leral.net | S'informer en temps réel

"Les autorités ont intérêt à tenir leur parole sinon…"

Les élèves du Centre national de formation des techniciens en agriculture et en génie rural (CNFTAGR) de Ziguinchor ont cessé leur grève de la faim hier. Ces derniers menacent de recommencer si les autorités ne respectent pas leurs propositions.


Rédigé par leral.net le Vendredi 22 Mars 2013 à 15:35 | | 0 commentaire(s)|

"Les autorités ont intérêt à tenir leur parole sinon…"
Après 14 jours de marche de Ziguinchor à Dakar, les élèves du Centre national de formation des techniciens en agriculture et en génie rural (CNFTAGR) de Ziguinchor ont voulu accéder au centre-ville, mais les forces de l’ordre ont intervenu pour leur en empêcher à l’aide des grenades. Ne pouvant rien faire d’autre, ils ont entamé une grève de la faim pour être insérés dans la fonction publique. Ils ont décidé de suspendre la grève après l’intervention de différentes autorités.

Grève de la fin suspendue, en attendant l’exécution des propositions faites par les autorités. Des propositions qui ne sont pas encore rendues publiques. « Ce sont des propositions intéressantes mais, nous ne pouvons pas encore les divulguer sur la place publique parce que rien n’est encore ficelé », dit Ousseynou Kane le porte-parole du groupe. Il ajoute que « comme nous sommes en négociation et que des autorités sont venues nous demander d’arrêter, ainsi que la population, on ne peut que suspendre cette grève de la faim. Toutefois, si les engagements ne sont pas tenus, ou s’il n’y a pas de suite favorable à nos revendications, nous allons refaire la même chose »






Hebergeur d'image