto Alegre. « Oui, il y a la possibilité qu’il joue à l’Inter », a-t-il glissé. À Porto Alegre, il prendrait la suite d’Oscar, annoncé avec insistance à Tottenham.

Ce n’est pas la seule option du natif de Chagas. Zero Hora annonce en effet que les Gunners d’Arsenal seraient également dans le coup. La Gazzetta dello Sport évoque encore le Paris SG, où Leonardo est l’un de ses grands admirateurs, et le Milan AC. Rien n’est encore fait puisque les chiffres du transfert de Ganso restent très élevés (50 M€ pour les clubs étrangers et 24 M€ pour les formations brésiliennes) et que Santos joue encore la montre. « Son représentant peut dire ce qu’il veut. Ganso a un contrat jusqu’en 2015 et c’est tout », a conclu le président dans les colonnes de A Tribuna de São Paulo. On est bien parti pour assister à l’un des feuilletons de l’été...

Alexis Pereira






Hebergeur d'image