leral.net | S'informer en temps réel

Législatives du 6 avril prochain en Gambie, la coalition d'Adama Barrow au bord de l'implosion

La coalition qui a porté le Président Adma Barrow au pouvoir en Gambie est au bord de l'implosion. C'est le leader du CNTG, Cheikh Sidiya Bayo qui l'a révélé lors d'un point de presse. Selon lui, les trois partis que dirigent Khalifa Sall, Me Ousseynou Darbo et Amathe Bâ qui font partie de la coalition de 7 formations politiques qui a porté le Président Barrow à la tête de la Gambie, ont décidé d'aller sous leurs propres bannières aux législatives du 6 avril dont la campagne démarre ce mercredi.


Rédigé par leral.net le Mardi 7 Mars 2017 à 14:54 | | 0 commentaire(s)|

le leader du CNTG Cheikh Sidiya Bayo
le leader du CNTG Cheikh Sidiya Bayo
"Les échos qui me viennent de la Gambie ne sont pas bons, parce que les Gambiens sont déjà révoltés de voir une coalition déjà dispersée à l'aube des Législatives" a déclaré Cheikh Sidi Bayo. " C'est là qu'on va juger le leadership du Président Barrow. C'est un vrai test pour lui, car en l'espace de deux mois, il y a des remous au sein de cette coalition. Aujourd'hui, le Président Barrow ne représente aucun parti mais la coalition".

Aussi, il n' pas manqué d'afficher son inquiétude de voir le parti du Président Jammeh qui est actuellement largement majoritaire à l'Assemblée Nationale, le rester pour longtemps. " J'ai bien peur qu'en allant en rangs dispersés à ces Législatives, cela donne force et espoir au parti de Jammeh de contrôler encore l'Assemblée Nationale. Dans ce cas, on aura un contre-pouvoir qui va empêcher au Président Barrow de dérouler son programme politique. Et ça, c'est un danger".

Pour Cheikh Sidiya Bayo, "c'est une phase sensible qui est en cours en Gambie". Et pour consolider la coalition présidentielle, il envisage dès son retour à Banjul, dans les 24 heures, d'aller voir ces leaders un à un afin de les convaincre d'oeuvrer ensemble pour " la consolidation de cette démocratie qui est arrivée en Gambie de manière inattendue".

Sur la première visite officielle que le Président Adama Barrow a accordée au Sénégal, Sheikh S. Bayo estime que "c'est le reflet d'un renouveau d'une coopération bilatérale entre le Sénégal et la Gambie qui était attendu depuis des années". Selon lui, avec l'avènement au pouvoir du Président Barrow, "c'est un nouvel axe économique entre le Sénégal et la Gambie qui est en marche. Et la matérialisation des trois accords signés dans le secteur du tourisme, de la défense et des échanges commerciaux, renforcent les relations entre les deux pays".

source: vox populli








Hebergeur d'image