leral.net | S'informer en temps réel

Les Francs-maçons africains du préparé français servent quels intérêts? - Par Alé Binta Massamba


Rédigé par leral.net le Jeudi 11 Février 2016 à 08:42 | | 1 commentaire(s)|

Les Francs-maçons africains du préparé français servent quels intérêts? - Par Alé Binta Massamba
Le débat est très mal posé car à mon avis la religion comme la franc-maçonnerie est un instrument au service de la géopolitique et de la géo économie globalisée.

Quand à la laïcité c'est un principe universel. Elle consacre la séparation de la religion et de la vie politique. Mais les choses sont faites de sorte que la réalité est plus compliquée que la théorie. La France des Lumières n'est plus la même aujourd'hui car la franc-maçonnerie a beaucoup œuvré pour l'abolition de l'esclavage mais en même temps elle a soutenu le projet colonial.
Le système capitaliste a toujours fonctionné dans la confusion idéologique et culturelle et elle a toujours réussi à s'adapter aux situations. Oui l'occident qui proclame les valeurs de laïcité et de droits de l'Homme vit un concubinage flagrant avec l'Orient vert fondamentaliste.
Et de la même manière la politique bourgeois cherche toutes les formes d'alliance en développant toutes les formes d'opportunisme possible.
L'OCI (Organisation de la Conférence Islamique), a été créée par les soins de la CIA et de l'Arabie Saoudite pour contrecarrer le Mouvement des Non Alignés et la montée du communisme dans les pays du tiers monde et plus particulièrement dans les pays africains et asiatiques qui constituent l'arc musulman.

Ce sont des stratèges américains qui le disenteux mêmes.

On a vu le courant bashiste dans les pays arabes promouvoir un véritable développement économique et culturel et un véritable nationalisme et anti impérialisme notamment avec l'avènement du colonel Gamal Abdel Nasser au pouvoir en Egypte et ce courant bashiste a eu une très grande influence dans le monde arabe pendant plus de 40 années.
Je ne vois pas en quoi la franc-maçonnerie peut déranger si elle se limite à être un simple club de gens qui ont leur croyance. Le problème de la franc-maçonnerie en Afrique c'est qu'elle est un bras armé idéologique et politique de la domination impérialiste et néocoloniale contre nos peuples et c'est cela qu'il faut poser. Comme le décrit Doumbi Fakoly la franc .maçonnerie made in France a réussi à faire de ses adeptes des défenseurs des intérêts néocoloniaux de la France en Afrique et à transformer ses adeptes en des anti-patriotes et c'est cela le vrai débat. De la même manière que certains musulmans confondent l'imam de la Mecque et le Roi d'Arabie Saoudite ou tout arabe enturbanné.
Quant à la laïcité elle est un point de convergence pour tous les états modernes dirigés par les francs-maçons ou non. On peut en dire la même chose en ce qui concerne la francophonie qui est un outil de la domination française contre nos pays et nos élites. Je n’ai rien contre des francs maçons africains qui créeraient leur loge à eux et qui décideraient de faire la promotion du panafricanisme et de combattre la domination impérialiste sur le Continent mais les loges actuelles sont inféodées à la France et à ses intérêts.
Mao a crée son parti communiste en Chine qui n'était inféodé à aucun autre parti communiste de même que Ho Chi Minh ou Fidel Castro. Je rejette les discours consistant à diaboliser les pratiques des loges parce que d'abord ceux qui le professent n'ont aucune connaissance de ce qui se passe là-bas puisque c'est un cercle fermé. Sont ils des disciples du diable cela ne me regarde pas car il ne m'appartient pas de dire qui est avec le diable et qui est avec Dieu je ne suis pas un exorciste. Par contre je suis prêt à dénoncer tous ceux qui utilisent leurs croyances pour mettre mon pays et mon peuple sous domination extérieure et cela parce que je suis contre toute forme de domination d'un peuple.
Donc il faut revenir à la vraie question:
Pourquoi la franc maçonnerie prospère t-elle dans les pays du pré carré en Afrique et pourquoi les franc-maçons français font ils la promotion de leurs disciples africains et les sponsorisent-ils pour la prise du pouvoir ?
Quels sont les enjeux géostratégiques qui se cachent derrière tout cela?
Qui tire les ficelles au sein de ces loges et qui commande?
Quels recommandations les africains reçoivent-ils dans ces loges et à quels desseins?
Chasser les francs-maçons pour les remplacer par les wahhabites serait de la folie de même que soutenir l'idée que la laïcité est quelque chose d'importé c'est aussi de la démagogie car la laïcité est une exigence de la modernité même dans un pays comme le Sénégal avec ses rivalités entre confréries.
Le vrai problème au Sénégal c'est que la religion est devenue un instrument entre les mains d’élites corrompues et pouvoiristes (élites politiques, religieuses culturelles ) qui profitent du faible niveau de discernement des citoyens de la misère matérielle et morale des pauvres sénégalais pour imposer un obscurantisme et élever l'hypocrisie au rang de valeur.
Ilya des marabouts et des fils et petits-fils de marabouts qui sont membres des loges et cela montre encore une fois comment la France contrôle nos pays.
Il existe des loges en Amérique latine mais elles ne sont pas inféodées.
D'ailleurs la plupart des francs maçons d'Afrique australe sont membres de ces loges d'Amérique latine.
La franc maçonnerie tire ses origines dans l'Egypte pharaonique et ce sont les occidentaux qui ne pratiquaient pas l'initiation qui l'ont introduite en Europe et par la suite la bourgeoisie montante en Europe, celle du siècle des lumières et de la Renaissance l'a utilisé contre l'ordre féodal et l’Église qui était maitre de l'Europe et alliée de la féodalité.
N'oublions pas que cette bourgeoisie ascendante était progressiste dans le contexte européen de l'époque de la révolution industrielle.
La franc-maçonnerie européenne a joué un grand rôle dans le soutien à la lutte de l'indépendance des États Unis et la fameuse statue de la liberté est son incarnation.
La Tour Eiffel a été aussi inspirée de la franc-maçonnerie qui ne fait que copier les pyramides égyptiennes.
Combattre et interdire de façon formelle la franc-maçonnerie ne suffit pas pour être classé comme un anti impérialiste.
Houphouet, Mobutu et Eyadema ont combattu la franc-maçonnerie tout en étant de vrais agents de l'impérialisme occidental.
Sekou Touré s'est démarqué de la franc-maçonnerie tout en restant un vrai militant de la révolution africaine et un internationaliste, ami de Cuba.
Mandela a été militant communiste, franc-maçon et anti raciste.
Pour moi aussi bien la franc-maçonnerie que la religion tout dépend de l'objectif qui est fixé car on l'a vu avec Chavez qui a su utiliser les enseignements du Christ pour parfois confondre les impérialistes, c'est la théologie de la libération.
De même en Iran les Ayatollah professent que le Coran est un livre scientifique sacré et que les musulmans doivent s'armer de la science jusqu’aux dents...
En discutant en Casamance avec des chefs de "bois sacrés" de l'initiation, je leur montrais que cette initiation gagnerait en grade si elle intégrait la géostratégie dans la formation des initiés car dans ce monde moderne les enseignements doivent être en phase avec la réalité du terrain.
Je crois que le vrai drame de l'Afrique c'est la domination, que ce soit la franc-maçonnerie, les religions dites révélées et autres thèses fumeuses comme le consensus de Washington.
Il faut repenser l'Afrique et poser les bases d'une libération totale des chaines de la domination orientale et occidentale.
La Chine nous montre la voie à suivre.
concernant Maky Sall il a bel et bien été initié par les Bongo et soutenu par la loge burkinabé dont le grand chef est Djibril Bassolé.
Mais c'est toujours la France qui tire les ficelles et comme nos élites ne sont pas sorties de l'obscurantisme et de la superstition et de la ‘’culture du gri-gri’’ elles croient dur comme fer que les loges les protégeront contre tout.
A ce jour la justice ne peut pas s'auto-saisir de l'affaire des casses de la BCEAO puisque cela mettra mal à l'aise les libéraux du pouvoir comme de l'opposition.

Bruxelles, le 10/02/2016

Alé Binta Massamba







Hebergeur d'image