leral.net | S'informer en temps réel

Les Sénégalais nouveaux adeptes de la livraison de repas

A l’image des grandes métropoles européennes tel que Paris, Londres, Bruxelles, les capitales africaines comme Dakar, Abidjan, Accra, Lagos font face à un boom économique, démographique qui entraîne de véritables mutations depuis quelques années et qui touchent tous les secteurs d’activité.


Rédigé par leral.net le Vendredi 14 Novembre 2014 à 07:34 | | 0 commentaire(s)|

Les Sénégalais nouveaux adeptes de la livraison de repas
Restauration n’est pas en reste dans ce monde en plein changement. Le temps consacré à la préparation des repas diminue du fait de plusieurs facteurs, le manque de temps, les femmes qui accordent une plus grande importance à leur carrière professionnelle, la réduction de la taille des familles, l’autonomie et l’indépendance des jeunes générations qui quittent le domicile familial de plus en plus tôt pour s’installer seul. Ces changements entrainent également des bouleversements au niveau des modes de consommation et des habitudes alimentaires.

Au paravent, au-delà d’être une nécessité, faire la cuisine était une envie, un voyage avec de nouveaux goûts, de nouvelles sensations. Une alchimie, une envie, une découverte de goûts, de couleurs, de sensations et cela au-delà du fait d’assouvir la faim représente toute une histoire. Manger était un moment de convivialité et les heures de repas étaient des occasions de retrouvailles.

Aujourd’hui, dans une société ou les individus passent plus de temps sur leur lieu de travail, de nouveaux modes de consommation révolutionnaire font leurs apparitions. Selon un sondage de la plateforme de commande et de livraison de repas www.hellofood.sn auprès de ses consommateurs, 80% des personnes interrogés dont 65% de femmes disent préférer commander leur repas en livraison notamment le midi plutôt que de rentrer chez eux ou de se déplacer dans le restaurant.

Cette émergence de nouveaux comportements de consommation chez les sénégalais s’explique par le fait que les consommateurs sont submergés de travail et considère cette démarche d’une part comme un gain de temps mais d’autre part comme étant une opportunité de concocter un repas à la carte comme s’ils s’étaient déplacés au restaurant tout en ne bougeant pas. Le fait de se faire livrer son repas n’est plus considéré comme une alternative mais comme un choix aussi bien logistique que gustatif.

De plus la croissance du mobile, facilite la pénétration de ce type de service qui s’adapte parfaitement au mode de vie urbain des nouveaux consommateurs sénégalais. Gageons que ces services deviendront de plus en plus usuel pour les sénégalais.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image