leral.net | S'informer en temps réel

"Le verdict n’est pas crédible et viole les droits élémentaires de l’homme", dénoncent les droits de l'Hommistes sénégalais


Rédigé par leral.net le Mardi 24 Mars 2015 à 07:42 | | 10 commentaire(s)|

"Le verdict n’est pas crédible et viole les droits élémentaires de l’homme", dénoncent les droits de l'Hommistes sénégalais
La condamnation de l’ex-ministre d’Etat, Karim Wade, à six ans d’emprisonnement et 138 milliards FCfa d’amende n’est pas du goût des organisations de défense des droits de l’Homme. Elles regrettent, à l’unanimité, cette page tumultueuse de l’histoire de la vie politique du Sénégal. ‘’Nous sommes gênés mais également indignés par le délibéré de ce procès. Le verdict n’est pas crédible et viole les droits élémentaires de l’homme. La Crei qui ne répond pas aux normes et standards internationaux n’autorise pas le recours, ce qui est inadmissible, car c’est un droit élémentaire. Elle doit pouvoir accorder une double chance à un être humain, quelle que soit la faute commise‘’. Pour Alassane Seck, secrétaire exécutif de la Ligue sénégalaise des droits de l’Homme (Lsdh), ce dossier est loin d’être un dossier judiciaire. ‘’C’est un instrument d’acharnement. Un instrument de règlements de comptes. Il ne va pas dans le sens de redressement de la démocratie’’, fulmine le secrétaire général de la Rencontre africaine des droits de l’Homme (Raddho), M Aboubacry Mbodj.






Hebergeur d'image