leral.net | S'informer en temps réel

Les Khalifes Généraux Des Mourides: Les 7 Empreintes De Bamba


Rédigé par leral.net le Mercredi 10 Décembre 2014 à 22:22 | | 0 commentaire(s)|

Les Khalifes Généraux Des Mourides: Les 7 Empreintes De Bamba
 

touba1 Le Magal de Touba se confond avec celui des différents khalifes de Cheikh Ahmadou Bamba. Du Premier Khalife Serigne Moustapha Mbacké à l’actuel Khalife Sidy El Moctar Mbacké, les Khalifes ont chacun laissé une empreinte à la voie mouride.

La célébration du Magal nous permet de revisiter quelques aspects de la vie de ses différents guides.

 

Cheikh Mouhammadou Moustapha Mbacké (1927-1945)
Le premier successeur de Cheikh Ahmadou Bamba naquit le 11 du mois de Muharram de l’an 1306 de l’Hégire, à Darou Salam, correspondant au 17 septembre 1888 de l’an romain.

Pour les besoins de la construction de la Grande Mosquée, le premier Khalife de Serigne Touba avait initié la construction du chemin de fer reliant Diourbel à Touba afin de faciliter le transport du matériel mais aussi pour permettre à la communauté mouride de rendre à Touba par la voie ferrée. Le père de Serigne Cheikh Mbacké «Gaindé Fatma» a quitté ce bas monde en 1945.

Cheikh Mouhammadou Fadilou Mbacké (1945-1968)
Cheikh Mouhamadou Fadilou est de 7 mois le cadet de Cheikh Mouhamadou Moustapha. Il a vu le jour le 27 du mois de Rajab à Darou Salam en 1889.

C’est sous le magistère de Serigne Fallou Mbacké deuxième Khalif ede Touba que la construction de la Grande mosquée de Touba a été achevée et inaugurée le 7 juin 1963.

Le guide religieux a surtout réussi à donner une grande dimension au Magal de Touba en demandant à toute la communauté mouride de se rendre désormais dans la cité religieuse pour célébrer le Grand Magal.

Le sage de Touba a été rappelé à Dieu en 1968 après 23 ans de règne. Le Magal du Kazou Rajab qui lui est dédié est encore célébré chaque année par la communauté mouride et reste l’un des plus grands événements religieux de Touba.

Cheikh Abdoul Ahad Mbacké (1968-1989)
Cheikh Abdoul Ahad est né en 1914 à Diourbel. La naissance de ce premier enfant de l’après exil a suscité, selon la tradition, une vive émotion de la part du Cheikh qui lui prédit un destin hors du commun.

Le fils de Sokhna Maryama Diakhaté et frère aîné de Serigne Chouhaïbou entama ses humanités coraniques sous la conduite de son oncle et érudit Serigne Hamzatou Diakhaté.

Troisième Khalif de Serigne Touba, Cheikh Abdoul Ahad a continué l’œuvre de construction et de modernisation de Touba. Il s’affirma comme un bâtisseur et son Khalifa a surtout rimé avec développement prodigieux de la cité.

Cheikh Abdou Khadr Mbacké (1989-1990)
Cheikh Abdoul Khadr est né un 3ème jour du mois de Muharram de l’an en 1914 au village de Ndame. Il reçut à l’âge de 5 ans sa première formation coranique auprès de Serigne Abdou Rahmane Lô à Ndame (Dar Alimou Kabir).

Mais, c’est à Guédé, à quelques kilomètres de Touba, qu’il achève sa formation dans le domaine des sciences islamiques. Celui que l’on nomme «imam des imams» a pris le relais de Serigne Fallou en dirigeant la prière de vendredi à la grande mosquée. Il accéda au Khalifa en 1989. Il est le père de Serigne Bass Abdou Khadre l’actuel porte-parole de la communauté mouride.

Cheikh Saliou Mbacké (1990-2007)
C‘est à Diourbel que Serigne Saliou est venu au monde le 22 septembre 1915. Le cinquième Khalife des Mourides a mémorisé le Coran auprès de son oncle maternel Serigne Alassane Diakhaté.

La vie de Cheikh Saliou a été surtout associée d’ascétisme, d’actes de dévotion, de détachement aux affaires mondaines et surtout du culte du travail.

Sous son magistère, il développa d’importants projets agricoles, des enseignements religieux. Il entreprit les travaux de rénovation de la mosquée de Touba et poursuit avec succès les travaux déjà entamés par son prédécesseur Abdoul Ahad

Mbacké. Il est rappelé à Dieu en 2007.

Cheikh Mouhammadou Lamine Bara Mbacké (2007-2010)
Serigne Mouhammadou Lamine Bara Mbacké a été le sixième Khalife général des Mourides après le rappel à Dieu de Cheikh Saliou Mbacké. L’histoire retiendra qu’il a été le premier des petits fils de Serigne Touba à avoir assuré les charges de Khalife de toute la communauté mouride.

Fils du vénéré Serigne Fallilou Mbacké, Serigne Mouhammadou Lamine Bara Mbacké a vu le jour à Touba en 1925.

 

C’est son homonyme Serigne Mouhammadou Lamine Bara Mbacké qui s’est chargé de son éducation religieuse. Après avoir acquis de solides connaissances en sciences religieuses, il retourna auprès de son père pour continuer sa formation spirituelle.

Très tôt attaché au service de Serigne Falilou, il a également à jouer rôle auprès d’Abdoul Ahad Mbacké, Cheikh Abdou Khadre et Serigne Saliou. Il quitte ce bas monde en 2010.

Serigne Sidy Mokhtar Mbacké
Le 7ème khalife de Serigne Touba, Serigne Sidy Mokhtar Mbacké est né le 25 octobre 1925. C’est son père Mouhamadou Lamine Bara Mbacké qui l’a initié au Coran avant de le confier à Mame Cheikh Awa Balla Mbacké, fils de Mame Thierno Mbacké à Darou Marnane.

Puis, chez Mouhamadou Lamine Dagana, un des proches du fondateur du mouridisme. Serigne Sidy Mokhtar hérite de la charge de Khalife des Mouride en juillet 2010.

Omar DIAW







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image