leral.net | S'informer en temps réel

Les Fennecs veulent désormais écrire l’histoire

Voilà trente-deux ans que le peuple algérien attendait une victoire en Coupe du monde. Et face à la Corée du Sud, les Fennecs ont enfin réussi l’exploit. Comme l’avait promis hier en conférence Vahid Halilhodzic, la statistique est désormais effacée. La Russie sera leur prochain adversaire. Une qualification pour le second tour est désormais possible.


Rédigé par leral.net le Lundi 23 Juin 2014 à 13:34 | | 0 commentaire(s)|

Les Fennecs veulent désormais écrire l’histoire
Et si tout cela n'était qu'un début ? Métamorphosée par rapport à l'équipe qui s'était écroulée devant la Belgique mardi dernier (2-1), la sélection algérienne a rapidement pris l'avantage grâce à un but de pur avant-centre d'Islam Slimani (26e). « Je suis là pour aider mon équipe. Que ce soit moi ou un autre, il fallait marquer », lance Slimani, élu l’homme du match. A côté de lui, Vahid Halilhodzic, le coach, savoure. « Même si nous avons mal commencé contre la Belgique, notre objectif c’est de vivre un huitième de finale », dit Slimani.

Bougherra : « C’est génial de jouer en Coupe du monde, dans un stade plein »

Dimanche soir, les joueurs algériens avaient le sourire. Une longue traversée du désert s'est achevée au stade Beira-Rio de Porto Alegre. A part Nabil Ghilas, très remonté contre la presse algérienne, qu’il accuse d’écrire n’importe quoi. Quelques instants après cette altercation, qui a médusé nos confrères brésiliens, Madjid Bougherra a tenu à calmer le jeu. Pourquoi gâcher une telle fête ? « C’est génial de jouer en Coupe du monde dans un stade plein. Je suis heureux de représenter mon pays », explique le capitaine des Fennecs, qui souligne la bonne première mi-temps. « La force de notre équipe c’est le collectif. Je félicite les joueurs. La première période était parfaite », tient à dire Vahid Halilhodzic. « On a osé. On s’est dit, ça passe ou ça casse », raconte volontiers Bougherra.

« Le match contre la Russie sera décisif pour nous. Ce sera comme une petite finale », précise Yacine Brahimi, le quatrième buteur de cette soirée inoubliable pour les supporters. Rafik Halliche qui inscrit un but de la tête a bien du mal à trouver ses mots. « Après avoir beaucoup travaillé, c’est une belle récompense pour moi, ma famille et toutes les personnes qui m’aiment ». L’Algérie est le premier pays du continent africain à marquer quatre buts dans un même match du Mondial.

Sofiane Feghouli : « Quand on opte pour la sélection, on doit se donner à fond »

« On a joué différemment contre les Coréens. Je pense que tous les spectateurs ont pris du plaisir pendant cette rencontre. Aujourd’hui, on est deuxième de notre groupe et il reste un match difficile contre une équipe de Russie que l’on respecte. Il faut maintenant bien récupérer », analyse Sofiane Feghouli. Avec les Fennecs, le joueur du FC Valence déçoit rarement. Face à la Corée du Sud, il a encore une fois montré toute son abnégation. « L’Algérie c’est mes origines. C’est une fierté de jouer pour eux et de porter ce maillot. Je vais tout faire pour entrer dans l’histoire. Quand on opte pour la sélection, on doit se donner à fond ».

Repos, concentration et travail. Voilà les ingrédients pour espérer un huitième de finale historique au Brésil. Jeudi 26 juin, à Curitiba, il faudra confirmer contre les Russes.

Source : Rfi.fr






Hebergeur d'image