leral.net | S'informer en temps réel

Les 3 Macky sont républicains


Rédigé par leral.net le Lundi 9 Février 2015 à 09:35 | | 0 commentaire(s)|

Les 3 Macky sont républicains
Si loin si près, l’action politique du Président Macky SALL me semble inscrite résolument dans la république. L’appellation de son parti politique Alliance Pour la République Yakaar en abrégé « APR Yakaar » laisse pointer dans son nom, cette intention et qu’il a essayé de traduire en actes concrets. De l’opposition, à la prise et à l’exercice du pouvoir, le Président Macky SALL a voulu rester républicain.

Macky opposant. En républicain, il s’est opposé. Le Président Macky SALL a été évincé du perchoir de l’Assemblée nationale à la suite d’une convocation de M. Karim WADE par la Commission Economie et Finances dont Mamadou SECK était le Président qu’il aurait autorisé selon certains.

Ainsi donc, pour le faire partir, le mandat du Président de l’Assemblée nationale a été ramené de cinq à un an par le vote et l’adoption de la loi Sada NDIAYE en 2008 qui avait été taillée sur mesure pour le combattre. Le Président Macky SALL sorti du Parti Démocratique Sénégalais (PDG) avec quelques amis fidèles (Me Alioune Badara CISSE, Mbaye NDIAYE, Moustapha Cissé LO etc) créa son parti politique dénommé : Alliance pour la République « Yakaar » (APR Yakaar). Attaqué et accusé de tous les noms par ses adversaires politiques, le Président Macky SALL est resté républicain en refusant de céder à la polémique. Et pourtant, connaissant beaucoup de choses, on ne l’a jamais entendu faire des révélations fracassantes concernant ceux-là même qui le combattaient. Et pourtant, il ne manquait pas de choses à dire mais il s’en est abstenu en faisant preuve d’un flegme anglais admirable face à l’adversité.

Pendant la campagne électorale de l’élection présidentielle de 2012, au moment où les autres candidats de partis se rassemblaient à la place de l’obélisque pour dire non à la candidature de Me Abdoulaye WADE déjà validée par le Conseil constitutionnel, candidat, le Président Macky SALL a préféré battre campagne en allant demander aux sénégalais leur suffrage. En définitive, lui avait commis très tôt que seul le peuple est souverain et détenteur du pouvoir réel. Malheureusement, les autres candidats l’ont compris trop tard. Opposant, qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, le Président Macky SALL a été républicain et réaliste.

Macky candidat à la Présidentielle de 2012. En républicain, il a pris le pouvoir. Méthodiquement et concieusement, après avoir créé son parti, Alliance Pour la République Yakaar, le Président Macky SALL est allé à la conquête du pouvoir. Il a parcouru le Sénégal à la rencontre des populations de toutes les couches et de toutes les confessions pour mieux s’imprégner de leurs préoccupations et les prendre en compte. Au bout de ce périple, il s’est fait une idée et une philosophie politique et d’action qui seront à la base de son programme de campagne « Yonou Yokouté ».

Candidat, il a réussi à mettre en place une large coalition de Partis politiques et de personnalités indépendantes autour de lui et de son programme précité. (De Macky 2012, les premiers à le soutenir, on en arrivera à une autre coalition s’appelant « Benno Bokk Yakaar » qui a été créée entre les deux tours.

Ayant axé sa campagne sur des thèmes à caractère fortement social : la réduction du mandat présidentiel de sept à cinq ans, l’accès de tous les sénégalais aux soins et services de santé de qualité (par la réduction de l’inégalité sociale à l’accès aux soins et services de qualité) (CMU), la réduction du prix du carburant, du prix des denrées de première nécessité, du taux de chômage des jeunes (par la création de 500.000 emplois par an), et la satisfaction de la demande sociale au sens large du terme, le Président Macky SALL sera élu avec 65% des suffrages exprimés à la présidentielle de 2012. Avec cet important pourcentage, il devint ainsi, le Président sénégalais le mieux élu dans l’histoire politique du Sénégal. Cependant, au-delà de ce chiffre de pourcentage élogieux acquis lors de cette présidentielle citée ci-dessus, cela témoigne de l’immense espoir que les populations placent en lui pour leurs sortir de l’ornière.

En résumé, c’est en républicain que le Président Macky SALL a pris le pouvoir. Que cela soit ainsi pour toujours pour notre cher Sénégal !

Macky Président. En républicain, il exerce le pouvoir. Au lendemain de son accès à la magistrature suprême, le Président Macky SALL a annoncé très tôt la couleur sur le nouvel ordre de priorités du Sénégal qu’il comptait mettre en place que traduisent en résumé ces slogans : « la Patrie avant le parti » - « Gouvernance sobre et vertueuse ». Depuis lors, il s’attèle à concrétiser cette immense tâche herculéenne malgré les difficultés.

Et dans le cadre de la coalition de « Benno Bokk Yakaar » dont la philosophie politique et d’action est : « On a gagné ensemble, on gouverne ensemble » le Président Macky SALL, depuis 2012, n’a pas dérogé à sa ligne de conduite d’associer dans la gestion du pouvoir ses alliés de la première heure comme de la dernière.

La promotion de la levée des couleurs nationales le premier Lundi de chaque mois, la réédition des comptes, la mise en place de certains organes de contrôle tel que l’OFNAC, le vote de la loi sur la déclaration de patrimoine visant certaines catégories de fonction nominative témoigne de l’attachement que le Président Macky SALL a de la république entendre opposition à la propriété privée. En restant républicain, le Président Macky SAL est tenu par la Constitution d’observer la séparation des pouvoirs : le pouvoir exécutif, le pouvoir législatif, et le pouvoir judiciaire. Le PSE est l’ambition que le Président Macky SALL a pour le Sénégal. Restons républicains avec lui. Le Sénégal n’appartient à personne. Le Sénégal, nous appartient à tous.

Baba Gallé DIALLO

Réalisateur / Email : bbgd70@yahoo.fr






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image