Leral.net | S'informer en temps réel



Les Présidents Houphouët et Eyadéma avaient remboursé l'argent emporté par Habré

Rédigé par NDB le 2 Avril 2014 à 12:23 | Lu 771 fois

Les Présidents Houphouët et Eyadéma avaient remboursé l'argent emporté par Habré
Hissein Habré ne doit plus de l’argent au Trésor public tchadien. L’argent qu’il a emporté dans sa fuite au Sénégal avait été remboursé par les défunts Présidents ivoirien et togolais. Feus Houphouët- Boigny et Gnassingbé Eyadema avaient en effet cotisé et rendu trois milliards de francs aux autorités tchadiennes, juste après son départ de la tête de son pays. Ces propos émanent d’anciens collaborateurs de l’ex- Président tchadien, Habré.

Le dossier Habré n’a pas encore fini de révéler tous ses secrets. L’Etat tchadien crie sur tous les toits avoir subi un pillage économique de la part de l’ex-Président du Tchad, Hissein Habré, dans sa fuite à Dakar.

Il s’est même constitué partie civile avec comme objectif d’obtenir une réparation du préjudice subi dans l’affaire Hissein Habré. Mais des voix s’élèvent pour servir à l’opinion une version totalement différente de celle qu’on entendait jusque-là.

Selon un des anciens ministres et proches collaborateurs du Président Hissein Habré durant son règne, les Présidents d’alors de la Côte d’Ivoire et du Togo, juste après la fuite de Habré, avaient remboursé à l’Etat tchadien l’argent dont on l’accuse de détournement.

Expliquant les détails de cette affaire, notre interlocuteur soutient que c’est «feu Houphouët- Boigny qui avait appelé les gens d’ici (Ndlr : les autorités actuelles du Tchad) pour leur dire : ‘’Voici votre argent. Maintenant, collez la paix à Hissein Habré!’’», raconte l’ex-ministre, sous Hissein Habré.

Cette réalité, l’ex-collaborateur de Habré l’a sue par le biais de l’homme qui avait, à l’époque, amené le colis. «Quelqu’un est venu d’Abidjan avec un avion de Houphouët-Boigny pour livrer ce colis.

J’avais demandé au gars : ‘’Qu’est-ce que l’avion était venu faire ici ?’’» Et le gars de répondre : «J’étais venu rendre l’argent que Hissein Habré aurait volé.»

«Habré a traversé le fleuve Chari avec 3 sacs remplis d’argent»

D’aucuns, témoins de la fuite de Habré, ont aussi tenu à rétablir la vérité sur les montants avancés ça et là. «Une chose est sûre, Hissein Habré est sorti du Tchad avec 3 milliards mis dans trois sacs d’arachide. Il a pris la pirogue pour traverser le fleuve Chari avec», précise notre source.

Une somme qui contraste d’avec les 20 milliards de francs Cfa avancés par l’ex-ministre tchadien de la Justice, Jean Bernard Padaré, dans un entretien qu’il avait accordé au journal Le Quotidien en août 2013 à Ndjamena.

La même source qui s’inscrit en faux contre les allégations de l’ex-ministre de la Justice tchadien est formelle : «Au moment où Habré quittait Ndjamena pour Dakar, il n’y avait pas 20 milliards disponibles dans le Trésor tchadien. En plus, tout l’argent que Habré avait demandé à collecter pour préparer sa fuite ne lui était pas parvenu. Certains avaient pris leur part», confie la source.

Cette annonce survient juste quelques semaines après la constitution partie civile de l’Etat du Tchad fortement contestée par les avocats des victimes. Ces derniers ont argué que dans le droit pénal international, un Etat ne peut pas se prévaloir d’un statut de victime, parce qu’il a subi des pillages économiques.

Ces nouveaux éléments ne viennent-ils pas encore remettre en cause cette constitution partie civile du gouvernement tchadien dans le dossier Habré ? L’argent que feus les Présidents Houphouët et Eyadema ont remboursé suffit-il à Habré comme argument solide pour qu’il soit relaxé du délit économique ?

Autant de questions que les gens se poseront certainement. La suite de la procédure apportera sans doute des réponses à ces questions.
Seneplus


Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage