leral.net | S'informer en temps réel

Les Sénégalais vivant au Congo se plaignent auprès de Marième Faye


Rédigé par leral.net le Vendredi 8 Mai 2015 à 09:23 | | 24 commentaire(s)|

Marième Faye était en visite de 48 heures au Congo Brazza sur invitation de la Première dame de ce pays qui, prenant prétexte du 30e anniversaire de sa «Fondation Congo assistance», a organisé des assises sur la lutte contre la drépanocytose. Selon Le Populaire, k'épouse du Président Sall a profité de ce séjour pour rencontrer les Sénégalais vivant chez Denis Sassou Nguesso. Au cours des discussions, si les compatriotes ont salué la bienveillance des autorités du Congo à leur endroit, beaucoup d’entre eux ont déploré subir les effets de ce qu’il est convenu d’appeler «l’affaire Y en a marre» qui s’est passée en Rdc voisine. Pour rappel, trois des membres avaient été arrêtés par les autorités de la Rdc voisine pour tentative de subversion avant que les autorités sénégalaises, Macky Sall en tête, ne s’impliquent pour les tirer d’affaire. Si les compatriotes parlaient des contrecoups de cette affaire, c’est parce que des émigrés en Rdc étaient présents à cette rencontre et ont pris la parole pour expliquer qu’ils sont bloqués à Brazzaville à cause de cette affaire «Y en a marre», la Rdc ne délivre plus de visa aux Sénégalais. Et ces émigrés qui ont déploré cet état de fait étaient sortis de la Rdc pour venir soit au Sénégal ou au Congo.

Ils affirment qu'on leur a refusé le visa pour certains dont le visa avait expiré et pour d’autres qui avaient renouvelé le passeport. Conséquence : ils sont bloqués à Brazzaville. Raison pour laquelle, ils interpellent les autorités sénégalaises pour qu’elles envoient une délégation auprès du Président Kabila afin de lever les équivoques d’autant plus, disent-ils, qu’il règne une atmosphère de suspicion, de méfiance ambiante qui frappe les Sénégalais dans ce pays où les premiers émigrés sont arrivés bien avant les indépendances et où ils n’avaient jamais eu de problèmes auparavant. Ces émigrés qui ont pris la parole, lors de cette rencontre, veulent que les autorités sénégalaises expliquent à leurs homologues de Rdc que «Y en a marre» ne représente pas le peuple sénégalais.
Les Sénégalais vivant au Congo se plaignent auprès de Marième Faye






Hebergeur d'image