leral.net | S'informer en temps réel

Le triomphe du mensonge et l'injustice !

Le Front du refus s'indigne du verdict de la justice politique et répressive de vainqueurs.
Avec la complicité de deux puissances étrangères karim wade est arbitrairement emprisonné par la Crei. D’une accusation grossiere de 694 milliards fr fr cfa on est passé à 69 milliards fr cfa sans preuves fiables et avérées.


Rédigé par leral.net le Mercredi 25 Mars 2015 à 23:51 | | 6 commentaire(s)|

Le triomphe du mensonge et l'injustice !

C'est le triomphe du mensonge et de l'injustice d’un gouvernement incompétent et incapable de résoudre les problèmes des sénégalais depuis trois ans de magistère.

Le pays va de mal en pis. Tous les sénégalais s’inquiètent de l’état du pays, non seulement sur oppression, la dictature rampante et le recul des libertés démocratiques mais aussi sur l’état inquiétant de l’économie.

Jamais, la situation de notre pays ne s’est autant dégradée. Notre démocratie est totalement défigurée et la crise économique touche dramatiquement tous les secteurs de la population. L’expression Deuk bi dafa Macky est un signal de détresse de la population.

Alors que Des montants faramineux sont soustraits frauduleusement des marchés publics, et les taux de corruption dépassent et atteignent des niveaux insoupçonnés.

Pour les gros marchés qui constituent des moyens d’enrichissement des nouveaux tenants du pouvoir, il n’y a pratiquement plus d’appel d’offres ouvert au Sénégal. Soit les marchés sont signés directement par entente directe (gré à gré), soit indirectement (pré-qualification ou appel d’offres restreint.

Tout le monde comprend que le régime nargue le peuple quand le gouvernement parle de gestion transparente et vertueuse.

La modification du code des marchés pour pouvoir autoriser régulièrement des gré à gré encourage la corruption et le pillage des derniers publics.

L’irresponsabilité du régime et la gabegie nous amènent tout droit vers une catastrophe financière sans précèdent.

Il s’agit aujourd’hui de s’organiser et d’intensifier la lutte pour mettre fin à la dégradation de notre pays et libérer les prisonniers et otages politiques. Nous appelons les partis politiques sans exclusive, les organisations syndicales et les organisations de masse à discuter et à mettre en place sans délai un Cadre d’action Commun pour mettre fin à la souffrance de notre peuple.

D’ores et déjà,le FRC demande à toutes les organisations, à tous les citoyens, de participer, àux initiatives et rassemblements de l’opposition pour la défense du pays et de la démocratie.

Le Président Oumar LO
Front du Refus et de la Citoyenneté






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image