leral.net | S'informer en temps réel

Les athlètes kenyans abandonnés dans les favelas de Rio

L'équipe olympique kenyane, dont certains médaillés comme Margaret Wambui, a été abandonnée par son comité olympiqué dans des favelas dangereuses de Rio. "On a entendu des tirs pendant toute la nuit", a signalé Wesley Korir sur Twitter.


Rédigé par leral.net le Lundi 29 Août 2016 à 12:37 | | 0 commentaire(s)|

Pendant quatre jours, l'équipe olympique kenyane a été abandonnée dans l'une des favelas les plus dangereuses de Rio. Les athlètes ont été obligés de vivre dans des conditions déplorables en attendant de recevoir un billet d'avion en classe économique pour rentrer au Kenya.

Wesley Korir (marathon) a dénoncé cette situation inacceptable sur les réseaux sociaux. Il pointe le comportement scandaleux du comité olympique kenyan qui, lui, est rentré au pays en classe "business".

13 médailles pour le Kenya
"Incroyable, c'est ici que l'équipe kényane a passé la nuit", a écrit Wesley Korir sur Twitter.

Les portes du village olympiques fermées, la délégation kenyane a préféré attendre une baisse des prix des billets d'avion. À Rio, le Kenya est le pays africain qui a récolté le plus de médailles (6 en or, 6 en argent et 1 en bronze).

Le secrétaire général interpellé
"On a entendu des tirs pendant toute la nuit", a poursuivi Wesley Korir, tout en postant d'autres photos sur Twitter. Après quatre jours d'attente, l'équipe olympique kenyane a finalement pu quitter Rio.

Pendant ce temps, le secrétaire général du Comité olympique kényan a été interpellé à Nairobi dans le cadre de l'enquête, demandée par le gouvernement, sur une série de scandales et faux-pas de responsables kényans lors des jeux de Rio.

7sur7.be






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image