Leral.net | S'informer en temps réel



Les Usa déjà dans « l’après Wade ». Obassanjo va demander à Wade de partir (Source diplomatique)

Rédigé par ( Les News ) le 19 Février 2012 à 00:42 | Lu 8065 fois

Ce samedi s’est tenue une table ronde sur la situation politique au Sénégal aux Usa. Le thème était : « Du Sopi à Y’en a marre ». Cette initiative a été prise par Johnie Carson chargé des affaires africaines au Département d’Etat américain. Plusieurs personnalités sénégalaises, des professeurs d’université, des diplomates sénégalais, des hommes d’affaires et d’autres citoyens sénégalais ont participé à cette rencontre sans compter les autorités américaines.


Les Usa déjà dans « l’après Wade ». Obassanjo va demander à Wade de partir (Source diplomatique)
Aucun proche du Chef de l’Etat sénégalais n’a pris part à cette rencontre pour défendre le bilan du président sortant. Le Président Wade et son régime ont été fortement critiqués par les participants. Le Sénégal a été présenté comme un Etat de corruption, de violation des droits de l’homme et des Libertés. Selon notre source, Johnie Carson a décidé de prendre en main le dossier du Sénégal. D’une source diplomatique, nous avons appris que le choix de l’ancien président nigérian Olussegun Obassanjo pour rencontrer le président Wade a été guidé par les américains. Ces derniers souhaitent dans les plus brefs délais, le départ du président sortant. La même source soutient qu’Obassanjo pourrait demander solennellement au président Wade de partir. Reste à savoir les modalités pratiques. Le président de la République est en train de vivre les faiblesses de sa propre diplomatie.

Modou FALL http://ledakarois.net

Les Usa déjà dans « l’après Wade ». Obassanjo va demander à Wade de partir (Source diplomatique)


1.Posté par néné le 19/02/2012 03:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

faites vite avant que les élections passent.

2.Posté par Papy1 le 19/02/2012 06:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A chaque fois qu'un Ex President est envoye en mission a un president sortant, la suite est toujours la meme, les signes de fin de regne sont evidentes.

3.Posté par mass le 19/02/2012 06:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

IL faut kil ce casse ce batard de wade avec son clan de mafieux

4.Posté par beuss le 19/02/2012 07:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Allez vous faire foutre avec vos américains ! Je pense que vous qui insultez vous êtes
au Sénégal. Ce qu'il ne faut sûrement pas faire c'est de mêler les américains à nos
affaires domestiques. L'occident est un monde en déclin, et vous comme des idiots
vous êtes là à les singer. Tout le monde en a marre de Wade mais penser que ce sont
les Américains qui vont forcer Wade à partir c'est mal connaître l'histoire de l'Homme Sénégalais.

Il y aura des élections. Pour ceux qui veulent la chute de Wade, vous n'avez qu'à vous mobiliser
en vous rendant massivement dans les urnes. Le système DIOUF était beaucoup plus puissant
que celui de Wade, et on connait la suite.

C'est rendre un mauvais service aux adversaires de Wade que de dire que les
Américains lui ont demandé de partir. Ce n'est pas à des pd et mécréants de nous dire ce qu'on
doit faire. Je dis NON jusqu'à la dernière énergie ! Et puis arrêtez de faire dans la catastrophe. Vous attaquez les services d'ordre et quand ils vous remettent à l'ordre, vous criez partout que y a bavure policière. Je ne suis pas un pro Wade mais il y a une certaine presse qui m'énerve !

Wade va voir que les Mourides ne sont pas majoritaires au Sénégal. Il va payer très cher une
certaine attitude vis-à-vis des confréries. Je pense qu'il y a des chefs de confrérie qui manipulent certains jeunes

5.Posté par paroissien le 19/02/2012 07:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lettre ouverte aux Evêques et prêtres Sénégalais.

« La vérité vous rendra libres ! »

Chers pasteurs,

Notre pays le Sénégal traverse actuellement une crise sans précédent. Les images que nous avons tous vu à télévision hier tout au long de la journée nous ont profondément bouleversés. Voir notre cher pays sombrer de jour en jour dans la violence et le chaos interpelle et inquiéte tous les Sénégalais. Ce qui se passe actuellement au Sénégal ne saurait laisser personne indifférent.
Je veux ici tirer mon chapeau à tous les fils et filles de notre pays qui se battent quotidiennement pour la défense de nos valeurs fondamentales.

En cette heure grave de notre histoire nationale, je me permets de vous interpeller solennellement, vous membres du clergé catholique afin que vous sortiez de votre silence assourdissant et déconcertant qui n’honore pas notre Eglise, famille de Dieu. Vous n’avez pas le droit de vous taire et de regarder notre pays sombrer dans le chaos. Je sais que des déclarations ont été faites bien avant le démarrage de la campagne électorale, mais cela ne suffit pas. Le temps des déclarations est révolu, nous sommes dans le temps de l’action. Alors, prenez vos responsabilités et interpellez le Président de la République et son gouvernement afin que cesse cette violence contre des populations innocentes qui ne font que revendiquer les droits que leur octroie la Constitution.

Se taire en pareille circonstance est un acte irresponsable, lâche et criminel. Ce que nous attendons de nos pasteurs, c’est qu’ils soient des sentinelles de la vérité et de la justice.

Nous avons vu des imams sortir dans la rue pour dénoncer les délestages intempestifs et la l’explosion des prix des denrées de premières nécessités.

Nous avons vu des hommes et des femmes Sénégalais se battre pour s’opposer le 23 juin 2011 au tripatouillage de notre chère Constitution.

Aujourd’hui encore, nous voyons des Sénégalais dénoncer le forcing du Chef de l’Etat pour briguer un troisième mandat. Pour ce combat, des personnes ont perdu leur vie et beaucoup ont été blessées. Certains ont été arbitrairement embastillés.

Alors, le catholique que je suis se demande : quid de notre clergé sénégalais ? Oú sont nos prêtres et nos évêques ? Que pensent-ils de ce qui se passe actuellement dans le pays ? Pourquoi la conférence épiscopale ne va-t-elle pas voir le chef de l’Etat pour lui parler, comme elle le fit quand l’église a été blessée par les propos irrespectueux de ce dernier vis-à-vis de la communauté chrétienne ? Pourquoi aucun prêtre n’ose interpeller le Président comme le fit l’Abbé André Latyr NDIAYE quand ce dernier traita la communauté catholique d’ingrate par rapport aux cadeaux qu’il lui octroyait si généreusement ? Quelle a été la réaction de nos pasteurs par rapport au « waxoon waxeet » présidentiel, eux qui prêchent à longueur de journée l’importance de la parole donnée ?
Nos pasteurs ne se sentent-ils concernés que quand l’église est personnellement attaquée ? Qu’attendent nos pasteurs pour sortir de leur réserve et dénoncer les arrestations arbitraires d’honnêtes citoyens qui ne font que dénoncer leur opposition farouche à un troisième mandat de notre cher Président ?

Chers pasteurs, il est des moments dans l’histoire d’un pays où se taire et faire semblant de ne rien voir relève de la pure lâcheté. Vous faites partie intégrante de la société sénégalaise et rien de ce que vivent vos concitoyens ne saurait vous être étranger. N’oubliez pas que vous êtes d’abord citoyens Sénégalais avant d’être prêtres ou Evêques. Alors, de grâce, mouillez vos soutanes sur le terrain de la lutte pour la défense de nos libertés fondamentales. Montrez de par votre engagement au nom de la vérité que vous n’êtes pas des citoyens à part, mais bien des patriotes à part entière.

Chers pasteurs, l’heure est grave ! Alors, je vous le demande avec insistance, sortez de vos presbytères et de vos évêchés douillets et rejoignez le peuple dans son combat pour la liberté, la justice et la dignité. Vous ne pouvez plus vous cacher derrière votre statut de prêtre pour ne pas agir. N’oubliez pas que le Christ Seigneur que vous servez et annoncez quotidiennement est mort sur la croix pour avoir osé dénoncer les injustices dont étaient victimes ses concitoyens. Il est mort sur la croix au nom de la défense de la vérité.

Dans d’autres pays, des pasteurs comme vous ont osé dire la vérité aux autorités étatiques, et ce au nom de leur sacerdoce. Cela valut à certains d’être emprisonnés ou même assassinés, mais ils ont su assumer leur mission de défenseur du peuple jusqu’au bout, comme leur Maître et Seigneur le Christ. Je pense ici à Monseigneur TCHIDIMBO, en Guinée Conakry, qui a passé des années en prison pour avoir osé dénoncer les injustices et les exactions dont étaient victimes ses concitoyens sous le régime de Sékou TOURE. C’est cela un pasteur. Un vrai pasteur ne doit pas peur. Je pense aussi à feu l’Abbé Pierre qui était de tous les combats pour redonner aux oubliés de la société française leur dignité d’homme et de femme. Il n’hésitait jamais d’interpeller les hommes politiques et de les mettre face à leurs responsabilités.

Oui, chers pasteurs, comment voulez-vous être crédibles si vous gardez le silence alors que le peuple sénégalais souffre quotidiennement du chômage, des délestages, des inondations, de l’insécurité, de la cherté de la vie, de la corruption, de la gabegie au sommet de l’Etat…et de tant d’autres maux qui gangrènent notre cher Sénégal ?

Comment voulez-vous être crédibles quand vous gardez un silence coupable alors que notre Constitution est bafouée et piétinée ?

Comment voulez-vous être crédibles quand vous ne descendez pas dans la rue aux côtés de vos frères et sœurs Sénégalais qui se battent pour la défense et la préservation de nos libertés fondamentales ?

Comment voulez-vous être crédibles quand vous vous contentez de prier au lieu d’agir concrètement pour l’amélioration des conditions de vie des populations ? Si seule la prière pouvait venir à bout des hommes politiques qui s’accrochent au pouvoir au détriment de l’intérêt suprême de leur peuple, cela se saurait. Il ya un temps pour prier et un temps pour agir.

Chers pasteurs, les sénégalais vous regardent et attendent de vous des actes courageux et responsables. Vous devez être aujourd’hui la voix des sans voix. Alors osez parler ! Sortez de votre mutisme et parlez au nom de la vérité. Si vous ne parlez pas aujourd’hui, quand parlerez-vous ? Il y a déjà eu plus cinq morts et beaucoup de blessés à travers le pays. Alors parlez ! Quand parlerez-vous ? Quand il y aura peut-être (et nous ne le souhaitons pas) plus de morts ou quand un prêtre ou un évêque sera victime de tous ces événements malheureux ? Prenez vos responsabilités et parlez au chef de l’Etat comme d’autres l’ont fait avec courage et détermination.
De par votre silence déconcertant, l’on pourrait croire que parce que vous avez tellement bénéficié des largesses de notre cher Président, vous vous retrouvez condamnés à vous taire de peur de vous attirer les foudres et l’ire de ce dernier. Sinon, de quoi avez-vous peur au point de garder ce mutisme quand les populations crient leur révolte et leur désarroi ?
Est-ce parce que vous êtes logés, nourris, blanchis et que vous êtes loin des tracasseries du quotidien, contrairement au goorgolu sénégalais, que vous ne vous sentez pas concernés par ce que vivent les populations ?

Chers pasteurs, prenez votre courage à deux mains et parlez aujourd’hui ; sinon taisez-vous à jamais ! Et l’histoire retiendra qu’au moment où de braves sénégalais affrontaient les forces de l’ordre pour défendre notre socle républicain, le clergé dans son ensemble s’est muré dans un silence coupable, lâche et criminel !
Il est vraiment des moments où l’on regrette l’absence d’hommes de Dieu de la trempe de feu l’Abbé Adolphe FAYE( Prêtre sénégalais, ancien Curé,de la Cathédrale de Dakar), homme de foi et de vérité.

Chers pasteurs, les sénégalais vous regardent et comptent sur vous, comme par le passé ! A chacun de vous, le Christ dit aujourd’hui : « La vérité vous rendra libres ! »


Michel SANDAWUL
Le 18 février 2012.

6.Posté par Mathu le 19/02/2012 08:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'église Catholique à travers ses oeuvres caritatives sociales médicales est en premier plan sur la lutte contre ce système dictatorial au Sénégal ! L'appel à Joal de refuser d'acceuillir Wade en est un exemple de sa lutte discrète et efficace
Néammoins , à l'exemple des Chrétiens Coptes Egyptiens , elle doit publiquement s'engager plus

7.Posté par malik le 19/02/2012 10:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il faut regarder les choses froidement et surtout pas d'etat d'ame; aussi bien à l'interieur qu'a l'exterieur les rapports de force sont devafeur de wade ; ce point de vue est confirmé par l'intervention de sa niece maire de colobane seynabou wade ; wade c'est des routes et autres bons points( 1km de route à 10 milliards contre 1 milliartd ailleurs ) , mais c'est surtout la corruption, l'enrichessemenr illicite de sa famille et des amis, c'est la regression des droits humains avec le dic , c'est l'accaparement des terres du pays; c'est aussi l'arrogance ,; examinez le cas de karim; le seul super ministre qui vole en jet privé ; meme les dictateurs se generaient pas lui ; les americains n'oublient pas l'humiliation de leur ambasseur bercicat en public par wade ; il va payer tout ca; s'il ne fait attention il ira au cpi ; obasanjon est un signal fort et s'il le rate il est foutu

8.Posté par khalas le 19/02/2012 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le langage des responsables du PDS à changer maintenant vous parler d'un gouvernement d’union national après les élections que vous allez truquer et gagner. Pourquoi wade à calé la venue de Obosandio le 26 février ? c'est pas la peine qu'il vienne à cette date .ci jamais l'opposition accepte cette date de négociation; c'est foutu pour le Sénégal.le pays va s'embraser et personne ne pourra retenir la mer par ses bras.C'est pour le partage du pouvoir au delà des Elections et tromper le peuple.Le peuple sénégalais avait tourné le dos aux politiques de par leur comportement mercantile de partage du gâteau.le peuple a encore tourné le dos aux marabouts et communautés trompés par leur portes parole( Junor,Bass Abdou,Bachir Counta,Cisse de Pirl ) qui ont préféré l'argent à leur dignité créant une désapprobation à conséquence incalculable sur le mythe et le prestige planétaire que nous à légué Bamba et Elh Malick .Le peuple sénégalais réglera le départ de Wade avec ou sans l'opposition et les marabouts avant et ou plus tard après les jours qui suivront les élections.

9.Posté par sofia estheticienne le 19/02/2012 11:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Venez découvrir les secrets d'un bon massage!!!Vous vous sentez fatigué ou stressé par le travail alors venez vous relaxer dans un endroit calme paisible et moderne.Retrouver tout votre tonus grace au travail bien fait des masseuses professionnelles Tout en vous laissant emporter par le son d'une musique douce à linterieur des cabines et apprecier le resultat final! la satisfaction sera au rendez vous alors contacter nous vite sans plus tarder au 777666920 ou 338202425 ou 705652793 ouvert 7/7 de 12h à 22h

10.Posté par Patisco le 19/02/2012 13:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Regardez les actualités à la télévision ou écoutez-les à la radio. Quelles sont les nouvelles qui touchent à la violence ? Quels sont les genres de violence que l’on rapporte ? Pourquoi, à votre avis, ces questions ont-elles été retenues pour le journal télévisé ou radiodiffusé ?

vive wade et ses alliés 75% au premier tour

11.Posté par Patisco le 19/02/2012 13:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Wade linu Guis doye Nanu Quel genre de films sont projetés au cinéma ou à la télévision ? Quels sont les jeux électroniques préférés des jeunes ? Quelle proportion de violence est présente dans vos divertissements préférés ?

Mbeugue Beuré Bagne Baré , vive wade et ses alliés 75% au premier


12.Posté par Mbour le 19/02/2012 13:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La violence nous repousse, mais elle nous attire aussi.
La violence nous inquiète, mais elle nous amuse aussi.
La violence nous ravage, mais elle nous protège aussi.


wade dolignou yow lagnou gueum ya niou doy thia kaw thia kanam rek

13.Posté par Ndiaganiao le 19/02/2012 13:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En tant qu’êtres humains, nous sommes dans la perplexité à propos de la violence. Cependant beaucoup de personnes parmi nous pensent que la violence est inévitable. Compte tenu de ce que l’on voit dans le monde, dans nos communautés locales et à l’intérieur de nous-mêmes, il n’est pas étonnant que l’on en arrive à cette conclusion. Il est aisé d’être pessimiste à propos de la nature humaine, face au mal que les humains s’infligent les uns aux autres.

wade dolignou yow lagnou gueum ya niou doy thia kaw thia kanam rek

14.Posté par Sandiara le 19/02/2012 13:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La foi nous révèle une autre manière de regarder la nature humaine. En réfléchissant sur la place de l’humanité au sein de la création, le psalmiste déclare que nous sommes la plus parfaite expression de la “ créativité ” divine (Ps 8). Si les êtres humains sont à l’image de Dieu (Gn 1,27), nous sommes en droit de chercher des expressions du divin dans la nature humaine. Se résigner à une vue négative de l’humanité en revient à adorer un dieu mesquin, vindicatif et qui se réjouit de la violence, plutôt que le Dieu qui s’est manifesté dans le Christ.

vive wade et ses alliés 75% au premier tour


15.Posté par Thiadiaye le 19/02/2012 13:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi donc les sentiments de colère, d’agressivité, de violence sont-ils ressentis comme " mauvais ", alors que les circonstances les rendent parfois compréhensibles ? Pourquoi sinon parce qu’on nous a appris, dès notre plus jeune âge, qu’on ne peut pas " faire des colères ", dire des gros mots, se fâcher, faire le mal ni même le vouloir

wade dolignou yow lagnou gueum ya niou doy thia kaw thia kanam rek 75% au premier tour

16.Posté par Ouza 2012 le 19/02/2012 13:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tous ces gestes, et les sentiments qui les accompagnent, notre éducation nous a appris à les intérioriser, à les museler. Sinon c’est la punition, sinon on est déclaré " méchant " au risque, par conséquent, de n’être plus aimé (par ses parents). Le déni de la violence vécue ou ressentie n’est rien d’autre que cela : ne rien montrer, tout garder pour soi. Ou se sentir coupable si on " craque ".

vive wade et ses alliés 75% au premier tour

17.Posté par Youssou 2012 le 19/02/2012 13:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La violence a une origine intentionnelle. Elle est une intention de nuire dirigée vers un objet qu’elle veut détruire : d’abord l’autre à qui j’en veux, que je me mets à haïr, ou aussi moi même que je finis par ne plus supporter et que je cherche à détruire. Tout ce que je n'accepte pas et que je voudrais détruire.

vive wade et ses alliés 75% au premier tour

18.Posté par ATTAQUE le 19/02/2012 13:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ADJA NDIAYE : TOI ET TOUS CEUX QUI VEULENT LE DÉPART DE WADE , ÊTES DES FILS DE PUTES !!! ARRÊTEZ CES INTOX ! NOUS N'AVONS PAS PEUR DE TOUT ÇA !!!!!! MENTEUSE ! MENTEURS !!!!!!!

19.Posté par alfonso le 19/02/2012 13:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est completement faux ..mais quelle source diplomatique ..??? OBOSANJO ne l'a dit jamais ni les USA ..Manipulation d'une presse en quête de sensationnel.. respectez nous chers journalistes, ni qui prenons la peine de vous lire pour que cela puisse continuer..nous vivons un autre siecle où tout se verifie avec facilité...Respectez nous chers journalistes.. ne nous amarrez pas dans vos positions personnelles.

20.Posté par thiey!!! le 19/02/2012 14:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

beuss t'as raison ils disent que de la foutaise ils savent pas qu'en Europe ou aux u.s.a ils se foutent complètement de l’Afrique au contraire ça les arrange de voir l’Afrique en feux parceque chez eux ça va plus. foutons la merde chez nous et eux derrière il vient piller nos terres.c'est honteux de voir ces genre d'article parceque ça prouve que l’indépendance on ne connait pas d’ailleurs on ne l'est pas.on n'est pas respecté nous les africains.

21.Posté par Jennifer Cingouin le 19/02/2012 15:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le 16 février à Paris, Bamba, un indigné d'origine sénégalaise appelle tous les sénégalais à boycotter les élections qui sont une mascarade en brûlant leurs cartes d’électeurs sur la place de l'Obélisque.

Durant le début de l'interview il nous donne sa vision du mouvement des indignés à Paris. A partir de la dixième minute il nous explique les derniers évènements survenus au Sénégal. A la dix-huitième minute il brûle sa carte d'électeur en signe de protestation à la candidature d'Abdoulaye Wade et pour montrer son refus de participer à ces élections qui sont devenues une mascarade. Il lance un appel au peuple sénégalais :

" Arrêtez de bluffer. Pour montrer qu'on ne veut pas [de la candidature] d'Abdoulaye Wade. Brûlez
dès demain vos cartes d'électeurs à la place de l'Obélisque."

http://www.dailymotion.com/video/xou023_bamba-appelle-les-senegalais-a-boycotter-les-elections_news
http://cercledesvolontaires.wordpress.com/

22.Posté par patriote+++ le 19/02/2012 15:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En ce qui concerne la faiblesse de la diplomatie de Wade il faut aller à l'Organisation de l'Aviation Civile Internationale pour le constater. En effet du temps du PS le Sénégal ; comme les puissances occidentales la France , l a Grande Bretagne , les USA, le canada etc. avait un représentant au Conseil de l'OACI et à la commission de la Navigation Aérienne mais maintenant on est non partant de toutes ces instances, On ne vaut plus rien, nada ,nothing , DARA à cause de Wade et sa bande d'incompétents.
De grâce Mame prend ton chapelet et ton tapis et va demander pardon au bon Dieu si tu es dioulit. Ceux qui veulent t'élire à 86 ans bougougnoula dé. Ba bok xana banène gor nba diégue amoul PDS

23.Posté par MOUHAMED le 19/02/2012 16:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mille fois merci Mr le paroissien!!
Allah sait que j'ai eu envie de pleurer quand j'ai lu message du PAROISSIEN , ce cri du coeur.
Chrétiens, musulmans, juifs, animistes ou athées, nous n'en demeurons pas plus que des sénégalais.
Les cittoyens de ce pays, toutes confessions et éthnies confondues, se sont levés comme un seul HOMME pour défendre la REPUBLIQUE et c'est ça la beauté de notre cher sénégal.
En tout cas je remercie ALLAH de m'avoir donné la chance de voir le jour dans ce si magnifique pays où malgré les différences et les difficultés de la vie, les gens savent se retrouver autour de l'essentiel.

24.Posté par Deume bi 2012 le 19/02/2012 19:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On s'en tape des "n'américains" et de leurs valets de sénégalais, refusons cette marière faire. Que Wade dégage, oui! mais n'ont pas en suivant le diktat des "ricains". Cette révolution est la nôtre, nous! les jeunes nous devons être debout comme un seul homme et, foutre une bonne paire de raclée à ces salauds du FAL. Si on est aider par les "ricains", on restera pour de bon dans ce cycle infernal du néocolonialisme. Le bon sens commande qu'après toute révolution non télécommandée, le travail bien fait doit suivre, à quelques exceptions: le cas de Haïti.

25.Posté par rosy le 20/02/2012 12:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

paroissien le cardianal ( à travers lui la conférence Episcopal et le clergé) a été l'une des premiéres voix à tirer la sonnette d'alarme et ce avant meme le 23juin ( je crois que c'était la veille du 23juin), de meme il y a eu des chefs religieux musulmans (plus précisémement la famille tall) qui se sont levé pour parler publiquement ...
le constat est que Wade ne respecte aucun chef religieux mis à par le KHALIFE DES MOURIDES, et lui es ce k wakh na ? personnellement je n'ai pas encore entendu sa déclaration

alors épargne le Clergé qui depuis belle lurette ne cesse d'attirer notre attention tant sur la situation politique que sociale de ce pays à l'image de certains religieux musulmans ..au moins tout le monde connait leur position

26.Posté par KIF le 22/02/2012 10:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Wade a désacralisé les familles religieuses. la majeur partie des Sénégalais se réfèrent à leur propre jugement pour chose politique. Si les hommes dits de DIEU revenaient à la raison pour se remettre du côté du peuple, ils pourront sauver la face en cette année 2012. Au cas contraire, les dégâts seront énormes pour leur respectabilité, déjà très écornée!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site