leral.net | S'informer en temps réel

Les agresseurs du fils de Serigne Modou Kara risquent 2 ans de prison

Dans la nuit 4 janvier dernier, Khalil Mbacké, un des fils de Serigne Modou Kara Mbacké avait été victime d’une agression sur la Vdn. Il a quitté son domicile à 4 h du matin pour raccompagner un ami, qui devait prendre le taxi, lorsque deux jeunes hommes à moto l’ont rattrapé sur le chemin.


Rédigé par leral.net le Mercredi 19 Février 2014 à 13:04 | | 0 commentaire(s)|

Les agresseurs du fils de Serigne Modou Kara risquent 2 ans de prison
L’un d’eux l’a pris au collet en brandissant un coupe-coupe tandis que l’autre a fouillé ses poches. Sentant sa vie en danger, Khalil Mbacké a sorti son pistolet de marque Walter calibre 22 mm et a tiré un seul coup qui a frôlé le front du nommé Amadou Diop qui s’est affalé sur le sol. Informés par le fils de Kara, les gendarmes, qui se sont aussitôt déployés sur les lieux, ont réussi à mettre la main sur les présumés agresseurs.

Devant la barre hier, les mis en cause ont crié leur innocence. "Nous ne sommes pas des agresseurs", a soutenu Pape Boubou Diallo, en déclarant qu’il raccompagnait une copine qui rentrait chez elle. Son acolyte Amadou Diop y est allé de sa version. "Je n’ai jamais eu l’intention d’agresser Khalil Mbacké. Parce que l’agression ce n’est pas mon métier", a indiqué le jeune homme, selon EnQuête. Ces allégations ont été balayées d’un revers de main par le parquet. "Cette bande est connue par la justice. Car, Amadou Diop en est à sa 4e condamnation pour les mêmes faits", a martelé le procureur. Il a requis 2 ans d’emprisonnement ferme pour les deux prévenus d’autant que, a-t-il argumenté, les détenus ont reconnu être sur les lieux, à cette heure-là". La défense, quant à elle, a plaidé la relaxe de ses clients. Délibéré le 25 février prochain.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image