leral.net | S'informer en temps réel

Les Sénégalais, des fêtards: quand Macky donne l’exemple

Les Sénégalais sont des fêtards devant l’Eternel, mais le président Macky Sall qui fustige cette propension des Sénégalais à le faire tout le temps n’est pas en reste, lui et son parti. L’inauguration, hier, du centre de conférences de Diamniadio et le 5e anniversaire de son parti en sont des preuves.


Rédigé par leral.net le Vendredi 24 Octobre 2014 à 18:00 | | 7 commentaire(s)|

Les Sénégalais, des fêtards: quand Macky donne l’exemple
Sacré Macky! Il y a moins d’une semaine, dimanche dernier, lors du séminaire de Benno Bokk Yakaar, il fustigeait la propension des Sénégalais à passer tout leur temps à faire la fête. Il s’offusquait et s’étranglait de colère devant la propension de ses administrés à travailler pour ensuite gaspiller leur argent dans les baptêmes, les fiançailles... «(…) Nous passons tout notre temps, à longueur d’année, à faire la fête. Les Sénégalais, si vous voyez la structure de la dépense familiale toute l’année, du 1e janvier au 31 décembre, vous verrez que tout ce qui a été produit c’est pour faire la fête : fêtes sociales comme les baptêmes, fêtes religieuses et je ne sais quoi encore. On passe notre temps à ça», s’offusquait le chef de l’Etat.

Et pourtant et pourtant, notre cher président et son entourage ne rechignent pas à dépenser sans compter, à danser et à chanter, bref à fêter comme tous les Sénégalais. Et l’inauguration, hier, du centre international de conférences de Diamniadio en est une preuve patente parmi tant d’autres. En effet, rien que pour couper le ruban, la direction de l’Apr, son parti, a mobilisé 434 cars et prévu 10.000 sandwiches, selon L’Observateur. Le journal ajoute que plus de 2 millions de francs Cfa ont été prévus pour la collation. Pour le décor, il a été décidé de confectionner 7 000 boubous pour les femmes et 7 000 tee-shirts. Au total, 15 millions ont été gaspillés. Et ce n’est pas tout. Puisque Farba Ngom, son griot attitré, a mobilisé pour l’occasion tout ce que le Sénégal compte comme griots pour fêter le baptême de ce centre. «Malgré ce que le président a dit, nous allons faire la fête. Da ñuy happy», a dit son ministre conseiller Youssou Ndour sur la télévision nationale.

On ignore les cachets des artistes et autres lutteurs qui ont fait le déplacement à Diamniadio, mais on imagine qu’ils ne l’ont pas fait pour les beaux yeux de Macky Sall et qu’ils ont été gracieusement payés.

Il faut dire que, malgré ses critiques et malgré sa mine austère, le président Sall ne se prive pas pour faire la fête. Lors du 5e anniversaire de son parti, il n’a pas résisté aux tubes de Youssou Ndour, Demba Dia, Souleymane Faye et Doudou Ndiaye Mbengue. Il a esquissé des pas de danse et chanté. En somme, il a fêté l’anniversaire de son parti dans le plus grand palace du Sénégal.
Et pour couronner le tout, son inconditionnel, le député Moustapha Cissé Lô et sa conseillère Diouma Dieng Diakhaté avaient jeté des liasses de billets de banque par terre devant lui, Macky Sall.

Si tout cela n’est pas du gaspillage, tendez-nous le dictionnaire.
Walfadjri






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image