Leral.net | S'informer en temps réel



Les assaillants ont crié : "On a tué Charlie Hebdo"

Rédigé par ( Les News ) le 7 Janvier 2015 à 14:05 | Lu 1914 fois

EN DIRECT - Mercredi matin, deux hommes lourdement armés ont fait feu au siège de Charlie Hebdo, à Paris. Au dernier bilan, onze personnes sont mortes dont deux policiers et quatre ont entre la vie et la mort. Suivez en direct les évènements sur le JDD.fr.


Les assaillants ont crié : "On a tué Charlie Hebdo"

14h55 : "Notre démocratie est attaquée, nous devons la défendre sans faiblesse", assure Sarkozy

L'ex-Président de la République a pris la parole pour dénoncer une "attaque directe sauvage" à la liberté s'expression. "Les coupables de cet acte barbare doivent être poursuivis et châtiés avec la plus extrême sévérité", a-t-il martelé. "La France ne se laissera pas frappé par la barbarie terroriste", a encore assuré Nicolas Sarkozy. 

14h52 : la réunion interministérielle se tient autour de François Hollande

 
 

14h35  : Le Canada "horrifié" par un "acte terroriste barbare"

 

14h22 : les dessinateurs Charb, Cabu et Tignous et Wolinski sont morts

Selon une source judiciaire, les dessinateurs Charb, Cabu et Tignous et notre collaborateur Wolinski sont morts.

 

Charb, directeur de la publication (Reuters)

14h10 : une "marche des Républicains" "dès que "possible" 

Le Parti socialiste appelle à une "marche des Républicains" "dès que cela sera possible" après l'attentat meurtrier, a indiqué à l'AFP l'entourage du premier secrétaire, Jean-Christophe Cambadélis. Aucun détail n'était pour l'instant disponible, si ce n'est, a-t-on précisé, que Jean-Christophe Cambadélis avait eu déjà des contacts à ce sujet avec le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, la maire de Paris, Anne Hidalgo, et la secrétaire nationale d'EELV, Emmanuelle Cosse.

14h08 :  Selon une dessinatrice, les terroristes se revendiquaient d’Al Qaïda

La dessinatrice Corinne Rey dite "Coco", témoigne dansl'Humanité: "J’étais allée chercher ma fille à la garderie, en arrivant devant la porte de l’immeuble du journal deux hommes cagoulées et armés nous ont brutalement menacées. Ils voulaient entrer, monter. J’ai tapé le code. Ils ont tiré sur Wolinski, Cabu… ça a duré cinq minutes… Je m’étais réfugiée sous un bureau… Ils parlaient parfaitement le français… Se revendiquait d’Al Qaïda".

14h00 : Merkel condamne un "attentat abominable"

13h55 : les attaquants armés d'une kalachnikov et d'un fusil à pompe
Selon Stéphane Johanny, journaliste du JDD sur place, citant un délagué d'unité SGP police, les assaillants étaient armés d'une kalachnikov et d'un fusil à pompe. Un policier du service de protection a été tué à l'intérieur. Un autre policier en patrouille sur le boulevard Richard Lenoir a aussi été abattu. "Ils étaient tous deux cagoulés, chacun armé d'une kalachnikov", mais il n'avaient "pas de lance-roquette", selon la source policière à l'AFP. 

13h48 : des menaces récentes contre le journal
Toujours selon notre journaliste sur place, citant une souce policière, des menaces récentes à l'encontre de Charlie Hebdoavaient été enregistrés.  

13h45 : les assaillants ont crié "Allahou Akbar" (Dieu est plus grand)

Selon une vidéo, on entend disticnement au moisn un des assaillants crier Allahou Akbar. Des précédents témoignagnes rapportaient que les agresseurs ont crié "nous avons vengé le prophète! on a tué Charlie Hebdo"

13h42 : La Maison Blanche condamne l'attaque "dans les termes les plus forts"

13h40 : François Hollande interviendra à 20 heures

François Hollande "interviendra à 20 heures depuis l'Elysée" à la télévision a, a-t-on appris auprès de la présidence.

13h35 : impatcs de balle sur une voiture de police 

<blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p>Impacts d un fusil type kalachnikov <a href="https://twitter.com/Charlie_Hebdo_">@Charlie_Hebdo_</a> <a href="http://t.co/0QLG30C8Fl">pic.twitter.com/0QLG30C8Fl</a></p>&mdash; Julien Rebucci (@julienrbcc) <a href="https://twitter.com/julienrbcc/status/552786756182212608">7 Janvier 2015</a></blockquote>
<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>
</br>

13h30 : "Nous avons vengé le prophète!" 

Selon des témoignages, rapportés par une source policière, les agresseurs ont crié "nous avons vengé le prophète!"

13h25 : douze morts au dernier bilan

Selon le parquet de Paris, il y a désormais douze morts. 

13h18 : Photo du véhicule des assaillants abandonné rue de Meaux

 

Voici une photo, que nous nous sommes procurée, de la Citroën C1 abandonnée rue de Meaux par les auteurs de l'attentat contreCharlie Hebdo. De là, les assaillants ont pris une nouvelle voiture, une Clio, qui'ils ont abandonnée porte de Pantin. 

13h00 : les assaillants seraient entre deux et trois

 

12h59 : il n’y avait plus de garde statique près du siège
Déjà visé par un incendie en septembre 2012, le journal Charlie Hebdo faisait l’objet d’une surveillance policière. Il n’y avait plus de garde statique depuis plusieurs semaines mais des patrouilles régulières avaient lieu.  Dont trois depuis mercredi matin. 

12h56 : David Cameron dénonce une "attaque révoltante"

"Les meurtres commis à Paris sont révoltants. Nous nous tenons aux côtés du peuple français dans le combat contre le terrorisme et pour la défense de la liberté de la presse", a déclaré David Cameron sur son compte Twitter. Quelques minutes plus tard, le chef de gouvernement a ouvert la session de questions devant le Parlement britannique en appelant à l'union avec la France face au terrorisme et pour la démocratie. "Je suis sûr que toute la chambre (des Communes) voudra se joindre à moi pour condamner cette attaque barbare ce matin dans les bureaux d'un magazine à Paris", a-t-il déclaré.

12h55 : Les assaillants ont fui et laissé leur voiture place du Colonel Fabien
 Selon notre journaliste Stéphane Johanny, présent sur place, la préfecture de police de Paris a obtenu des premiers éléments sur l’attaque en elle-même : les deux individus sont entrés dans le hall du siège de Charlie Hebdo et fait feu. Ensuite, ils ont fui dans une citroën noire, abandonnée près de la place du Colonel Fabien, rue de Meaux, à près d’un kilomètre de l’attaque. Un deuxième véhicule a été trouvé, une clio, porte de Pantin. 

12h52 : Hollande "dénonce un acte terroriste"

Le Président, qui s’est rendu sur place, a dénoncé un "acte d’une exceptionnelle barbarie" commis contre Charlie Hebdo, "un journal qui est l’expression de la liberté, des journalistes qui avaient toujours voulu montrer qu’ils pouvaient agir en France pour défendre leurs idées". François Hollande a confirmé le chiffre de onze morts et quatre personnes sont actuellement entre la vie et la mort". Les auteurs de la fusillade «seront pourchassés aussi longtemps que nécessaire pour qu’ils puissent être condamnés", a-t-il complété, évoquant un « choc face à un attentat terroriste". 

12h46 : une photo des attaquants

La journaliste du Monde Elise Barthet publie une photo des assaillants. 

 
 

12h45 : le plan Vigipirate au niveau "alerte attentats"

Le plan Vigipirate a été relevé au niveau "alerte attentats", le niveau le plus élevé, dans toute l'Ile de France, a fait savoir Matignon. 

12h43 : la station Richard Lenoir fermée
Selon un journaliste du JDD sur place, la station de métro Richard Lenoir, proche des locaux de Charlie Hebdo, est fermée. 

12h35 : Onze morts au dernier bilan 

Selon le dernier bilan, l'attaque a fait 11 morts dont deux policiers, a fait savoir une source proche de l'enquête. Il s'agit d'un acte sans précédent contre un organe de presse en France. François Hollande a parlé de quartre personnes en urgence absolue. 

12h34 : pompiers et policies s'affairent sur place

12h30 : François Hollande se rend sur place

Une réunion ministérielle se tiendra également à 14heures à l'Elysée. Outre Manuel Valls, Bernard Cazeneuve (Intérieur), Jean-Yves Le Drian (Défense), Christiane Taubira (Justice), Laurent Fabius (Affaires étrangères) et Fleur Pellerin (Culture et Communication) participeront à cette réunion.

12h15 : "une dizaine de morts"

 Selon le journaliste des Inrocks David Doucet, il y aurait une "dizaine de morts" 

 
 
 

12h09 : "De très nombreuses victimes", selon un policier sur place

Selon le journaliste des Inrockuptibles David Doucet, un policier fait état de plusieurs "victimes", sans dire s’il y a eu des morts.

 
 

12h04 : des impacts de balles dans les immeubles adjacents

 
 
 

12h00 :"Des victimes" selon Luz
"Je pense qu'il y a des victimes", a déclaré à l'AFP par téléphone le dessinateur, Renaud Luzier, dit Luz, visiblement paniqué.

11h30 : Deux hommes armés attaquent le siège de Charlie Hebdo à Paris
Deux hommes, lourdement armés d'une kalachnikov et d'un lance-roquette ont attaqué le siège de Charlie Hebdo à Paris, dans le XIe arrondissement de Paris. "Un échange de feu a eu lieu avec les forces de l'ordre", a expliqué . En quittant les lieux, les deux agresseurs ont blessé par balle un policier. Ils ont ensuite braqué un automobiliste porte de Pantin et percuté un piéton.