leral.net | S'informer en temps réel

Les Anti-mort ou Gris-Gris dans la société sénégalaise

Au Sénégal, le recours au gris-gris ou protection magico-fétichiste est l’apanage de toutes les catégories sociales: enfants et adultes ont les mêmes attitudes vis-à-vis de ces objets magiques. A moins de faire preuve d’une certaine mauvaise foi, il est difficile de mettre en doute ces paroles de Kally Niang, sociologue au centre de guidance infantile de Dakar (CEGID).


Rédigé par leral.net le Jeudi 30 Mai 2013 à 06:54 | | 8 commentaire(s)|

Les Anti-mort ou Gris-Gris dans la société sénégalaise
Qui s’y frotte, s’y pique, pourrait-on lancer à d’éventuels pourfendeurs d’une telle déclaration. En effet, ils sont rares les Sénégalais qui, pour prouver qu’ils ne portent aucun ‘’téré’’ (talisman) accepteront de se retrousser les manches ou de faire voir leurs reins… En la matière, le chef de la collectivité lébou (les premiers habitants de Dakar) Mame Thianar Ndoye apporte de l’eau au moulin du sociologue.

Présentant le port du gris-gris comme un legs qui témoigne de la richesse de la tradition historique des lébous, M. Ndoye, 82 ans, estime que ‘’la conversion à l’Islam n’a pas enterré certaines croyances et certaines pratiques, même s’il y a une certaine modération avec surtout l’ouverture à d’autres civilisations auxquelles les jeunes générations sont plus tournées’’. Et le vieux lébou, de rappeler dans une voix étreinte par l’émotion le port altier du Jaraaf (chef (lébou) quand arborant sa tunique rouge, à l’occasion des grands événements, il l’enjolive d’une multitude de gris-gris dont les dimensions et les couleurs lui donnent une dimension particulière.

De passeport pour une belle prestance, le gris-gris a presque perdu de nos jours sa fonction d’esthétique --n’est-ce pas qu’on le cache maintenant, sauf dans les arènes de lutte?-- pour remplir la fonction pour laquelle on se l’ait toujours procuré: la protection contre le mal et l’attirance du bien.

Paranoïaques pour certains jusqu’à voir partout des ennemis en train de comploter en permanence pour leur échec, voire leur mort (!), boulimiques pour d’autres cherchant toujours à s’enrichir par tous les moyens, les Sénégalais ont trouvé dans le gris-gris le passeport le plus rapide pour arriver à leurs fins en conjurant le mauvais sort. En vertu de la méfiance qu’engendre un tel sujet --n’est-ce pas qu’on est dans un domaine où chacun cache ses fétiches censés lui offrir à lui tout seul le bonheur?--, il a été difficile d’avoir plusieurs témoignages d’adeptes des gris-gris ou de marabouts qui en fabriquent.

Heureusement que des cordonniers --ces hommes sans qui les gris-gris ne seraient pas aussi beaux à voir-- ont accepté de parler. Leurs confidences ont valeur de témoignages à l’instar de celles faites par Samba (appelons-le ainsi), un ‘’fara wude’’ (cordonnier) qui officie au marché Tiléne. Spécialisé dans la fabrication d’amulettes, il révèle qu’il reçoit des commandes de divers genres allant du ‘’dialawlé’’ (talisman porté par les nouveau-nés) aux gros ‘’ndombo’’(ceintures de gris-gris), très prisé par les commerçants, les lutteurs et autres adultes désireux de réussir dans leurs affaires.

La discrétion dont fait montre Samba lui a attiré une nombreuse clientèle au sein de laquelle certains se lassent aller à des confidences. C’est ainsi qu’il vous montre des ‘’téré’’ déjà apprêtés et qui attendent livraison à leurs propriétaires, tremblant de perdre leur emploi ou obnubilés par l’accession à de hautes fonctions.

‘’J’essaie d’exécuter le travail qu’on attend de moi, dans les limites du possible et ce sans remettre en cause mes croyances religieuses’’, glisse le cordonnier avant d’ajouter qu’il lui arrive de recevoir ‘’des clients hors du commun’’ lui demandant de leur confectionner des gris-gris à ‘’des heures précises de la journée quand le soleil est dans le ciel ou au moment de son coucher’’.

Généralement, Samba satisfait les exigences de tels clients, mais il lui arrive de dire niet à certaines aussi étranges que dangereuses comme lorsqu’un homme, apparemment un non-Sénégalais, est venu lui demander la confection d’un talisman ‘’dans un endroit désert et obscur’’. ‘‘Il croyait qu’en me proposant de l’argent, c’est-à-dire plus que ce qu’il devait me donner, j’allais accepter, mais j’ai refusé’’, a-t-il ajouté dans un sourire disant long sur la connaissance de la psychologie de ses clients.

Faut-il le préciser, les signes contenus dans les gris-gris sont tracés par des marabouts et les cordonniers se contentent juste de les recouvrir de peaux de bêtes, d’où, expliquent plusieurs d’entre eux, ‘’nous n’essayons pas de savoir ce qui est écrit dessus’’. Vrai ou faux? En tout cas, la confiance ne règne pas toujours et, d’après ce cordonnier rencontré dans un coin de rue de la Médina, il arrive que des clients exigent que le travail se fasse en leur présence. ‘’Ils ne le disent pas, mais ils croient qu’une fois le dos tourné je vais changer leur bon gris-gris en un bout de papier quelconque’’, explique-t-il d’un air navré, non sans reconnaître que dans sa corporation il y a des ‘’brebis galeuses’’ capables d’une telle forfaiture.

Une précision s’impose ici: à en croire Mame Aïta Diop, fille de la grande prêtresse de Rufisque (elle n’est plus de ce monde), n’importe quel cordonnier ne peut confectionner les ‘’ndombo’’ (ceinture de gris-gris) que portent les prêtres et leurs accompagnants lébous. Il faut nécessairement avoir des connaissances mystiques pour pouvoir contenir ‘’la puissance’’ qui se trouve dans les fétiches des premiers habitants de Dakar, souligne-t-elle, expliquant cette réalité par le fait que les fétiches sont le domaine réservé des Djinns.

En tous les cas, il n’est pas recommandé de laisser errer les bons talismans, dixit ce marabout, selon qui certaines de ses amulettes peuvent disparaître comme par enchantement lorsqu’on les néglige.

Est-ce que c’est ce qu’a compris la mère de K. D? Toujours est-il que selon la jeune fille, sa mère a un gris-gris très efficace contre les accouchements douloureux. ‘’A chaque fois que l’une de nous est en état de grossesse, ma mère nous fait porter le gris-gris. Et dés accouchement, elle s’empresse de l’enlever pour le garder soigneusement, dans un endroit connu d’elle seule, jusqu’à la prochaine grossesse au sein de la famille’’, raconte K.D, selon qui le gris-gris sur la nature duquel elle ne veut pas s’étendre, a le don d’éviter à celle qui la porte la naissance d’un enfant mal formé.

‘’Cela ne s’explique pas scientifiquement, mais les nouveaux- nés victimes de malformations sont dus à des esprits malveillants qu’auraient croisé leur mère durant la grossesse’’.

M. F, une autre jeune fille, est loin d’avoir la même vision des choses que K. D. ‘’ Rien ne peut nous arriver si nous avons la foi en Dieu’’, souligne-t-elle sans chercher à jeter l’anathème sur ses sœurs qui ne se suffisent pas de ‘’leur foi’’. Usant de la même précaution, V. M. Tambédou, professeur d’anglais reconnaît tout d’abord que ‘’le port du gris-gris est une réalité, une pratique courante dans la société sénégalaise’’ et que les gens ont diverses raisons pour les porter: certains prétendent se prémunir contre le mauvais sort, d’autres, surtout les élèves et étudiants, aspirent à réussir à leurs examens’’.

‘’Mon point de vue personnel en tant qu’intellectuel c’est que je ne crois absolument pas au gris-gris, d’ailleurs je n’en porte même pas’’, s’empresse-t-il d’ajouter avant de préciser‘’

‘’Si les gris-gris pouvaient servir à quelque chose, les Sénégalais occuperaient le devant de la scène au niveau international’’. Et l’enseignant de citer l’exemple de certains fils de marabouts qu’il dit bien connaître, mais ‘’qui ont cartouché en faculté des sciences’’.

Quoiqu’il en soit la fonction que le fétiche de la mère de K. D est censée remplir recoupe les explications du sociologue Kally Niang, d’après qui ‘’la croyance aux gris-gris traduit un besoin de protection et de promotion sociale’’. Présentant les gris-gris comme des éléments culturels propres aux sociétés traditionnelles et des ‘’survivances’’ dans les sociétés africaines modernes, il n’est pas loin de les assimiler à de la magie qui, ‘’à la différence de la religion est nécessairement efficace à condition qu’on connaisse et pratique les rites avec exactitude. Elle a donc comme la technique et les connaissances empiriques, un but pratique d’application’’.

Arrivé à ce stade, l’homme, selon lui, ‘’s’installe dans une logique d’individuation, de concurrence, de guerre contre tous’’, d’où il fait recours aux ‘’+muslay + (talisman contre les ennemis) et +missiles+ que le groupe familial met à sa disposition’’. En pleine déliquescence, il n’aura cesse d’avoir recours aux charlatans et autres vendeurs de ‘’missiles sociaux’’, d’‘’anti-catt’’ (protection contre les langues pendues) et de talismans contre les anthropophages.

Tout ceci est la résultante de l’affaissement des liens sociaux, des crises de la solidarité, explique le sociologue indexant au premier chef les responsables politiques et religieux comme ceux ‘’qui possèdent le plus de kilogrammes de gris-gris. C’est donc dire que la société sénégalaise fonctionne sur la base de paradoxes. Car comment comprendre que des marabouts disposant d’une grande base de reproduction sociale et maîtrisant parfaitement les préceptes de l’Islam et de la sunna, fassent également recours à ces objets substitutionnels? N’est-ce pas là un aveu d’impuissance?’’.

(APS)



1.Posté par VERITE le 30/05/2013 10:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

GOUVERNEMENT DE MENTEURS
1er Ministre : Abdou Mééw
Ministre Affaires Etrangères : MENTEUR NDIAYE
Ministre de la Justice : MANDI TOURE
Ministre de la Bonne Gouvernance : ALCOU
...etc...

2.Posté par Bounkhatab le 30/05/2013 11:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le gouvernement par la voix du ministre de la justice a bien précisé que cette somme de 1 milliard ne fait pas partie de l'argent poursuivi dans le dossier de la traque des biens mal acquis.Ce sont des journalistes amateurs ou malveillants qui balancent de fausses informations de facon pernicieuse.

3.Posté par l''usurpateur le 30/05/2013 12:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

comme je disais toujours, le sieur Macky n'a pas encore compris que le gorgorlou a voté contre le singe wade, fruit de son élection, mais par son malheur il ne s'en rend pas compte et devient la continuation de ce dernier: Aucune des priorités du gorgorlou n'est prise en considèration, à la limite les lobys et les nantis sont privilègés au détriment du gorgorlou lamda; et moi naif qui ai cru pour un instant, vue sa propagande, que rien ne serait plus comme avant, oh combien de déception parmi nous, le peuple a faim, crie sa faim mais hélas il n'est pas écouté parce que presqu'invisible et en plus ces débiles nous raccontent des conneries à longueur de journée, le paroxisme, leur patron en chef rève d'un un second mandat, mais je rève ou quoi, dégages!. Qu'avons-nous fait au Bon Dieu pour mériter une telle trahison, mais rappelles-toi que le singe wade et sa bande faisaient comme toi; laisses mouton pisser, tabasky viendra, disait l'autre!!! :

4.Posté par Kassumay le 30/05/2013 12:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais dans ce cas, pourquoi tout ce cinéma. Non on veut nous faire croire que la traque des supposés biens mal acquis porterait ses fruits. Il y'a toujours eu des recouvrements fiscaux même pour les petites entreprises. Qu'est ce qui explique toute cette publicité. Ils veulent mettre de la confusion dans l'esprit des gens c'est tout.
Ils ont promis des milliards aux Sénégalais et là ils se retrouvent avec des miettes mais cela ne les empêche pas de continuer à mentir au peuple. C'est ça qui est honteux. Qui plus est, on veut nous faire croire qu'il n'y a que des dignitaires du Pds qui ont volé l'argent public. Une justice se doit être équitable, elle doit chercher tous ceux qui ont détourné même (et surtout) s'il se trouve du côté du pouvoir (je ne parle pas du Président qui est protégé par son immunité mais de tous ces gens milliardaires qui gravitent autour de lui, Apr et partis alliés).
Il est temps ques les mensonges prennent fin et qu'on se mette au travail (y'a t'il moins de corruption et de détournements aujourd'hui ? Je pense que non !) car les Sénégalais souffrent et vont continuer de souffrir tandis que nos dirigeants et leurs familles vivent dans un confort insolent.

5.Posté par Kassumay le 30/05/2013 12:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ben oui nous sommes bien en face de mensonges d'Etat qui n'a même pas honte des contradictions !

6.Posté par VERITE DU PASSANT le 30/05/2013 13:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

POURQUOI tout ce bruit alors? Jespere de tout mon coeur que cette traque que vous nous avait fait épouser la cause ne se revelera au final comme de l'irrespect envers nous?

7.Posté par VERITE DU PASSANT le 30/05/2013 13:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

POURQUOI tout ce bruit alors? Jespere de tout mon coeur que cette traque que vous nous avait fait épouser la cause ne se revelera au final comme de l'irrespect envers nous?

8.Posté par victorieux le 30/05/2013 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je me demande:pour avoir solde une somme qu'on devait a l'etat a quoi sert de le montrer a la television de telle sorte qu'il ait amalgame vraiment quel Senegal nous avons

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image