leral.net | S'informer en temps réel

« Les Petites Gouttes »: A la découverte d’une association dynamique …


Rédigé par leral.net le Mardi 1 Mars 2016 à 17:46 | | 1 commentaire(s)|

SeneNews.com-Ils ne sont pas sous le feu des projecteurs. Ils ont choisi de travailler dans l’ombre, loin de tout tintamarre improductif. Leur seul leitmotiv, changer le vécu quotidien des enfants talibés et la situation des handicapés laissés en rade par une société de plus en plus individualiste. Ils, ce sont les membres de l’association «Les Petites Gouttes».

Portée sur les fonds baptismaux , il y a de cela quelques années seulement, «Les Petites Gouttes», est une association de solidarité internationale œuvrant pour le développement du Sénégal et luttant contre toute forme d’exclusion. Son ennemi principal, l’exclusion sous toutes ses formes. En atteste, l’extension de ses actions envers les albinos, en plus des talibés et des handicapés.

Pour aller en croisade contre ce qu’il qualifie de tragédie sociale, cette association peut compter sur la volonté et la disponibilité de ses nombreux membres, éparpillés un peu partout dans le monde. Monsieur Momar Fall, président de l’association, et non moins directeur d’une banque en France, fait de l’éradication de la mendicité, et surtout de celle des Talibés un rêve, un idéal. Pour lui, courber l’échine devant le sort de ces oubliés de la nation n’est pas concevable. A l’en croire, aucun effort n’est de trop pour éradiquer cette tragédie loin d’un simple épiphénomène.

Face aux réactions des politiques empreintes de pusillanimité, «Les Petites Gouttes», se veulent concrètes. Le fil d’Ariane de leurs actions résident ainsi dans la mise en place de volet préventif, mais également dans un véritable suivi des Talibés pour les accompagner dans leur projet de vie.
Pour l’heure, on peut mettre à l’actif de cet organisme à but non lucratif, un programme d’assistance qui tourne autour de deux axes :
– Formation : Avec l’apprentissage du français et de métiers afin de leur donner les outils nécessaires pour un meilleur avenir.
– Santé & Bien être : Avec des Yayou Daara (« Mamans des daaras » comme mères de substitution) pour offrir un repas quotidien, un réconfort maternel et familial aux talibés suivis par l’association.

Par ailleurs, 230 enfants défavorisés de la région de Dakar, dont 115 talibés, ont bénéficié de journées de consultations médicales, d’un suivi médical régulier et d’une prise en charge totale. De nombreuses autres actions sont aussi entrain d’être menées au grand bonheur des handicapés et des albinos.
Ce bilan loin d’être exhaustif, atteste si besoin en est, de la détermination de ces vaillants soldats de la justice sociale avec l’altruisme en bandoulière.

Mis en ligne par Abdoulaye Fall senenews.com






Hebergeur d'image